Partagez | 
 

 ☀ Sigfrëli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 209
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: ☀ Sigfrëli Mer 1 Mar - 19:19

♦ Sigfrëli Granpā ♦

IDENTITE

Nom: Granpā.
Prénom: Sigfrëli ou Siggy.
Sexe: Féminin.
Age: 22 ans.
Affiliation: Fille d’Ohibaan.
ATTRIBUTS

Force: 7
Agilité: 6
Constitution: 10
Perception: 3
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚫⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚫⚫⚫⚪⚪
Armes Naturelles - ⚪⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚫⚪⚪⚪⚪
Zoologie - ⚪⚪⚪⚪⚪


INVENTAIRE

ARMES

♦ Lance Insecte.
♦ Fumigène d’Eclipse.

EQUIPEMENTS

♦ Gants de protection.
♦ Capuche Garges.

AUTRES

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

On dit qu’une Fille d’Ohibaan bien portante est une femme qui vivra longtemps. Sigfrëli ne fait pas exception à cette règle ; elle n’est pas maigre, ni fine. Elle a des courbes dures, d’autres rondes. Une musculature d’un enfant de la forêt du hameau des Sylves et le corps d’une femme qui donnera, peut-être, un jour la vie. Ses hanches sont les premiers éléments qui la rendent fière de son corps ; son bassin est large. L’accès est tel qu’elle n’aura pas de difficulté à porter un ou deux enfants dans la matrice. Ses cuisses sont épaisses et ses jambes longues. Sa poitrine est petite et peu embarrassante. Sa taille est dans la moyenne, elle dépasse certains Fils d’Ohibaan, mais d’autres peuvent la dépasser aussi. Ses épaules sont larges et pointues, elle a un port de tête fier et droit. Ses mains sont grandes et agiles, ses ongles à moitié rongés.

Sigfrëli n’est pas une femme à plaindre. La vitalité transparaît dans le teint brun de sa peau, dans le maintien de son corps et dans la force qui se dégage du tout. Elle a une prestance correcte.

Au niveau du visage, elle a clairement un nez tordu. On peut distinguer la fin de l’arête et la suite du cartilage qui effectue un demi-cercle. Les narines ne sont pas exactement au-dessus des lèvres et elle arrive très bien à respirer ainsi. Quelques cicatrices transparaissent sur le front et le menton. Une petite cicatrice plus distincte que le reste est au niveau de ses lèvres dessinées et pleines. On peut d’ailleurs confondre une ligne au niveau des joues avec une l’une d’elles. Or, c’est la trace des zygomatiques qui, dans un mouvement particulier, ont donné forme à des marques presque symétriques. Son regard est éveillé, ses yeux étirés et sont surlignés de sourcils marqués. D’une couleur sombre, on pourrait penser que la couleur s’approche du cuir tanné. Or, ils sont d’un vert-gris. Ils sont changeants au fil de la météo. Si le soleil est haut placé, nous pouvons distinguer clairement les pupilles. A l’inverse, si une pluie d’acide s’abat sur le hameau, le regard s’assombrit et la distinction devient plus difficile. Enfin, sa chevelure noire est terriblement bouclée et à peine longue. Sigfrëli la coiffe souvent pour ne pas qu’elle la gêne dans ses activités.

En termes de tatouages, la Fille d’Ohibaan en possède quelques-uns. Les plus visibles sont au niveau du visage ; six au front qui sont des points blancs, deux qui soulignent le regard de la jeune femme. Ils signifient son éveil et marquent l’étendue de ses connaissances, qu’elle souhaitait afficher. Elle en a d’autres au niveau des bras : trois anneaux à chaque biceps. Plusieurs points forment une ligne entre ses seins jusqu’à son nombril. L’endroit où elle possède le plus de tatouages est au niveau ses mains qu’elle affectionne et qui sont indispensables à son travail. Ses doigts sont couverts de lignes et de points, les paumes sont cerclées d’une courbe infinie et le dessus de ses mains est marqué de lignes faisant penser à des pistils de seäters.


PSYCHOLOGIE

« Une fille d'Ohibaan qui aurait pu être aussi bien une galyrs. »

Sigfrëli a le crâne dur. Bornée et curieuse font un mélange qui décourage les plus obstinés ; notamment son père qui, malgré ses recommandations et avertissements, n’a pas su la tenir en place. Ce mélange explosif agrémenté d’un soupçon de maladresse l’a faite recommencer trois fois l’Envol. Considérée comme immature à l’époque, l’enfant singulière a depuis appris la patience. Malgré son obstination pour les buts qu’elle choisit pour réussir, la fille d’Ohibaan se montre beaucoup plus téméraire qu’irréfléchi. Son frère la trouve d’ailleurs lente à penser, ses sœurs pensent qu’elle est beaucoup plus posée qu’avant. Ses parents, et surtout son père, voit en elle un futur médecin aguerrie. Tact et énergie font de sa sociabilité une force dans la médecine qu’elle octroie. Pour sûre, Sigfrëli n’est pas silencieuse, mais elle n’est pas non plus dénuée de raison. Certains la trouveront bavarde, d’autres, apaisante. Cependant, si une tare continue de figurer aujourd’hui, c’est bien l’incapacité de cette dernière à s’adapter rapidement à une situation. Plusieurs heures, jours, semaines ou années sont nécessaires pour qu’elle comprenne et apprenne à ses dépens, ce pourquoi cela en ferait une piètre zoologiste. Toutefois la bourrue ne compte pas s’arrêter face à un obstacle et foncera tête baissée dedans si aucun autre moyen lui vient à l’esprit.


HISTOIRE

« Le rejeton d’une Silencieuse est rarement un vivant. »


L’enfant naquit dans la forêt d’Hanaamu, alors que le jour chassait les dernières créatures nocturnes.  Un médecin, Mäggrit, avait réussi à entrer en contact avec l’Amazone affaiblie par sa grossesse avancée. Il lui avait construit un abri, mais seule l’Amazone avait décidé quand y vivre. Elle mourut en couche le matin même de la naissance, laissant au soin du médecin un poupon maigre et d’ores et déjà malade. Le nourrisson était né jaune et muet. Peu de temps lui était donné pour survivre les premières heures de son existence. Malgré la chance infiniment petite de vivre, elle resta éveillée grâce aux bons soins du Fils d'Ohibaan. Il l’avait enveloppée avec lui dans une laine épaisse, pressant le bébé contre son torse et vait attendu que le cœur de la petite s’affaiblisse car il n’y avait que peu d’espoir. Au bout de plusieurs heures, quand il s’aperçut que l’état de l’enfant stagnait, il décida de la ramener au village. Il la baptisa du nom de sa propre mère ; Sigfrëli.


« Une bénédiction est un aimant d’Energie, il multiplie l’existence. »


Sigfrëli grandit dans la famille Granpā, avec quatre sœurs, un frère et des parents très attentionnés. Elle était la plus âgée de tous ; son adoption, dit-on, attira beaucoup de femmes du village à côtoyer Mäggrit, homme célibataire d’un âge avancé. Plus reconnu comme Médecin que géniteur, peu de Filles d’Ohibaan s’intéressaient à lui. Il fallut un évènement singulier pour en lancer certaines à sa rencontre. Il choisit son épouse en posant Sigfrëli dans les bras de chacune ; si l’enfant pleurait, la femme était écartée. Bapti fut ainsi choisie et éleva Sigfrëli comme sa propre fille, donnant plus tard une descendance conséquente à Mäggrit.


« La décision n’est pas un hasard. »


Très vite, la jeune enfant suivit les pas de son père adoptif dans la médecine. Elle s’entraînait déjà sur des insectes ou des petites créatures blessées dans le village. Son père lui avait montré involontairement comment faire un bandage en soignant l’oncle de Sigfrëli, revenu dans un piteux état de la forêt d’Hanaamu. Zoologiste d’un tempérament chaud, l’impatience dont il avait fait preuve en approchant une créature diurne et hostile lui avait coûté la peau d’un bras. C’est avec une fascination religieuse qu’elle avait assisté à ces retrouvailles ensanglantées. Plus tard, elle essaya de bander la patte d’un jeune Garges. Cette approche lui valut un nez cassé et un visage presque défiguré. Surpris lorsqu’il s’abreuvait, l’animal cabra et frappa Sigfrëli en plein nez. Sans l’intervention d’une Fille d'Ohibaan et de son père, elle serait morte asphyxiée dans son propre sang. Elle oublia l’accident mais en garda des séquelles visibles.


« Elle s’est Envolée aussi bien qu’un Enoe. »


Lorsque Sigfrëli eut l’âge de l’Envol, la surveillance discrète des Fils d’Ohibaan lui fut indispensable. Si l’intérêt aux Soins était remarquable, celui à la Survie était désastreux. Bornée et maladroite, elle tomba par trois fois sur le même nid d’un Enorlis femelle ayant récemment pondu. Elle faillit confondre le pollen d’Orani avec une baie comestible et s’endormit au-dessus de l’antre de Dracoras. Une fois la semaine écoulée, elle eut l’obligation de suivre des cours de survie et d’herboristerie. Il lui fallut deux années supplémentaires avant de réussir à passer son Envol sans l’intervention obligatoire d’un Fils ou d’une Fille d'Ohibaan. Chaque année, elle eut le droit aux mêmes cours et aux leçons de ses parents et de proches pour mieux réussir l’année suivante.


« Le corps et l’Esprit ne sont qu’un. »


Sigfrëli se gratifia d’un tatouage supplémentaire au front à chaque étape réussite que son père avait planifié dans sa formation en tant que guérisseuse. Elle assistait à présent  Mäggrit dans les accouchements des femmes de la Tribu, aidait à raccommoder les Zoologistes et les Guerriers. Son domaine de prédilection restait celui des enfants, desquels elle aimait s’occuper. C’est ainsi qu’on l’amena à la rencontre des Louveteaux avec un petit groupe de soigneurs pour s’occuper des plus jeunes. Aujourd’hui encore, elle continue d’aller à leur rencontre pour en aider certains.


« Un foyer, une disparition. »


Aux alentours de son vingt-et-une ième anniversaire, Sigfrëli jura sa fidélité à Omin, un Zoologiste qu’elle connaissait depuis plusieurs années - son premier patient sérieusement abîmé. Elle pensait pouvoir fonder sa famille mais l’homme disparut une nuit et ne réapparut jamais.

Plusieurs mois après la disparition de ce dernier et à la suite de recherches aux résultats décevants, la jeune femme se décidera-t-elle à prendre les choses en main ?  


HRP

Pseudo: Sith!
Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce à un lien posté sur un mur magique
Code: Validé XD ♥


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 209
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 0:49

♦ COMPAGNONS ♦


IDENTITE

Nom: Granpā.
Prénom: Carlis.
Sexe: Féminin.
Age: Dix-sept ans.

Niveau: I
Affiliation: Fille d’Ohibaan.

ATTRIBUTS

Force: 6
Agilité: 6
Constitution: 3
Perception: 10

COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚫⚫⚪⚪⚪

Armes Naturelles - ⚪⚪⚪⚪⚪
Zoologie - ⚫⚫⚫⚪⚪

| + |

Armes

♦ Arc d’Os.
♦ Bombe d’Ernolis II.

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.

PHYSIONOMIE

Sigfrëli et Carlis sont physiquement très opposées. Carlis est plus pâle que sa sœur, plus petite physiquement. Son corps est mince, on pourrait très facilement penser qu’elle est malade. Ses muscles sont devenus plus noueux, surtout depuis qu’elle a décidé d’être une apprentie éleveuse. Son port de tête et correct. Ce qui marque chez elle est sa vivacité, son regard est en vie. Même si sa pâle figure ne paie pas de mine, on peut au moins dire qu’elle est en vie et surtout, elle a l’air d’être à l’écoute, même si les réponses se font longues à avoir. Elle a de longs cheveux raides, d’un châtain très clair et a un regard profondément noir.

Concernant les tatouages, elle en possède un certain nombre. D’abord au niveau du visage, ils sont principalement situés autour des yeux et de la bouche. Réflexion et patience sont deux traits importants pour elle. Elle se peint d’ailleurs le visage de lignes rouges, quand elle trouve le temps. Ensuite, elle possède des tatouages ronds au niveau des mains et des cercles au niveau des jambes. Tous sont bien évidemment gravés dans l’encre fluorescente. Invisibles le jour, très présents la nuit.

PSYCHOLOGIE

Carlis tient son prénom des fleurs violettes qu’on trouve dans la forêt d’Hanaamu et dans la couronne des Bleutées. Leur nombre font leur force et leur singularité, d’autant plus que leur particularité correspond parfaitement à la benjamine des Granpā. « Elles ne s’ouvrent qu’au soleil ». Carlis peut paraître morose, renfermée sur elle-même, silencieuse et introvertie. Ces traits de caractère disparaissent aussitôt qu’un garges apparaît. Elle s’approche et devient alors la personne la plus sociable qu’un garges puisse rencontrer. Délicate et bavarde lors de ces rencontres, elle communique dans des sons de basse qu’elle-seule et d’autres zoologistes connaissent. Elle se montre efficace et endurante, ce qui fait d’elle un bon parti pour l’élevage de ces bêtes. Néanmoins sa difficulté à échanger avec les autres Fils et Filles d’Ohibaan ne la facilite pas toujours et peut se montrer comme un handicap pour cette femme qui, encore récemment, n’arrivait pas à s’exprimer correctement.

HISTOIRE


Carlis est l’une des benjamines de la famille Granpā. Née de l’union de Mäggrit et de Bapti, l’enfant s’est montrée très discrète jusqu’à l’âge de son envol. Jusqu’ici, l’on pensait qu’elle avait des difficultés mentales à parler et à se sociabiliser. Certains voisins allaient même jusqu’à dire qu’elle était née différente, terme qui blessa Bapti et enflamma Sigfrëli pour qui, Carlis, tient une grande place dans son coeur. Elle mit involontairement en froid la famille avec d’autres membres de la tribu, allant jusqu’à les priver sans le vouloir de soin car son père ne leur adressait plus la parole. Bien sûr, cela ne dura pas. Pour autant, l’histoire resta graver dans la mémoire de sa mère. Dès lors, elle se retrouva sous son aile et ne put en sortir que le jour de l’Envol. Contrairement à Sigfrëli et à son frère, qu’on poussait à partir, Carlis fut presque attachée dans son sommeil pour ne pas passer l’épreuve d’une semaine. Néanmoins, la cérémonie étant importante, sa mère n’eut pas d’autres choix que de la laisser partir. La petite Carlis qu’on sous-estimait jusqu’alors se montra bien plus brillante que ses aînés. On arriva à lui discerner un courage qu’elle cachait très profondément sous les ailes de sa mère. Une fois l’évènement fini, elle décida de se retirer de la famille et préféra opter pour une voie inattendue : la Zoologie. Elle se révéla bien plus intéressée par la nature et les animaux que les humanoïdes pour qui elle avait finalement peu d’affection. On la retrouva alors à parler aux garges, l’animal dont elle préférait la compagnie. Pour l’instant, l’adulte éprouve un intérêt à l’élevage de ces bêtes et est devenue, en quelque sorte, une apprentie éleveuse. Néanmoins, le sort récemment arrivé à sa sœur lui fera peut-être changer d’avis.




© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 1:16


Bienvenue!  

J'ai lu toute ta fiche et tout est parfait sauf un petit détail   Tu dis parfois dans ta fiche "Fille de l'Ohibaan", hors on dit Fille d'Ohibaan car Ohibaan n'est pas une personne, c'est un concept ^^ En gros, Ohibaan c'est le masque du chef des Fils d'Ohibaan, celui qu'il incarne. C'est un peu dur à cerner au début, même moi j'avais du mal avec mon propre concept  

Voilà! N'hésite pas à me faire signe quand tu auras tout finis  :Moutond'amour:






©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 209
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 1:27

Merci ! Kaos 1

J'avais compris le concept mais je n'avais pas du tout, mais pas du tout fait attention à cette erreur qui me paraît maintenant évidente Kaos 11

Je pense avoir corrigé la chose, vive les ctrl+f \o/

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 1:31

Du coup, est-ce que ta fiche est finis ou tu voulais rajouter des choses ?

Que je te mette ta petite couleur et ton niveau sinon  



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 209
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 1:35

J'ai fini madame ! Relu et tout !
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: ☀ Sigfrëli Jeu 2 Mar - 1:48

Validé! Kaos 16
Bienvenue dans la Faction  et amuse toi bien !  



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
 
☀ Sigfrëli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: