Partagez | 
 

 Caïn [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caïn
avatar
♦ Messages ♦ : 94
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Caïn [Terminé] Jeu 2 Mar - 11:33

♦ Caïn Aistabdal ♦

IDENTITE

Nom: Aistabdal
Prénom: Caïn
Sexe:
Age: 23 ans
Affiliation: Spectre.
ATTRIBUTS

Force: 6
Agilité: 11
Constitution: 4
Perception: 4
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Blanches - ⚫⚫⚫⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Le Mirage - ⚫⚫⚫⚪⚪


INVENTAIRE

Armes

♦ Poignard de côté
♦ Stylet de manche

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

Quelle importance que le corps ? Quelle importance que le corps. Dans un monde où la nature ne se suffit pas à se déchirer seule et où les hommes s’en mêlent ; l’enveloppe est constamment exposée, tiraillée. Je ne suis pas robuste, je n’ai pas un corps d’action ou du moins pas celle qui se passe sur les fronts. Corps de sensualité, de contenance et de finesse. Raffinement excessif ? Peut-être, à vrai dire, je suis terriblement fin. Même si l’habitude de l’exercice a sculpté certains muscles, quelque chose de morphologique m’empêche d’être bâti plus solidement. Alors il faut savoir en jouer, savoir s’habiller avec intelligence selon le lieu où on se trouve, les habits bouffants et crasseux de l’entraînement, le costume du bal, le costume du soir, celui de la nuit.

Mes cheveux roux encadrent mon visage dans un tracé incontrôlable, qu’ils tombent ou qu’ils soient en arrière, ils ne me suffisent pas à cacher mes deux premiers tatouages. J’ai longuement hésité avant de les faire sur le visage, mais je les recouvre de pigments pour les cacher si nécessaire. L’étoile pour qu’à chaque fois que je me regarde je me rappelle ce que je poursuis et je me rappelle que je risque de rencontrer d’autres Salomé et que je devrais être leur bourreau , la larme en hommage à tous ceux qui mourront par ma main pour le bien du monde, c’était le seul moyen, je crois, d’être en paix avec ma conscience.

Le fait est que je suis facilement reconnaissable. Ainsi dois-je utiliser des artifices, des mirages, subtils changements qui feront de moi ton bras droit et ton amant, alors que je reste l’amant d’un seul et tous ses membres.

Spectre.  


PSYCHOLOGIE

Tiraillement constant. Tiraillement définitoire. Et si le seul moyen d’arrêter le déchirement du monde, le seul moyen de réunir les extrêmes était de tuer ceux qui l’empêchaient afin qu’un seul et même groupe prenne le pouvoir ? Alors il n’y aurait qu’une solution : tout mettre en œuvre pour que Spectre prenne le dessus au plus vite. Je déteste la guerre, je déteste la violence non consentie, mais j’ai compris assez vite qu’un coup de couteau évite souvent un épanchement de haine. Alors voilà qui je suis. Un outil peut-être, mais c’est extrêmement plaisant. Que je reste outil ou que je devienne outilleur, il faut des gens qui accomplissent, des lames et des yeux, des corps et des yeux.

Ces corps sont anéantis dans Spectre parfois, ils sont anéantis par la seule chose que je ne m’explique pas encore. L’Union. Mon corps est à ceux qui soit le méritent, soit servent la cause, même s’ils ne s’en rendent pas compte et je ne connais rien encore de plus plaisant que les nuits avec des gens qui ne savent pas qu’ils sont trahis. La séduction est de loin l’art le plus plaisant, utile, agréable, fascinant, révélateur, rien ne vaut le jeu des regards d’une nuit de danse et le jeu des compliments d’une réception.

Je n’ai jamais tué. Je me demande parfois si j’ai envie de le faire ou si je crains ce moment, il arrivera sûrement plus tôt que je le pense et je me laisse supposer qu’au moment précis où la lame rentrera là où elle doit rentrer, je ne me poserais plus la question.

Tiraillé entre le plaisir et le devoir. Tiraillé entre la guerre et la paix. Tiraillé entre la tendresse et le meurtre.

Décidé à choisir les solutions, le devoir plaisant, la guerre pour la paix, le tendre meurtre.

Spectre.



HISTOIRE


- Mon père est mort au combat aussi, j’ai jamais bien compris ce qui s’était passé, mais apparemment j’avais pas le droit de le savoir. Il devait être haut gradé. Ma mère est une espionne, je la vois rarement. J’ai été éduqué comme toi je suppose, entre le Cercle de Pierres et les coups de mains que je pouvais rendre à droite et à gauche. J’ai toujours adoré regarder en bas de ce cercle…j’avais l’impression que… le Phantasme allait arriver et nous annoncer que les guerres étaient terminées.
- C’est mignon…
- Ta gueu**
- Quoi ?! Je t’ai dit que c’était mignon !
- Salomé tu es magnifique, mais la guerre et sa fin ou non doit être une des choses les moins mignonnes du monde. Tu fais quoi toi ?

Elle me regarda. Ses yeux étaient verts, ses cheveux noirs, elle jouait avec ses doigts sur la paume de ma main. Son index et son majeur glissaient et s’étaient lancées dans une danse doucement endiablée qui avait pris pour piste mon avant-bras. Son regard se détourna vers ce ballet, elle sembla y être complètement absorbée. On nous amena un autre verre de ce qu’elle avait commandé et je le bus d’une traite.

- Salomé ?

Un temps.

- Pardon, je m’étais laissé envoûté par le chemin de tes veines. Tu as déjà tué quelqu’un ?

- Pas encore.
- Tu vas le faire ?
- S’il le faut oui. Enfin, non. Spectre le tuera. Moi je planterai la lame, tout au plus.

L’évocation du mot me rappela le contact froid du poignard contre ma cuisse. Même si je le portais depuis mes seize ans et que je ne l’avais encore jamais enlevé d’ici, je sentais encore la lame vierge qui attend autre chose que du bois et de la paille, mais quel intérêt. Je ne savais pas assez bien l’utiliser pour en faire quelque chose et je n’étais pas assez compétent pour que Spectre agisse à mon travers. Il me suffisait de m’entraîner.

- Tu vas attendre longtemps avant de m’embrasser ?

- Pardon.

Le contact chaud de ses lèvres, du tissu de ses habits puis de sa peau, la nuit, des heures durant, le réveil douloureux, le baiser du matin. On toqua.

- Vous êtes là depuis hier soir et on aurait besoin de la chambre, vous êtes réveillés ?

- Oui oui, on part dans cinq minutes.

Salomé émergea du sommeil alors que je me remettais sous les draps, somnolent. Je ne m’étais pas rendu compte qu’elle avait gardé son bandage toute la nuit. Il lui recouvrait la moitié de la main gauche, majeur, annulaire et auriculaire, et une tache de sang avait été absorbée par le tissu au centre du tissu.

- Pourquoi on n’a pas fait ça chez toi en fait ? lui murmurais-je à l’oreille.
- Je te l’ai dit, ce n’était pas possible hier, je peux pas t’en dire plus.
- Ok, bon du coup il faut qu’on y aille. Marie vient de toquer, elle veut qu’on parte vite, ils ont d’autres choses à faire et moi je dois continuer mon initiation.
- Ton initiation à quoi ?
- Si j’ai pu regarder pour dormir ici c’est parce que ça fait deux ans que je me forme dans cette Chambre là.
- C’est pour ça que tu étais si doué ?
- Allez, Salomé, on y va.

Un lavage rapide à l’eau fraîche, un rappel de Marie et quelques minutes plus tard, je sortis de la douche après Salomé, elle était en train de remettre son bandage. Elle ne m’entendit pas arriver. Je la pris par la taille et souris. Elle sursauta et cacha sa main gauche avec sa main droite.

- Qu’y a-t-il ?

Elle tremblait. En larmes, elle chercha à tâtons son bandage, tombé au sol lorsqu’elle s’était retournée. Ce que je vis m’horrifia. Sur son annulaire gauche, sous une pellicule de sang séché et qui tentait de cicatriser je vis apparaître la lettre « A » fièrement tatouée. Je compris. Elle avait gardé son bandage la soirée et la nuit durant, elle avait tenté d’oublier qu’elle avait été liée par l’Union, elle avait trahi la personne à qui elle avait juré fidélité, elle m’avait trahi, mais surtout elle avait trahi Spectra. Sa voix tremblait :

- Je vais t’expliquer Caïn, écoute-moi. La femme avec qui je me suis unie a été horrible ces derniers temps, même horrible depuis notre Union en fait, elle a toujours vou…
- Iscariote.

Je n’avais pas essayé et encore moins réussi à dissimuler mon mépris grandissant. On ne trahissait pas Spectre. Trahir Spectre revenait à trahir le fragile équilibre qu’il tentait d’instaurer dans un monde déchiré. Je sortis en hâte, une serviette autour de mon corps fin, mes cheveux encore mouillés qui gouttaient sur le sol.

- Caïn ! Enfin ! Je te demande de dégager il y a un quart d’heure et tu sors avec cette…
- Salomé est unie.

Un silence.

Son objectif premier, sûrement de venir toquer une troisième fois à ma porte, semblait lui être complètement sorti de l’esprit, son regard se vida. Elle alla dans la chambre et je ne vis pas la suite. J’entendis quelques sanglots.

♦♦♦♦

Lorsque j’arrivai, la première pièce avait déjà été versée sur la corde qui habillait Salomé. La troisième vit une de ses gouttes couler sur son épaule ce qui lui arracha un cri. Il y avait des enfants, des vieux, des espions, des guerriers et au premier rang une femme ne cillait pas. Elle était face à Salomé et la regardait mourir. Sur son annulaire gauche trônait un simple S. C’est au bout de la vingtième pièce qu’on entendit le cou de l’Iscariote craquer et que son regard se vida. Je ne pleurai pas parce que j’avais été trompé, je pleurais parce que Spectre avait été trompé. La femme tatouée du S partit aussitôt Salomé morte, ses lèvres étaient en sang tant elle se les étaient mordues pour ne pas craquer.

Aussi dures soient les règles, aussi sévère les sentences, il n’y a qu’un moyen de faire régner la paix dans ce monde.
Aussi dense soit le flot de sang qu’il faudra verser, aussi affûtée la lame qui transpercera mon amant depuis des années de mission, il n’y a qu’un moyen de faire régner la paix dans ce monde.
Aussi cruel devrais-je être, aussi longtemps devrais-je œuvrer, il n’y a qu’un moyen pour faire régner la paix dans ce monde.

Pour cesser la dysnomie, pour nommer le monde et ses problèmes, pour les éradiquer, il n’y a qu’un moyen :

Spectre.



HRP

Pseudo: Mwayer, Petitlouloubleu
Comment avez-vous découvert le forum ? Par les annonces sur l’actuel portail de YY 
Code: Validé ♪


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t121-cain-termine
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 500
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Caïn [Terminé] Jeu 2 Mar - 17:01


Bonjour et bienvenue Kaos 20

Je prends en charge ta fiche ! Alors, je n'ai grand chose à redire, tout m'a l'air très bien, ton histoire employait pas mal de notions du background de la faction et tu as bien cerné cette dernière. C'est cool ! o/

Juste trois petites remarques / questions,

♦ Tu as pris deux armes secondaires, tu as le droit à une arme principale et une arme secondaire, mais si tu préfères deux couteaux, pas de soucis.

Citation :
- Oui oui, on part dans cinq.

♦ Je pense que tu as oublié un mot ici. (:

♦ N'hésite pas à utiliser des couleurs pour les dialogues, ça va aérer la présentation et permettre d'être sûr de savoir quel personnage s'exprime. C'est juste un conseil, tu peux laisser comme ça également.

Tu me redis par rapport à tout ça et je te valide mon grand ♪

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Caïn
avatar
♦ Messages ♦ : 94
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Caïn [Terminé] Jeu 2 Mar - 20:04

Coucou et merci !

Alors dans l'ordre :

♦ J'ai volontairement pris deux armes secondaires, je vois mieux mon personnage se battre avec des armes de contact ou plus tard peut-^wtre au corps à corps qu'avec une épée même courte, alors si ça joue, je ferai comme ça hihi !

♦ Tentative de langage familier ratée : Correction faite.

♦ Tentative de minimalisme esthétique raté : Correction faite.

xD

Merci pour le beau forum, le contexte trop cool et pour votre boulot, à vite au détour d'un rp ! Kaos 1


Merci Demetria pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t121-cain-termine
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 500
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Caïn [Terminé] Jeu 2 Mar - 20:23



F i c h e   V a l i d é e


Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie !

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 20


Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
 
Caïn [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: