Partagez | 
 

 Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 52
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 12:20

♦ Cordelia Stefensen♦

IDENTITE

Nom: Stefensen
Prénom: Cordelia
Sexe: Féminin
Age: 27 ans
Affiliation: Tadryon.
ATTRIBUTS

Force: 10
Agilité: 6
Constitution: 6
Perception: 4
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚫ ⚪ ⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Laser - ⚫ ⚫ ⚫⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Exosquelette - ⚫ ⚪⚪⚪⚪


INVENTAIRE

ARMES

♦ C-6 Satyre
♦ P-2 Nixe

EQUIPEMENTS

♦ Rien.

AUTRES

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

Il est difficile de dire que tu es physiquement gracieuse, non pas que tu sois laide, ce serait une exagération odieuse. Tu as ce que l'on pourrait appeler un physique rude : tu es grande, carrée, tu as des hanches larges et des cuisses plus épaisses que celles de bien des mâles. Tes traits sont assez durs, quoique banals. Certains pourraient te trouver une forme de beauté, mais en tous s'accordaient à dire qu'aucune douceur ou gentillesse émane de toi. Tu es une femme imposante à l'ossature épaisse et à la musculature développée. Ton mètre quatre-vingt cinq de permet de regarder de haut la plupart des gens et cela participe grandement à l'intimidation que tu provoques immanquablement sur tes semblables. Enfin, sur les plus faibles de tes semblables. Car même si ton physique impose, il serait incorrect de dire que tu possèdes la moindre once de charisme. Une fille garçon, une bête à déplacer des caisses lourdes, voilà ce que ton physique révèle au monde. Cela n'est pas complètement la réalité toutefois.

Seule fantaisie dont l'humanité t'a dotée : ta chevelure féminine qui oscille entre le blond et le roux et qui, sous les lumières artificielles de la ville, semblent tirer vers le rose. Ainsi, les mèches qui te tombent sur les épaules adoucissent ce physique dur et tu prends grand soin d'eux car tu sais que si tu arborais une coupe sévère, tu intimiderais bien plus. D'autant plus que le casque qui enserre presque toujours ta tête ainsi que le reste de ton exosquelette augmente encore l'aspect massif de ce corps qui apparaîtrait presque comme androgyne. Tu n'es pas vraiment du genre à sourire tout le temps, mais lorsque cela t'arrive, il faut avouer qu'une lumière nouvelle apparaît et éveille temporairement ton regard bleu marine d'ordinaire froid. Ton sourire révèle tes dents droites et blanches, dont tu prends le plus grand soin, et c'est véritablement le seul moment où on peut objectivement te trouver un quelconque charme. Tu fais attention à ton corps, mais de la même manière dont on s'occuperait d'une arme ou d'une machine. Pour toi, il est important d'être en bonne santé afin d'être efficace et disponible ; et lorsque les premiers signes du mal apparaissent chez toi, tu prends des mesures immédiates afin que cela ne traîne pas en longueur.


PSYCHOLOGIE

De prime abord, ton caractère semble être à l'image de ton corps : froid, dur, taiseux et efficace. Ce qui est sans aucun doute vrai, dans une certaine mesure. Tu ne rechignes pas à la besogne, même les plus ingrates et tu exécutes chacune de tes tâches avec une passion et une dévotion indiscutable. Docile et respectueuse, tu te soumets sans problème à ta hiérarchie et aux règles intransigeantes de Tadryon. Et faire partie de ce monde de métal et de lois t'emplit d'une fierté immense. Tu crois viscéralement aux bienfaits de la vie et du monde qui sont les tiens et la passion que tu mets à la tâche fait de chaque goutte de sueur un manifeste de ta dévotion. La corps d'une guerrière et l'âme d'un soldat.

Toutefois, il suffit de glisser un tout petit peu en dessous de la surface pour s'apercevoir que le calme n'est qu'apparent. Si ton cœur brûle d'une dévotion indiscutable, tes entrailles sont aussi le siège d'un feu puissant et dévorant, une violence latente qui s'exprimait de manière chaotique lorsque tu étais plus jeune. Dangereux mélange de colère, d'envie et de peur, ce cocktail pyrotechnique est connu de peu tant tes années t'ont apprise à le contenir. Le choix de la foi t'a énormément aidée dans cette voie-là, te permettant de canaliser ce feu en une énergie construite et efficace. Cependant, toute la méditation du monde ne peut te permettre d'évacuer toute la tension que tu renfermes : le combat apparaît alors comme la seule solution. Mais, loin d'être une barbare sanguinaire, tu te bats avec efficacité et concentration, car tu ne supportes pas l'idée de faire souffrir un être vivant inutilement. Alors, une fois encore, tu te maîtrises, empêchant le brasier de ton corps de s'exprimer pleinement. Mais tu ne m'oublies jamais, moi ton feu, et même si tu m'empêches de vivre librement tu as créé une sorte d'harmonie entre cette nature et tes envies.

Et encore plus au fond, sous la dureté et la feu, on découvre un cœur doux et profondément tourné vers les autres et leur bien-être. Par-delà la peur et les défauts de confiance, une réelle envie de faire partie d'un groupe, d'une communauté, de la protéger et de la faire vivre de toutes tes forces. Assez peu de désirs de chair, mais des envies puissantes de se lier avec ceux qui le voudront bien. Un cœur qui ne juge pas, qui soutient et aide. Un cœur aussi naïf, influençable et parfois aveugle aux réalités plus complexes de la vie et de l'humanité. Le cœur d'un soldat ou d'un dévot ? Je ne saurais toujours pas dire.


HISTOIRE

Tu es née d'un couple de Citoyens qui ne s'aimaient pas. Elrik, ton père, taiseux et observateur, et Clara, ta mère, chétive et sans passion. Couple de convenance qui voulait plus un enfant que l'un l'autre. Tu n'as en réalité pas connu cette période de ta vie, car ta mère est morte alors que tu entamais à peine ta deuxième année, sans que tu ne connaisses la cause de sa disparition. Alors tu as grandi seule avec ton père, un homme secret mais sévère. Tu ne sais pas grand chose de lui encore aujourd'hui. Il gère un bar discret où il n'aime guère te voir. La seule image qui reste véritablement dans ton esprit lorsque tu évoques ton père est celle d'un homme silencieux, appuyé sur la canne qu'il utilise pour marcher. Tu as donc vécu une enfance calme, ni heureuse ni malheureuse, dont tes plus fidèles amis étaient les récits des exploits des héros d'autrefois et d'aujourd'hui qui firent naître en toi le rêve fou d'être un jour une des leurs. Tu n'en as jamais parlé à ton père et il ne t'a jamais posé de question. Il estimait sans doute que tu déciderais seule du chemin que tu voudrais prendre pour ta vie.

Lorsque l'âge est venu de partir à l'Académie, tu étais impatiente, avide de savoir et de pouvoir aider la ville qui t'avait vue naître. Tadryon était ton origine, ton quotidien, ton rêve et elle serait ton futur. Les années d'études furent les meilleurs de ta vie tant ce que tu appris tu plaisais. Tu te découvris une passion pour le combat, mais surtout, une foi inébranlable pour le Solstice Écarlate, l'ordre qui vénérait les héros de ton enfance. Tu savais que tu voulais les rejoindre mais tu n'étais pas certaine de mériter ta place parmi eux. Et, à ta sortie de l'Académie, tu décidas de partir sur un autre chemin. Ton avenir lointain était fixé. Combattre pour la foi, combattre par la foi. Telle serait ta vocation. Cependant, tu n'étais pas prête, tu le savais. Tu fus cependant heureuse de quitter le domicile familial et tu dois bien avouer que les visites à ton père ont été rares par la suite. Le peu d'atomes crochus et les années de secret firent leur affaire.

Quelle joie d'avoir enfin ton propre chez toi, un appartement certes petit mais dans lequel tu te sentais profondément à l'aise. Tu n'y restes certes que peu de temps, tu passes la majeure partie de tes journées à chercher comment aider les gens autour de toi dans les rues ou même au-delà des murs, mais dormir n'a jamais autant été un plaisir que depuis que tu as ton indépendance.

Les années ont filé depuis la fin de tes études et tu as déjà 27 ans. Tu as fait des rencontres, des découvertes mais ce n'est que depuis quelques temps que tu ne te considères plus comme une enfant. Des années de méditation et d'expériences diverses t'ont permis de trouver la vraie nature de ta foi et de la comprendre bien mieux qu'auparavant. Tu es plus sûre de ce que tu penses, de ce que tu ressens, plus sereine par rapport à l'avenir en vérité. Même si certaines peurs sont toujours là, notamment la peur des endroits clos, tu te sens plus prête que jamais à affronter ce que la vie te réserve et peut-être, enfin, à réaliser cette destinée en laquelle tu crois depuis ta plus tendre enfance. C'est pour cette raison, grâce à cette confiance nouvelle que tu as décidé quelques mois plus tôt de retourner à l'Académie afin de compléter ton apprentissage, mais en parallèle, tu as été acceptée comme fidèle au Sanctuaire. Tu partages donc ton temps entre les enseignements de l'Académie et du Solstice et tu ne pourrais être plus heureuse. Tu touches du doigt ton objectif et cette fois tu le sais : tu es prête.


HRP

Pseudo: Grey
Comment avez-vous découvert le forum ? Par Johar qui en a parlé à Donovan, qui m'en a parlé à moi ^^
Code: Validé ♫


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 52
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 12:21

♦ COMPAGNONS ♦


IDENTITE

Nom: Stefensen
Prénom: Elrik
Sexe: Masculin
Age: 54 ans

Niveau: I
Affiliation: Spectre.

ATTRIBUTS

Force: 7
Agilité: 1
Constitution: 7
Perception: 10

COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚫⚫⚫⚪⚪
Survie - ⚪⚪⚪⚪⚪

Armes Blanches - ⚪⚪⚪⚪⚪
Le Mirage - ⚫⚫⚪⚪⚪

| + |

Armes

♦ (Arme principale au choix, selon votre niveau de compétence)
♦ (Arme secondaire au choix, selon votre niveau de compétence)

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.

PHYSIONOMIE

Il fut un temps où j'étais beau garçon. Je plaisais beaucoup et j'en jouais pas mal. Et l'âge a fait son œuvre. L'âge et les aléas de la vie. Aujourd'hui j'ai cinquante-quatre ans, je boite. Mes cheveux et ma barbe oublient leur blondeur pour aller vers un gris fatigué. Mes yeux verts se délavent, ma peau se marque. J'ai le visage et l'apparence d'un homme qui a vécu, puis qui a trouvé son équilibre. Enfin, une forme d'équilibre. Malgré ma taille, je suis assez discret et malgré mon handicap, j'ai su rester musclé, dirons-nous. Rien à voir avec ce que j'ai pu être dans ma jeunesse, mais les années passées à marcher aux côtés de ma canne ne m'ont pas fait fondre autant que je le pensais. Il faut dire que je me démène encore beaucoup et même si j'ai dit adieu à mes épaules musclées et mes cuisses puissantes, j'ai conservé une certaine force.

Je sais mon apparence rude, bien que les années aient adouci la dureté de mes traits. Je n'ai toujours pas l'air affable, mais seulement calme et sérieux. Mes mains et mes doigts ont gardé leur adresse et j'impressionne encore parfois les gens qui viennent dans mon bar par ma vivacité. Mon corps a vieilli, mais mon esprit et mon œil sont toujours aussi aiguisés.

PSYCHOLOGIE

Aiguisé. Voilà un mot qui me correspond bien. Je ne fais pas de bruit, je me fonds dans le décor. Mais mon œil, mon ouïe. Je suis encore l'aigle que j'ai toujours été. Celui qui ne parle pas, mais qui observe et enregistre. C'est sans doute présomptueux de dire ça, mais j'ai conscience d'en savoir beaucoup plus sur les gens que eux n'en savent sur moi. Non pas que j'ai une histoire ou une vie trépidante, certes pas, mais tout de même. Le doux avantage d'être invisible. Personne ne se soucie du barman. Pourtant, derrière son comptoir, il voit tout, il entend tout, les non-dits, les trahisons, les secrets. Il voit tout et il sait tout. Oh, cette connaissance s'arrête aux portes de son établissement ou presque, mais le suc ainsi récupéré reste délicieux.

Peu se soucient de moi et cela me va très bien. Je suis un homme discret et banal, et cela me convient. Enfin, si tant est qu'on puisse être banal en faisant partie de Spectre. Douce histoire que celle-ci. Tout ce que je peux dire, c'est que entrer dans parmi ces ombres fut un hasard malheureux qui a fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui. Un homme calme, équilibré, aiguisé toujours, mais plus conscient des choses. Oui, belle et bien un vieux rapace.

HISTOIRE

Vous m'auriez connu dans ma jeunesse, j'étais un tout autre homme. Non pas physiquement, ça non. J'étais aussi peu bavard qu'aujourd'hui, mais j'étais aventureux. J'avais le frisson de la bataille et de la découverte. Fils de Citoyens de Tadryon, je suis devenu militaire. Nombreuses furent les batailles, les victoires et les défaites aussi. Mais un jour, le destin fut dur avec moi. Blessé en forêt et isolé de mon groupe, je me retrouvai à ramper seul vers notre camp où j'arrivai miraculeusement en vie deux jours plus tard. Je fus soigné, mais je ne pus retrouver l'entière capacité de ma jambe droite. J'aurais sans doute pu me faire soigner avec toute la technologie que nous avions à disposition, mais je n'en avais pas vraiment envie au fond. La vie avait fait de moi ce que j'étais et je voulais dès lors offrir fièrement à la vue de tous le prix de ma survie. A la vue de tous, mais surtout à la mienne. Ces deux jours passés à ramper avaient été pour moi un véritable virage. J'étais entré dans cette forêt enfant, j'en étais ressorti vieillard.

De retour à Tadryon, je décidai de reprendre le bar qu'un voisin ne pouvait plus gérer seul. J'avais vingt-quatre ans et l'impression d'en avoir soixante. Le calme du lieu me fit du bien et me permit de rencontrer Clara, une jeune ingénieure malheureuse. Nous nous liâmes malgré notre timidité et le peu de mots que nous nous échangions. J'appris un jour son plus grand désir : celui d'être mère. Une idée folle me vint et je lui en fis part. Quelques jours plus tard, nous étions couple officiel avec autorisation de procréer. Nous n'étions pas amoureux, elle n'était pas de ce genre et j'avais toujours préféré les lèvres masculines. Mais je pouvais lui offrir le petit éclat de bonheur qui lui manquait et la perspective d'être père m'emplissait de joie. Cordelia naquit donc trois ans après notre rencontre.

Mais la maternité tant espérée fut source de déceptions successives pour Clara que je voyais peiner à s'attacher à notre fille. Elle ne la tenait jamais, la regardait à peine. Je m'occupais de notre fille à sa place, témoin impuissant du déclin de sa mère. Un jour, alors que Cordelia était encore bébé, je trouvai Clara immobile dans notre appartement, les poignets lacérés. Jamais je ne dis quoique ce soit à Cordelia. Je n'ai jamais voulu qu'elle sache que sa mère s'était suicidée car elle n'avait pas réussi à l'aimer. Ma vie changea peu et par mon silence, je protégeai Cordelia et ses rêves.

Vint le jour décisif où je croisai le chemin de Spectre. Alors que j'allais dans mon arrière-salle, je vis un habitué en train de sortir sa dague du corps d'un autre homme. Je me figeai instantanément, mais l'habitué s'expliqua. Je ne sus jamais s'il s'était fait réprimander ou non, je ne le revis pas. Mais je compris quel était mon choix ce jour-là. Rejoindre ou périr. Un espion de Spectre m'avait fait comprendre son intérêt pour mon établissement : sa localisation, sa discrétion. Je rejoignis donc Spectre et ses mystères. Je n'en ai jamais beaucoup su sur notre organisation et aujourd'hui encore j'ignore énormément de choses. J'ai toujours affaire aux mêmes personnes ou presque. Je leur transmets les informations que je peux recueillir et je leur offre l'abri dans mon bar, refuge spectral en plein cœur de Tadryon. Cette situation me convient et mon handicap les empêche de m'en demander trop alors je ne cours que peu de risques.

J'ai toujours tenu Cordelia éloignée de cette réalité, de mon statut. J'ai pensé un temps lui en parler, mais elle est beaucoup trop droite, beaucoup trop passionnée pour comprendre la souplesse et l'ombre de Spectre. Alors je la laisse s'éloigner et même si mon cœur est triste, je la sais à la poursuite de ses rêves et de ses ambitions. Je ne souhaite rien de plus. Je n'ai pas vraiment d'attente pour moi-même dans cette vie. Ce qui me permet cependant de profiter silencieusement des petits plaisirs que le quotidien me réserve. Finalement, je suis peut-être heureux.

Allez savoir...




© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 496
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 17:40

Bonjour & bienvenue ! ♪

Je prends en charge ton compagnon, Calvin s'occupera de ta fiche principale. Alors ! Il y a juste un petit soucis avec les attributs de Elrik, il a 26 points au lieu de 25, il faudra lui en retirer un.

Concernant le reste, il faudra juste que tu écrives les nombres en lettres, forum d'écriture oblige ! Sinon, j'ai beaucoup aimé l'histoire du personnage, c'était très agréable à lire. J'ai juste des petites remarques. Théoriquement, les personnages de Spectre, puisqu'ils commencent niveau I, vivent dans l'alcôve. Après, ton histoire est logique, mais dans ce cas, il faudrait que tu investisses dans la compétence 'Mirage' pour qu'il soit habile à cacher sa véritable allégeance. Vu que c'est un compagnon, ça ne me pose pas de problème qu'il vive à Tadryon, mais normalement, il aurait dû attendre le niveau II. o/

Tu ne lui as pas mis d'armes, je ne sais pas si c'est voulu, donc n'hésite pas à lui en mettre si jamais. Autrement tout est bon et c'était bien sympa ! Bon courage pour ta validation !
Kaos 20

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 52
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 20:41

Hello hello!

J'ai corrigé le total des points d'attribut (je sais compter, si, si, j'vous jure).

J'ai corrigé les nombres que j'ai écrit en toute lettre.

Alors j'avais honnêtement zappé le fait que les membres de Spectre de level 1 étaient forcément dans l'alcôve, mais si ça passe alors tout va bien. ^^' Et du coup, j'ai passé les deux points d'arme blanche en Mirage, comme tu l'as demandé.

Et j'ai pas mis d'arme parce que, même si je suppose qu'il a genre un couteau de cuisine ou autre, comme ce n'est pas une arme "officielle" du marchand, je sais pas si c'est la peine de préciser.

En tout cas merci pour les compliments, j'espère que les modifications iront! :3
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 326
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 21:53

Bienvenue Cordelia ♫
Lightning ♥ *sbam*

Alors pour la fiche de ton PJ, très agréable à lire au passage, il y a juste quelques petites choses à corriger :
- Tu ne démarres avec aucun équipement, donc pas de modules d'exosquelettes. Les armes tu les gardes bien sûr ♫
- Vu que tu seras niveau I, tu ne peux pas encore être une fidèle du Solstice comme tu le mentionnes dans ton histoire. Au cours de ton niveau I, tu peaufines encore ton apprentissage à l'Académie ; puisque tu vises le Solstice, ton apprentissage consiste surtout à apprendre à te battre et quelques connaissances basiques sur les monstruosités de la Nature - c'est bien les seules choses que peuvent t'enseigner les Académiciens avant de t'envoyer au Sanctuaire - ce n'est qu'au niveau II que tu apprendras auprès du Solstice et que tu intégreras leur groupe. Erreur corrigée ♪

Pour ton compagnon, si ça va pour Adam, ça me va aussi, mais je serai vigilant sur son utilisation au sein de Tadryon tant qu'il n'aura pas son niveau II ;)

Bon courage pour les corrections ♪


: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 52
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 22:16

Hello o/

Merci pour les compliments, ça fait plaisir :3

Du coup, j'ai enlevé l'équipement et surtout, j'ai modifié la fin de l'histoire afin de faire en sorte qu'elle retourne en études. J'espère que ça reste cohérent avec le contexte. Je suis resté vague histoire de ne pas faire de bourde (et aussi de me laisser une certaine liberté en RP plus tard pour les liens et tout), mais je ne voulais pas la faire plus jeune...

Voilà du coup j'espère que ça ira! A très vite o/
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 326
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE] Jeu 2 Mar - 22:22

OK, pour moi c'est tout bon ! J'attends juste la confirmation d'Adam pour ton compagnon et je te validerai ♫

Edit : C'est bon pour tout le monde ♪



F i c h e   V a l i d é e


Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie !

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 7




: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
 
Cordelia Stefensen ~ Pour Tadryon [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kit pour Ene TERMINE
» Ce que l'art et la mort ont pour partage ~ [TERMINE]
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: