Partagez | 
 

 Noah L. || Fiche terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Noah L. || Fiche terminée. Ven 3 Mar - 20:43

♦ NOAH LINALVETH ♦

IDENTITE

Nom: Linalveth.
Prénom: Noah.
Sexe: Masculin.
Age: 27 piges.
Affiliation: Spectre.
ATTRIBUTS

Force: 10
Agilité: 5
Constitution: 8
Perception: 2
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚫⚫⚫⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Blanches - ⚫⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚫⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Le Mirage - ⚪⚪⚪⚪⚪


INVENTAIRE

Armes

♦ Deux poings américains.
♦ Une épée plus ou moins de bonne facture.

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

L’premier truc qu’on remarque chez moi, c’est que j’suis un grand. Affreusement grand. Une vraie armoire à glace. J’dois faire deux mètres à tout casser. Ou plus. J’sais pas. J’sais plus. J’ai pas la gueule d’un mec qui se mesure en même temps. J’ai pas qu’ça à foutre surtout. Toujours est-il que j’suis une vraie montagne et que ça force généralement le respect ; même si les gens n’ont pas réellement peur de ma gueule. Le physique ne veut parfois rien dire chez spectre, n’étant pas forcément un gage de force. Malgré tout, j’suis pas peu fier d’ma carrure. Le paraitre, ça influe beaucoup dans l’milieu carcéral. J’aurai pu une être une longue perche, sauf que je suis imposant. Très imposant. Une montagne ambulante de muscles assez saillants. Mister muscles tout court d’ailleurs. D’quoi faire d’moi un colosse, un titan. J’pense faire dans les cent kilos voire bien plus. Et ça m’va bien. Oui, parce que j’m’en carre complet des avis des autres, hein.

Malgré mon gabarit impressionnant, je suis pas non plus moche. On dit même que je suis mignon. Un vrai beau gosse qui a du charisme. Qui en impose. Et qui fait frémir quelques femelles trop peu avisées. C’pas pour me lancer des fleurs, mais j’suis pas non plus du genre à brailler que j’suis moche, mal fait, mal bâti. D’ailleurs, c’est tout l’contraire non ? Hein qu’il est beau c’petit minois qu’j’ai ? Rien à dire ! Et j’te sens adhérer au moins mentalement. Toi-même tu sais, héhé. Mâchoire carrée, nez nubien, yeux bleus… La totale quoi. Bon d’accord, mes cheveux bruns-cendrés et mi-courts sont toujours en pétards, mais on s’en fou un peu quoi. C’est comme ma barbe des trois jours. Ça m’donne un air sauvage qui plait. Qu’on m’a une fois dit, comme ça. J’avoue que ça m’avait bien fait rire comme phrase, mais la meuf qui m’avait lancé ça était tellement sérieuse que j’avais fini par l’prendre pour argent comptant.

Concernant ma peau, elle est mate et parfois un peu bronzée. Parsemée de diverses cicatrices en tout genre. Entrainement avec les chimères oblige. On en ressort jamais indemne. J’ai une voix grave, puissante et une démarche rapide et un gigantesque tatouage sur mon dos, preuve de mon appartenance à spectre, preuve de ma  maturité etc... Côté vêtements, j’me fais généralement pas chier. Dehors, rigueur oblige. S’il y a un uniforme à revêtir, j’fais pas du tout l’difficile. Sinon généralement, une chemise à moitié déboutonnée, des jeans, des pompes simples, une longue boucle d’oreille tribale que ma frangine m’a léguée… Et basta quoi. Dans mes quartiers, j’suis tout simplement capable de me balader torse-nu, en boxer, au calme. J’me fais franchement pas chier. Par contre, j’kiffe bien tout c’qui est bijoux pour homme. Colliers, boucles d’oreilles… Quand les occaz’s m’le permettent, j’en revêts fièrement.


PSYCHOLOGIE

Moi ? Difficile à cerner ? Mais point du tout ! Si tu veux bien devenir mon pote, il te suffit d’un roman pour adultes, d’une bouteille d’alcool, d’un paquet de clopes et t’as conquis mon cœur haut la main ! Avoue donc que c’est pas difficile, non ? Par contre, j’aime suivre la tendance hein. Si t’es gentil, y’a pas moyen que j’sois un enfoiré de première. Par contre, si t’es un profond connard, let’s go ! L’art d’la connerie, d’la saloperie et d’la chiantise, j’connais. Comme quoi, fais gaffe à n’pas trop me chercher des noises. Spectre ou pas, la baston est si vite arrivée…

Oui, parce que j’ai parfois l’sang chaud et j’suis une grande gueule la plupart du temps. C’est pas quelque chose que j’nie ou que j’peux nier en même temps. Du coup, mis à part les nobles et les supérieurs avec qui j’me tiens quand même à carreau -J’suis pas con, même s’il m’arrive d’être ironique et impertinent-, j’tarde pas à cracher mes vérités et à en faire voir de toutes les couleurs. La fraternité, d’accord, j’suis pour. En tant que spectre qui s’respecte, faut bien. Mais c’pas pour autant que j’laisse tout passer. Faut pas déconner non plus ! Un fidèle ouais, mais pas un sale clebs, hé.

D’ailleurs, j’suis un gros paresseux. Trop d’effort tue l’effort. J’me contente de faire le strict minimum, histoire qu’on n’ait rien à m’reprocher. Parce que bon, moi et les remords, ça fait cinquante mille. J’suis un grand fan d’la procrastination d’ailleurs. La vie à mes yeux n’est qu’une succession de puteries. Du coup, en plus d’être paresseux, je suis aussi un gros je m’en-foutiste, dans les limites bien entendu. Un blasé, moi ? Ouais. Sans doute. C’est le meilleur qualificatif. Et la liste des défauts n’est pas fini parce qu’en plus de tout ça, j’suis un gros porc qui aime les meufs jolies et bien foutues.

Faut dire qu’un gros cul qui passe sous mes yeux, ça a toujours l’art d’me faire perdre la boule.

Des bons côtés ? J’en ai. Comme tout le monde. J’suis pas non plus un pourri fini et c’est comme je l’ai déjà dit : En face de bonnes personnes matures ou gentilles, j’me tiens tranquille et j’demeure plutôt aimable, bien que j’ai pas trop la propension à sourire à tout va comme certains. J’suis un minimum sociable, faut pas croire. J’suis parfois même bon vivant. Le gars qui partage volontiers sa chope de bière. Vu ma dégaine, vous vous doutez également que j’suis très très taquin. Ça peut parfois friser la provoc’ gratuite, mais ceux qui me connaissent savent que j’ai pas mauvais fond.

En gros ? J’suis un brave zig qui aime l’alcool, le cul, la baston et ses moments de calme. Carpe Diem quoi.


HISTOIRE

- « Cela fait sept ans maintenant qu’elle n’est plus… Tu pourrais vivre avec moi si tu le désires… »

Sa voix fut douce mais langoureuse. Réconfortante, mais horrible. Dilemme. Hélène était l’une des nombreuses descendantes de la noble famille des Hespel. Une blonde assez petite mais d’une beauté à en couper le souffle. Si certains trouvaient que son charme provenait de sa joliesse et de la grâce qu’elle dégageait à chacun de ses gestes, moi j’la trouvais plutôt « bonne ». Son arrière train était digne d’une callipyge de la forêt d’Hanaamu et sa poitrine était assez fournie pour attirer tous les regards qu’elle pouvait croiser lorsqu’elle se promenait dans l’alcôve. Tout d’une poulinière notre mam’zelle ! L’moment n’était p’être pas propice à ce genre de constats et pensées, mais cette réflexion eut le mérite d’me faire sourire pour la première fois depuis des jours. Oui parce qu’on parlait de ma sœur morte il y a quelques années. Amante occasionnelle de damoiselle Hélène, elle avait clamsé lors d’une mission d’infiltration assez périlleuse à Tadryon. Lise -Le prénom de ma frangine- avait été tout pour moi dès mon plus bas âge. C’était pareil pour la blonde assise en face de moi. Amie, confidente, amante… Hélène avait beaucoup apprécié Lise.

Peut-être même aimé.

- « J'vous remercie Hélène, mais j'pense pas que ce soit une bonne idée, surtout pour votre réputation. Et puis d’ailleurs, j’ai changé de caste depuis cette période… Enfin, dans l’idée… J’sens que j’suis pas fait pour autre chose que le combat. »

- « C’est la première fois que tu me l’avoues… Enfin, ce n’est pas comme si Jacob ne m’en avait pas parlé. C’est lui qui t’a pris sous son aile fut un temps, n'est-ce pas ? »


A sa gueule, j’vois bien que ma p’tite dame n’est pas surprise. "Changer de caste" n’était pas commun mais pas non plus inédit. Mais pour autant, ça m’avait pas tué. C’est pas comme si j’avais été un bon « élève » en même temps. Avoir une gueule de beau gosse, c’était pas mal pour un espion digne de ce nom. C’était même très bien… Mais ça suffisait clairement pas. Si j’avais un minimum d’acquis pour tout ce qui servait au charme et à la manipulation, je restais malgré tout moi-même : Un mec grossier et vulgaire qui avait un réel penchant pour la violence. Un plébéien comme un autre quoi. Ça devait être mon sang d'Ohibaan. Ma sœurette sans jamais vraiment me l’expliquer m’avait affirmé que nous étions natifs d’Hanaamu. Elle ne m’avait jamais donné plus de détails et ça m’avait jamais vraiment intéressé pour tout dire. J’avais pratiquement vécu toute ma vie dans ces montagnes. La jeune femme devant moi eut un long soupir, puis un petit sourire. Elle avait deviné mes motivations : Ne pas être la copie conforme de ma sœur. Me trouver moi-même et tracer ma propre voie. Ce que j’avais plus ou moins réussi à faire heureusement.

Bien entendu, il y avait aussi la perspective de crever comme Lise qui m’avait fait peur. C’était paradoxal puisque devenir un petit soldat ne me garantissait pas non plus une vie tranquille, mais j’m’étais senti bien mieux comme ça. Mourir en combattant comme un homme n’était pas une idée déconnante. Cette perspective avait été renforcée par l’fait que je savais pertinemment que Lise avait dû passer d’vie à trépas sans résister. Taper sur les gens, ça n’a jamais été son fort. Cette pensée et cette manière de voir les choses, j’la gardai pour moi. Elle salissait un peu la mémoire de ma sœur, mais j’étais persuadé que c’était ce qui avait dû se passer. On avait pu l’avoir par surprise, mais j’étais convaincu que mes conclusions étaient les bonnes vu que personne n’avait daigné m’donner les détails de sa mort. Mort qui malgré les apparences me meurtrissait le cœur. Bien sûr, j’avais pensé un temps à continuer dans l’espionnage : Une fois aguerri, j’aurai pu faire en sorte d’être affecté à Tadryon afin d’y mener ma propre enquête et me venger… Mais l’idée, j’la balayais vite fait. Une vie consacrée à la vengeance n’en était pas une. Surtout pour un spectre.

- « Tu reviendras me voir un peu plus souvent, mon petit Noah ? Tu me manques beaucoup… »

Devant mon mutisme, Hélène finit par embrayer sur un autre sujet, un peu plus léger cette fois. Si on peut dire ça comme ça. Loin d’être une mijaurée, la trentenaire se mit à jouer avec l’une de ses mèches. Si elle avait été l’amante de ma sœur, elle fut également celle qui m’dépucela lors d’mon adolescence. Entre l’accord d’mes précepteurs du moment et la mort d’ma frangine, tout était allé très vite. Il eut quelques coups d’un soir par la suite. Des nuits endiablées, assez torrides. Mais cette dangereuse spirale dans laquelle j’m’enfonçais m’avait interpellé à un moment donné, d’où l’fait que j’avais décidé d’couper les ponts un beau jour, d’ne plus la revoir aussi régulièrement. L’idée de tomber amoureux m’gênait et à l’allure où ça partait, j’aurai forcément été dingue d’elle. Pendant ces dernières années alors, j’ne lui rendais visite qu’un jour tous les deux ans, un truc du genre. On J’calculais pas vraiment, mais on nageait dans ces eaux-là. Elle aurait pu m’chercher, m’retrouver ou même demander à la célèbre chimère, Jacob Hespel (Et accessoirement l’un de mes guides lorsqu’il en avait le temps) d’me passer l’bonjour, mais rien du tout. Pas plus mal.

- « J'vous l'promets ma petite dame. Sur ce… »

Comme d’habitude, notre première entrevue depuis plus d’un an n’avait duré que quelques minutes. Un petit sourire satisfait orna les lippes de celle-là même qui me regardait grandir de loin. J’avais presque l’impression d’être un jouet pour elle. Oooh, elle était pas du tout mauvaise, la meuf. J’le savais pertinemment malgré le fait que j’n’étais pas forcément une lumière. Ceci étant, j’ne pouvais pas me départir d’cette sale impression que d’être son jouet, son petit toutou. Va savoir pourquoi. L’espace d’un instant, j’m’imaginai m’unir avec elle, mais je gommai très rapidement cette éventualité d’mon esprit. ‘tain que j’kiffais trop les femmes. Surtout celles qui avaient un gros boule bien saillant et bien rebondi ! On trouvait pas mieux, j’vous jure ! L’idée d’être fidèle était presque insupportable. Pas moyen ! Pas maintenant. J’me levai prestement avant de m’autoriser un baisemain, une courbette et puis j’traçai rapidement sous son regard conquis et bienveillant. Jamais compris l’attrait qu’elle avait pour moi et ma sœur. Enfin, peu m’importe. Fallait p’être que j’pense à m’bouger fissa les miches. J’avais cours d’escrime avec la chimère Anaël.

Et ce type, il était pas du tout connu pour sa patience…



HRP

Pseudo: X ça va très bien !
Comment avez-vous découvert le forum ? Un Top-Site j'crois.
Code: Bouteille, marmotte, piano.


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Noah L. || Fiche terminée. Ven 3 Mar - 21:14

Salut les staffeux. Dp pour dire que j'ai terminé ma fiche. Pas de compagnon pour l'instant.

Par ailleurs, si vous pouviez ajouter un h à la fin de mon pseudo, ça serait vachement sympa. J'ai pas pu m'inscrire directement sous prétexte que le pseudo "Noah" était déjà pris. Bref, désolé et merci d'avance !

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 496
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Noah L. || Fiche terminée. Ven 3 Mar - 22:00


Bonjour et bienvenue ♪

Je prends en charge la modération de ta fiche. J'ai plusieurs points à aborder par rapport à ça. J'ai modifié ton nom au passage, forumactif fait des trucs bizarres parfois sur les inscriptions... Bref ! Commençons.

♦ Tes armes ne vont pas, tu dois les choisir dans la liste du Marchand de Spectre, en fonction de ton niveau de compétence en armes blanches. On ne permet pas encore de créer les siennes.

♦ Je comprends parfaitement la façon de penser et de communiquer de ton personnage, seulement on reste sur un forum de rp relativement ouvert à différents âges et on préfère limiter un maximum le langage familier. J'ai un peu de mal avec les tournures du style "bon boule" ; "cul" ; "miches" ; "connard" ; "puterie"...etc. Même si c'est l'esprit de ton personnage, c'est en désaccord avec le règlement de notre forum et surtout celui de forumactif. Je sais que ça va te demander un travail de réécriture, mais par respect pour nos plus jeunes joueurs actuels comme futurs, tu vas devoir le faire.

♦ De même les familiarités ou les anglicismes comme "toi-même tu sais", "let's go" ou "kiffais" ne sont pas compatibles avec la ligne directrice du forum.

♦ Concernant les castes, je ne suis pas sûr que tu es tout à fait compris. Tu parles du corps d'espionnage et celui d'intervention visiblement. Or, il s'agit des deux branches accessibles à compter du niveau II. Les castes sont en quelque sorte les métiers. Tu retrouves la caste des forgerons, celle des tatoueurs, des tenanciers...etc. Ca concerne la grande majorité des membres de Spectre. C'est à compter du niveau II que tu intègres une branche.

♦ A un moment tu évoques le milieu carcéral ; là je suis un peu perdu, sachant qu'il n'y a pas de prisons chez Spectre. Si tu commets un crime, peu importe sa nature, tu es soumis au Supplice des Trente Deniers. Il n'y a pas d'autre alternative. Donc cette donnée est incorrecte !

♦ Concernant l'utilisation des nobles, tu aurais dû m'en faire part avant. La création de PNJ ou PJ des familles nobles, passe par moi. Puisque ce sont les familles les plus importantes et qu'elles sont particulièrement influentes. De même pour leurs interventions.

♦ Pour ton 'sang d'Ohibaan' c'est un peu compliqué. Pour commencer 'Ohibaan' est le dirigeant de la faction, c'est un nom. Donc la phrase devrait être 'sang de fils d'Ohibaan', puisque je vois difficilement une figure si importante laisser son enfant à Spectre. De plus, la reproduction chez eux est très difficile avec les autres peuples. Leur code génétique est différent à cause des mutations qu'ils ont subi. Donc leurs potentiels héritiers risquent de finir en fausses couches ou d'être instables / mal-formés.

Voilà ! Je sais que ça fait beaucoup de choses à rectifier et par conséquent, beaucoup de boulot, mais malgré le fait que tu écrives bien et que tu fasses très peu de fautes, tu vas devoir corriger tout ça avant que je puisse te valider.

Je te souhaite bon courage, tiens-moi au courant de ton avancée et n'hésite pas à me mp si tu as des questions sur la faction ou ton BG.
Kaos 20


Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Noah L. || Fiche terminée. Lun 20 Mar - 12:08

Bonjour! Kaos 23

Plus de quinze jours se sont écoulés depuis que tu as posté ta fiche =) J'archive celle-ci ^^ Si tu souhaites la récupérer, fais nous signe =)



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
 
Noah L. || Fiche terminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Amber. La solitude n'est pas. [fiche terminée]
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Érronées-
Sauter vers: