Partagez | 
 

 Justice et trahison ~ PV Yubel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 59
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Justice et trahison ~ PV Yubel Sam 4 Mar - 11:55

Spoiler:
 

Les premières semaines, revenir à l'Académie après tant d'années t'avait fait bizarre. Redécouvrir les locaux, certains professeurs, manger à la cantine, aller en salles de classe. Tout cela avait été assez étrange pour toi qui avait déjà pas mal vécu avant. Mais le temps a fait son œuvre et le savoir que tu as découvert t'a confortée dans l'idée que tu avais fait le bon choix après tout. Non pas que tu doutes de ton envie de rejoindre le Solstice, mais la perspective de passer à nouveau une année à l'Académie avait été un peu... crispante dirons-nous. Heureusement que Even, ton ami prêtre, t'avait aidée et soutenue dans ta décision.

Mais cela fait plusieurs mois que tu es de retour et tout se passe bien. Tes résultats sont très bons et même si l'alternance des enseignements entre l'Académie et le Sanctuaire t'impose un rythme soutenue, tu es plus heureuse que jamais. Cet après-midi là, tu finis les cours relativement tôt et tu n'as pas besoin d'aller au Sanctuaire aujourd'hui. Tu comptes donc bien profiter des quelques heures dont tu disposes ainsi assez rarement pour te détendre un peu. Tu décides de t'asseoir dehors, dans l'esplanade au centre du campus. Tu n'as rien à faire de particulier si ce n'est méditer un peu, mais ces moments de pause te font du bien. Ils te permettent de prendre le temps d'assimiler tout ce qui se passe autour de toi. Car la quantité d'informations que tu dois ingurgiter est assez énorme et tu ne t'en plains pas ; les moments de calme sont juste plus appréciés que jamais.

Moment de calme dérangé cet après-midi par des éclats de voix un petit peu plus loin. Tu tournes ton regard vers la source de ce raffut et tu vois un petit attroupement non loin de là. Les sourcils froncés, tu te lèves afin d'aller voir ce qui se trame. Plusieurs jeunes gens semblent prendre pour cible un jeune homme brun à l'exosquelette bleu foncé que tu reconnais immédiatement. Il s'appelle Yani et il est ton voisin de table en cours d'histoire. Inquiète, tu essaies de discerner ce qui se dit. Plusieurs mots parviennent à ton oreille.

« Traître ! Fourbe ! Sale évolué ! »

Yani, un évolué ? Tu le connais à peine mais cette idée te semble étrange. Il est un garçon sympathique et franc, toujours de bonne humeur, et son amour de Tadryon est tout à fait perceptible lorsqu'on discute avec lui. Quelqu'un qui te paraît parfaitement de bonne foi. Il est visiblement très mal à l'aise et tente tant bien que mal de se défendre. Tu ne supportes pas de le voir ainsi, alors, usant de ta large carrure, tu fends le cercle des spectateurs pour venir surplomber les agitateurs.

« Qu'est-ce qui se passe ici ? »

Les jeunes gens se retournent vers toi, te dévisage un instant. Heureusement que ton physique est là pour rattraper ta certaine absence de charisme et de persuasion. Une jeune fille blonde à l'exosquelette rouge te répond.

« C'est un évolué ! Un sale traître à Tadryon ! Comment veux-tu qu'on le traite ? »

Yani me fixe, le regard emplit de désespoir.

« Cordelia ! C'est faux, tu le sais bien ! »

Tu ne sais pas vraiment quoi dire. Tu n'as guère l'habitude de te retrouver dans ce genre de situation. Tu ne peux imaginer que des accusations soient lancées sans preuve, mais l'idée que Yani puisse être un évolué te paraît tout aussi absurde. Si seulement tu étais un peu meilleure pour comprendre les autres et leurs pensées...
590 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Yubel
avatar
♦ Messages ♦ : 56
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Justice et trahison ~ PV Yubel Sam 4 Mar - 14:22

Spoiler:
 

Tranquillité...

Tu avais passé ta journée à étudier, à défaut de pouvoir faire quoi que ce soit d'autre. Tu voulais être excellente pour friser un avenir parfait, et cela passait par les études. Bien que pour toi, tout ceci était d'une extrême simplicité. Ton esprit vif était capable de s'adapter à chacune des situations qui se présentaient à toi. D'autant plus que tu avais su inspirer tes propres tuteurs et tes camarades. Désormais, tout le monde scandait ton nom au sein de l'académie comme un idéal à suivre en terme d'étude. Aucune porte ne pouvait t'être fermée, et tu savais déjà laquelle choisir, celle t'expédiant le plus rapidement vers une vie paisible.

Enfin, il y avait un certain revers de médaille à se faire admirer de la sorte par les plus médiocres. Tes conseils sur divers sujets d'études t'étaient souvent demandés et tu te retrouvais à t'improviser le rôle de tes propres tuteurs. Cela était exténuant, mais tu ne pouvais pas simplement laisser tomber ce masque que tu affichais. Tant que tu n'avais pas ton cul sur ton siège en or, la comédie devait être ton premier crédo.

Alors que tu t'étais éloignée de ces pestiférés incapable de prendre en main leurs propres vies, tu reposais tes yeux en piquant une sieste dans une des salles de repos faites exprès au sein de l'Académie. Celle-ci savait redonner un peu de confort aux apprenties qui jonchaient chaque jour ces lieux. Il ne t'en fallait pas plus, ces derniers temps tu n'avais pas pu dormir, tu étais à un moment charnier de ton année d'apprentissage, relâcher la pression aurait été une grave erreur. Et ce sont les autres qui font des erreurs, pas toi.

Après seulement une demie-heure, tu fus extirpée de ton sommeil par une cacophonie gênante. Bande de puceau imberbe... Tu pestais, et encore sous le joug du sommeil, tu n'avais pas hésité à te lever afin de leur rabattre le caquet à ces miséreux.

- Cordelia ! C'est faux, tu le sais bien !


Tu t'approchais de la discorde tandis que tu ne pus entendre que la fin de leur conversation. Tu retrouvais alors plusieurs individus dont un acculé par les remarques et une autre perdue. Cette autre était d'ailleurs bien plus âgée que toi, il y avait vraiment des incapables pour devoir repasser à l'Académie à cette âge ?

- Mais qu'est-ce qui se passe ici bon sang ! On vous entend de l'autre bout du bâtiment.


Tout les regards se tournèrent vers toi puisque tu venais de gâcher cette petite réunion par ta simple présence.

- Yubel ! C'est Yani, il est évident que c'est un évolué n'est-ce pas !?


Tu arquas un sourcil, tu ne prêtas même pas attention au pointé du doigt puisque trop occupé à cerner ce type qui venait de t'adresser la parole. Tu pouvais voir sur son regard qu'il voulait désespérément que tu sois de son coté. Il n'avait pas l'air d'une personne sur de son coup mais plutôt l'air d'un gosse tentant de mentir à ses parents.

Toi tu te foutais bien de s'il était un évolué ou pas. S'il allait se faire bannir de la cité pour un rien. Tu voulais simplement continuer ta sieste, alors tu rétorquas.

- Un individu est innocent tant qu'il n'est pas prouvé avec des preuves rationnelles qu'il est coupable non ? Si vous possédez ces preuves tant mieux alors, l'histoire est réglée mais, si toi si tu n'es pas d'accord avec leur jugement alors libre à toi de démonter leurs preuves.


Tu t'étais tournée vers la femme à la chevelure rosée lorsque tu avais prononcé la seconde partie de ta phrase. Apparemment ce Yani et elle étaient amis, alors elle n'avait qu'à le défendre. En attendant toi, tu avais d'autres chats à fouetter... En espérant ne pas être encore retenue inutilement...

Mots : 677


Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t128-yubel-terminee
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 59
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Justice et trahison ~ PV Yubel Dim 5 Mar - 10:42

Une jeune demoiselle visiblement excédée intervient alors, de manière plus brutale que toi. Un peu perdue, tu la regardes. De longs cheveux bruns, une certaine aisance. Oui tu la connais. Il te semble même que vous avez quelques cours en commun, même si tu ne saurais dire lesquels. Un des accusateurs répètent ce qu'il a déjà dit. Sa voix tremble mais tu ne peux pas imaginer un seul instant qu'il puisse mentir. Pour toi, quelqu'un qui se prétend être de Tadryon, qui porte l'exosquelette et qui étudie à l'Académie ne peut mentir sur un sujet aussi grave. Mais en même temps, tu vois Yani et tu ne sais quoi penser. Tu ne sais même pas vraiment à quoi ressemble un évolué ; tu as eu des cours dessus, mais tu ne vois guère de peinture et il n'a pas l'air différent des personnes qui sont autour de lui.

La jeune fille aux cheveux longs répond alors et pose une question tout à fait pertinente. Et elle prononce surtout le terme clé. Preuve. Yani peut être un évolué, c'est une possibilité. Mais comment savoir alors. D'ailleurs, comment peuvent-ils l'accuser ? Ils ont forcément des preuves. La seconde partie de la phrase de la brune te fait froncer les sourcils. Elle te pique dans ton honneur et même si tu n'es guère d'une grande éloquence, tu inspires profondément et tu demandes d'une voix qui se veut assurée.

« Justement, vous pouvez me les montrer vos preuves ? »

Les accusateurs se lancent des regards un peu inquiet. Ils ne devaient pas s'attendre à ce que quelqu'un leur demande. L'un d'eux te présente alors un livre d'un geste triomphant.

« Un livre ? »

« Oui un livre, mais par n'importe quel livre. Une encyclopédie de la nature ! Et en plus, tout le monde sait qu'il vient de Varosha, mais personne n'a jamais vu ses parents. Je suis sûr que c'est un évolué infiltré qui va nous trahir à la moindre occasion ! »

Tu prends le livre dans tes mains et tu le feuillettes alors que les sourires reviennent sur les visages des jeunes accusateurs. En effet, des planches détaillent certaines plantes et animaux et il est vrai que ce n'est pas un livre comme tu as l'habitude d'en voir. Et tu n'étais pas au courant pour l'ascendance de Yani. Tu vas vers la fille aux cheveux bruns et tu lui tends le livre. Pour toi, elle a parlé donc elle a responsabilité dans cette affaire.

« Regarde par toi-même. »

Tu te tournes alors vers Yani dont la colère et la peur lui ont fait monter les larmes aux yeux.

« Est-ce que ce qu'ils disent est vrai ? »

« Non ! C'est faux ! Enfin si, je viens bien de Varosha, mais je ne suis pas évolué ! J'étais pauvre oui et orphelin et j'ai réussi à vers jusqu'ici par ma seule détermination. Je ne laisserai pas des menteurs me salir ! »

Tu ne peux pas vraiment comprendre ce qu'il ressent, toi qui a toujours vécu à Tadryon, mais sa douleur est palpable. C'est comme si toi on te disait que pour telle ou telle raison, tu n'as pas ta place parmi le Solstice. La seule idée t'est parfaitement insupportable. Une bouffée de sympathie te vient pour ton camarade de classe. Mais cela ne prouve pas réellement qu'il n'est pas évolué. Tu te tournes alors à nouveau vers les accusateurs.

« Vous avez d'autres preuves que celles-ci ? »
580 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
Yubel
avatar
♦ Messages ♦ : 56
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Justice et trahison ~ PV Yubel Dim 5 Mar - 17:26

Ennuyée...

Tu aurais voulu que ton apport à cette affaire s'arrête là. Que l'on t’oublie l'espace de quelques heures encore pour que tu puisses rejoindre paisiblement les bras de Morphée. Tu étais déjà une jeune fille manquant cruellement de croissance, comment pouvait-il te la ralentir plus encore en te privant de repos ?

Des insectes insignifiants...

Tu avais arqué un sourcil lorsque l'on t'avait tendu ce livre de la nature. Pour toi, cela ne pouvait pas représenter grand chose quand bien cela était une preuve des us et des coutumes des évolués de l'extérieur. Tu en avais pu apprendre un peu sur eux depuis ton séjour à l'Académie, lorsque tu n'avais été qu'une réfugiée, tu n'en avais côtoyé qu'un seul qui de mémoire s'était fait rapidement chasser.

Et le gamin accusateur continua dans son argumentation fébrile. Ce Yani avait été dans la même position que toi. Bien que vous sa maigre éloquence et sa faiblesse d'âme les récupérateurs auraient eu mieux fait de le laisser pourrir dehors. Cela t'aurais ainsi permis de rejoindre ton sommeil tant prisé à l'heure actuelle.

Tu soupirais néanmoins, contrainte de poser ton regard sur l'ouvrage. Quelque chose clochait dans celui-ci, un tel livre devait être précieux pour les évolués. Encore plus lorsque dans ce cas ci, cela devait représenté l'ultime attache avec son peuple si éloigné de Tadryon. Pourtant, il n'était pas une seule seconde usée. Il n'y avait pas ce bout de page un peu tordu, significatif des livres feuilletés encore et encore. En clair, il paraissait bien trop neuf pour avoir servit. Comme s'il n'avait été qu'une vulgaire copie façonnée pour l'occasion.

C'était louche, mais toi était probablement la seule à pouvoir faire ce genre de lien. Les autorités en possession de ceci aurait tôt fait un jugement hâtif sur ce pauvre gueux. Maintenant... Voulais-tu vraiment l'aider ? Pour tout dire, non... Après, cela pouvait t'assurer un soutien indéfectible par la suite, et au passage, tu pouvais même te faire apprécier de la femme aux cheveux à la couleur atypique. D'une pierre deux coups en somme...

Les accusateurs posèrent alors leurs prochaines preuves :

- C'est simple ! Un témoin a raconté l'avoir vu fait des rituels étranges dans le quartier est de la ville ! Et il suffit d'avoir sa chambre, c'est bourré de mot en faveur des évolués !


Intéressant tout cela... Voulais-tu te lancer dans ce jeu pour ainsi rafler la mise finale ? Pourquoi pas après tout...

Alors tu t'approchas de ces deux malandrins voulant porter préjudice à ce Yani et tu posas ta main sur l'épaule de l'un d'entre eux.

- Laissez moi une journée avant de prévenir les autorités d'accord ? Promettez le moi.


A ce moment précis, seuls les deux pouvaient voir ton regard empli d'une aura horrifiante. Tu n'avais pas la carrure pour t'imposer physiquement, mais ce charisme, cette éloquence. Tu étais capable de les mordre avec le venin de la persuasion et de faire mouche.

Fébrilement ils hochèrent la tête, il n'y avait aucun moyen que les autorités soient désormais prévenues avant le délai déterminé par toi.

Affichant un grand sourire, tu le rangea directement après pour te rediriger vers la femme aux cheveux roses.

- Yani il reste ici, après tout on est pas certain de ce qu'il est, il pourrait tenter de s'enfuir n'est-ce pas ? Mais toi, tu viens avec moi, j'aurais certainement besoin de toi. Je ne me suis pas présentée, je suis Yubel, et tu es ?


Elle n'avait pas l'air futé mais elle semblait avoir bon fond. Tu n'étais pas assurée de pouvoir mener ta petite enquête en toute sécurité. Tu allais avoir besoin de ses bras éventuellement...

Mots : 663


Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t128-yubel-terminee
Cordelia
avatar
♦ Messages ♦ : 59
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Justice et trahison ~ PV Yubel Jeu 9 Mar - 18:46

Ainsi donc, il y a un témoin. C'est déjà ça. Sans doute quelqu'un qui pourra être interrogé assez aisément. Tu notes le regard prolongé de la fille brune sur le livre. Quelque chose dans son regard semble t'indiquer que c'est quelqu'un de réfléchi et précis, froide certes, mais quelqu'un dont les qualités manifestes vont sans doute être utiles dans cette affaire. Car en effet, elle s'implique. Tu ne lui as pas laisser le choix, mais tu préfères penser que c'est son sens de la justice qui s'exprime, même si tu ne la connais pas. Et à voir la tête de ceux à qui elle parle, eux savent aussi qu'ils ne sont pas tombés sur l'idiote du coin. Tu remarques, là où personne ne regarde, le visage inquiet d'une jeune femme qui fait parti du groupe des accusateurs. Elle semble très mal à l'aise et tu te dis que tous ne semblent pas être aussi certains de ce qu'ils avancent que ceux qui prennent bel et bien la parole. Un argument en faveur de Yani. Tu souhaites prouver l'innocence de ton camarade, mais si il est bel et bien un évolué, tu ne cacheras pas la vérité et tu veilleras à ce que les autorités le sachent avec toutes les preuves nécessaires.

La brune t'interpelle alors, après avoir dit à Yani de rester sur place. Le jeune homme semble hésiter entre le soulagement de voir que les accusations vont être muées en enquête et l'inquiétude de savoir qu'une partie des gens autour de lui veulent sa peau. La brune se présente et même si son ton est sec, tu lui réponds.

« Je suis Cordelia. Tu peux compter sur moi. »

L'inspection va durer une journée et cela te semble logique de commencer soit par la fouille de l'appartement de Yani, soit par l'interrogation des témoins. Cependant, avant qu'ils n'aient le temps de formuler une stratégie, tu préfères confronter les accusateurs directement. Tu te tournes vers celui qui a parlé d'un témoin.

« Peut-on avoir le nom du témoin ? »

Le gars lance un regard assassin vers Yani.

« J'ai pas envie de donner de nom devant lui. Si on attend une journée, qui sait ce que ce menteur pourra lui faire ! »

Je sens que Yani va répliquer mais je le coupe dans son élan.

« Yani, tu vas me donner les clés de chez toi et jusqu'à demain, tu vas aller au Sanctuaire du Solstice. Là-bas, tu demandes à voir le prêtre Even et tu lui expliques la situation. Comme ça tu as un endroit sûr où rester, mais si tu n'y vas pas, je le saurai. Cela convient à tout le monde ? »

Les différents protagonistes hochent la tête, avec plus ou moins de réticence. Yani s'exécute, te donnes ses clés et s'en va, non sans avoir lancer un regard incendiaire au groupe. Tu glisses soigneusement les clés dans un petit compartiment de ton exosquelette. Au fond, tu ne peux t'empêcher de te faire la remarque que tu n'as le moindre charisme que quand tu penses au Solstice. Cela confirme bel et bien qu'il s'agit de ta voie. Tu reportes ton attention vers l'accusateur.

« Le témoin donc ? »

« C'est son voisin, Marcus Volta. Il l'a vu faire à de nombreuses reprises et il m'en a parlé. »

Cela tient debout. Enfin, tu penses...
561 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t122-cordelia-stefensen-pour-tadr
 
Justice et trahison ~ PV Yubel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: La Ville Azurée :: Varosha :: Tadryon-
Sauter vers: