Partagez | 
 

 Le pillage - PV Gamaliel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 150
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Le pillage - PV Gamaliel Dim 12 Mar - 10:48

Inventaire:
 

Le petit matin était vraiment mon moment préféré. Je prenais toujours le temps de me lever et de me laver avant de partir chasser un peu dans la forêt d'Hanaamu. Cette forêt était vraiment incroyable, une faune dense et mystérieuse, une flore qui s'étendait à l'infini. J'avais l'impression qu'on pourrait encore découvrir de nouvelles plantes et animaux si on s'enfonçait encore plus loin dans cette forêt magique. J'aimais vraiment la Nature, dans toute sa grandeur, personne pourrait me dire le contraire. Je n'aimais qu'elle et personne d'autre. En plus de chasser quelques animaux pour notre clan, j'avais envie de me balader. Me promener me permettait de réfléchir à ce que je pouvais améliorer dans ma vie, ce que j'étais et essayer d'entrevoir un peu mon futur dans ce monde où le danger était en permanence autour de nous. Je souris doucement avant de le lever la tête en direction des grands arbres. L'air entra dans mes narines pour m'imprégner de son énergie. " Ah, je sens que cela va être une bonne journée !! En avant !" J'avais pris avec moi mon arc en os, mon fidèle ami depuis toujours. J'aimais beaucoup me battre avec mon arc, mais j'avais envie d'apprendre les arts mariaux, le fait de combattre avec les mains et son corps. Mais je n'avais pas encore appris parfaitement les armes naturelles et surtout mon arc. Donc, je devais patienter encore pour m'attaquer à une autre attaque plus complexe pour moi.

Alors que j'allais partir plus profondément dans la forêt d'Hanaamu, un Varsal m'interpella au loin. L'homme se rapprocha de moi et je me demandais ce qu'il me voulait. Je n'avais rien fait de mal pourtant. " J'espère que ce n'est pas encore un sermon sur mon comportement dans le clan..." - " Ah te voilà Anaya ! Je te cherchais, car j'ai besoin de toi pour une mission d'une importance assez capitale pour nous." Je levais un sourcil pour savoir ce que c'était en réalité. " Nous avons remarqué récemment que La Rivière des Pierre Séraphique a été pillée. Une grande quantité de pierre ont été récoltées dans notre territoire, et cela peut être dangereux et compliqué pour notre survie. Il faut que tu ailles voir ce qu'il se passe, inspecter les lieux et voir si tu peux capturer des personnes. Mais fait attention à toi dans ce lieu ! Est ce que tu as compris ?" - " Oui ! Parfaitement compris, j'y vais de ce pas !" Je me tournais rapidement et mis en marche avec mes équipements.

Après de longues heures de marche dans la forêt, j'étais enfin arrivée dans la Rivière des Pierre Séraphique. Je longeais la rivière en regardant de près des traces de pas, ou bien les pièges utilisés. En même temps que je faisais cette démarche, je regardais autour de moi si je ne voyais pas des ennemis ou bien des personnes de mon clan qui pourraient m'aider dans cette quête. Alors que je regardais les dégâts, je constatais que de nombreuses pierres Séraphiques avaient été pillée. " Ah oui quand même, sacrée vol ! Mince, mais les pièges n'ont pas fonctionné alors ?" Je me dépêchais de vérifier les pièges, mais ils étaient intacts. " Oh ça sent mauvais ça !!" Soudain, je me relevais rapidement et pris mon arc d'os en main, car j'entendais des bruits de pas se rapprochant de ma position. "Qui est là ?"

Compteur de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 380
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Le pillage - PV Gamaliel Dim 12 Mar - 17:47

Gamaliel avait les yeux fermés et laissait ses pieds ballottaient dans l’eau d’un petit lac. Encore heureux que faire tremper ses pieds n’est pas dangereux pensait-il. Il avait des ampoules qui lui faisait horriblement souffrir et il profitait d’un temps de repos nécessaire. Le groupe d’intervention et lui même, avaient mis deux jours de plus au deux jours qui avaient été prévu, pour traverser la Mont Haran vers le Nord. La raison : une formidable et puissante tempête de neige les avait retardé. C’est donc avec satisfaction qu’ils arrivèrent tous à l’entrée de la forêt d'Hanaamu. Après que toute l’expédition se soit reposer. Le chef du groupe décida de faire un rapide topo de la situation avant de s'engouffrer dans ces terres. De ce que Gamaliel avait compris, ils devaient rechercher certains types de plantes pour les médecins de l’Alcôve, cependant, cette forêt est aussi la demeure de bêtes hostiles mais aussi des Fils d'Ohibaan. C’est pour ça qu’avant de partir de chez eux, ils avaient laissé chez eux, tout ce qui aurait put être susceptible de les rattacher à Spectre. Juste avant de quitter les montagnes, ils s’étaient changés avec des habits différents.

Après avoir remis ses chaussettes et ses bottes en cuir, il rejoint la troupe devant les premiers arbres. Afin de ne pas se perdre, le groupe devait se déplacer ensemble et longer la rivière. Normalement, ils ne devraient pas se rendre bien loin, donc tous devraient bien se passer. Ils s’engagèrent donc silencieusement dans la forêt, les armes tirées des fourreaux en cas d’attaque. Une heure s’était déroulée et la récolte se passait bien, apparemment les bêtes sauvages ne semblait pas avoir faim, du moins pour le moment. Gamaliel s’éloigna un peu de la troupe, prétextant d’aller au petit coin un moment. On lui conseilla de ne pas trop s’éloigner, pour ne pas se mettre en danger, eux en profiteraient pour faire une pause pendant une quinzaine de minutes. Gamaliel parcouru environ une centaine de mètres et s'arrêta devant un arbre qui lui avait l’air idéal pour ce qu’il avait à faire. Il commença son affaire mais à peine qu’il entreprenait son affaire, il tomba au sol et s'évanouit.

Il se réveilla avec un horrible mal de crâne, il passa sa main sur la douleur et sentit une bosse ainsi qu’un liquide. Il le rapporta à sa vue et vit du sang. A ses pieds : l’objet du délit. Une sorte de boule marron s’était coincé dans des racines. Gamaliel leva la tête et vit que au sommet de l’arbre, se trouvait plusieurs de ces boules. Le simulacre se releva et se rhabilla correctement et tourna sur lui-même afin de se situer. Il ne savait pas ou il se trouvait et cela l'inquiétait fortement, car il croyait voir des formes bougeaient au loin et qui ne ressemblait en rien à des êtres humains. Il se décida à bouger quand il entendit un grognement. Gamaliel se mit à courir aussi rapidement qu’il le pût, se prenant de temps en temps les énormes racines qui trainaient et tombant par terre.

Au bout d’un certain temps, à force de courir, exténué, il s'arrêta et s’adossa contre arbre. Il reprit son souffle et remarqua qu’il n’était toujours pas sortit de la foret. Avait-il prit la mauvaise direction ? Surement. Il se leva et se mit à chercher la rivière, il pourrait ensuite la remonter pour sortir de cet endroit. Il sortit son cimeterre et se fraya un passage jusqu’à ce qu’il entende une personne parler. Il continua et vit une femme, il se planqua derrière un arbre mais il avait dû faire du bruit car elle cria si une personne était présente. N’écoutant que son courage, ou sa folie, il rangea son arme et sortit de sa cachette les mains en l’air. Il n’était pas vraiment présentable, son pantalon et son tee-shirt manche longue était couvert de boue ainsi que ses cheveux. Mais ce n’était pas vraiment son apparence qui l'inquiétait pour le moment, mais plus l’arc qui était pointé sur lui.

- Salut !


Mots:
 
Inventaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 150
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Le pillage - PV Gamaliel Jeu 8 Juin - 15:55

Mais qu'est qu'il s'est passé ici ? De nombreuses pierres avaient disparu près de la rivière. Cette rivière était vraiment importante pour nous, pour notre survie, ce que nous étions dans la tribu. Et les Pierres Séraphiques avaient été déterrés sans la permission d'une personne influente. Cela m'étonnerait beaucoup que ce soit une personne de notre clan. Quoi que ... Non non, je ne pouvais pas penser cela d'une personne de notre tribu, c'était forcément une personne extérieur comme les Tadryiens ou même des peuples mineurs comme Les Arkilen. Les Arkilen étaient nos ennemis, nous n'avions jamais pu discuter avec eux. Ils auraient pu faire exprès de nous voler ces pierres pour nous provoquer. Je me grattais la tête pour trouver un coupable, mais ce n'était pas demain la veille que j'arriverais à les démasquer.

Je regardais autour de moi pour repérer des indices. Je devais faire attention aux animaux qui n'étaient pas très loin de nous, ou bien que les voleurs reviennent ici pour continuer leur pillage. Je commençais à taper du pied, car ces pierres ne pouvaient pas disparaître ainsi comme par ma magie. De plus, réussir à déjouer les pièges ... Non, je pensais finalement que ce serait bien une personne de notre tribu aurait pu faire cela, mais à plusieurs. Je fis la moue, je n'étais pas contente de ça, mais vraiment pas du tout ! Soudain, une présence était près de moi, je tendis mon arc en demandant à cet individu de sortir de sa cachette, sinon j'allais le chasser comme un lapin.

Quelques secondes après, un homme sortit derrière un arbre en mettant les mains en l'air. Cet homme... Je plissais les yeux et je m'approchais de moi alors qu'il me salua comme si on se connaissait, mais ce ne fut pas le cas. Hum... Il ne me plaisait pas beaucoup celui-là. Etait-ce le voleur des pierres ? Non. Mais il pourrait bien m'aider. Je laissais mon arc tendu vers lui, je ne lui faisais pas confiance et je ne l'avais jamais vu dans les parages. Un ennemi ? Un homme des races mineurs ? Hum. Je m'approchais de lui avec mon arc avant de prendre la parole froidement :" Qui êtes vous ? Et comment êtes-vous arrivé ici sans vous faire repérer? Etes vous là pour voler les pierres précieuses ?"

Mon arc était devant son nez mais je n'avais pas le coeur à lui décocher une flèche en plein milieu de sa tête. Je devais être réfléchis et prendre mon temps pour penser à un plan d'action. Aujourd'hui, deux problèmes se posaient à moi : le premier était de trouver le voleur des pierres de la rivière mais pratiquement pas d'indices autour de moi. Le deuxième était cet homme arrivé de nulle part sans que je le voie dans mon champ de vision, il avait un pas de velours. Imprévisible et donc dangereux. Je n'avais pas confiance en moi, mais il pourrait bien m'aider dans ma quête : "Auriez-vous eu des personnes rodés ici récemment ? Ou bien voir des personnes avec des pierres Séraphiques dans leur bras ou dans un sac ? Je vous pose des questions alors soyez le plus honnête avec moi, sinon, ce sera une flèche directement dans votre crâne !" Je ne lui laissais pas le choix à cet homme, qui ne s'était pas présenté encore. Peut être que je devrais le laisser se présenter pour que je sache qui il était. J'allais peut être vite en besogne, mais j'avais besoin de savoir ce qu'il était vraiment. Je connaissais tout le monde dans la tribu mais lui non. Je restais neutre en attendant ses réponses, mais je sentais que je n'allais pas longtemps rester ainsi avec mon sang - froid.

Nombre de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 380
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Le pillage - PV Gamaliel Ven 28 Juil - 0:14

Inventaire
Arme ↂ Stylet de Manche et Cimeterre

- Euh avant de commencer, tu pourrais juste baisser ton arc ? Je peux comprendre que tu ne fasse pas confiance, mais ça serait plus facile pour moi de te donner les informations que tu désires, si tu ne me … D’accord d’accord j’ai compris.

Gamaliel suait à grosses gouttes. La fille approchait vers lui mais avec toujours son arme pointait vers lui. Il put la regarder plus amplement, le terme de fille était peut-être abusé, adolescente ? Elle semblait avoir entre dix-sept ans et dix-neuf ans ? Sportive de ce qu’il pouvait apercevoir des muscles tendus qui tenait l’arc, des cheveux roux qui s'arrêtaient au bas de la nuque. Néanmoins, le regard menaçant qu’elle lui lançait l’obligea à lui répondre.

- Je m’appelle Fred. J’étais venu pour chercher des plantes comestibles. Cependant, lors de ma progression dans la forêt, je me suis fait assommer par quelque chose et à mon réveil, j’ai entendu des grognements. J’ai était pris de panique et me voilà.

Il laissa échapper un silence

- Je suppose que tu es une Fille de l’Ohibaan ? J’ai entendu beaucoup d’histoire sur vous, mais t’es pas un peu jeune pour porter te promener seule dans cette forêt ?

Il espérait que son histoire pourrait être plausible. A priori, elle n’avait aucune raison de le croire, mais l’inverse était tout aussi possible. Il priait aussi pour ne pas l’avoir insulté sur le fait qu’elle soit seule, sans personne pour l’accompagner.

- Et que veux-tu dire par : Comment j’ai fais pour ne pas me faire repérer ? Il y a des systèmes de sécurité ? C’est la première fois que je m'enfonce aussi profondément et pour tout te dire : Je serai très heureux de repartir, si tu pouvais me montrer le chemin le plus proche s’il te plait.

Elle parla de pierres précieuses, ce qui éveilla la curiosité de Gamaliel, mais il ne devait pas se laisser distraire. Mais s’il disait oui, il était presque sûr que la flèche se logerait dans sa tête, ou alors il serait amené à se faire torturer pour savoir l’emplacement de ces fameuses pierres. Et s’il disait non, qu’il n'était pas là pour les pierres, ça pourrait être suspect. Et mince, que devait-il dire.

- Eh bien pour tout te dire, je ne sais absolument pas de quoi tu parles. Mais je ne suis là que pour de la nourriture comme je te l’ai dit plus tôt. Quoique … Je peux peut-être en vendre une à un bon prix à marchand, en échange de quoi manger … Cependant, j’ose croire et émettre l’hypothèse que c’est un trésor très important à votre peuple ?

Elle le ré-assailli de question.

- Alors si j’ai vue d’autre personnes dans les environs … Oui, des personnes de mon groupe, mais ils sont restés à la lisière entre la forêt et le mont Haran. Si tu m’y raccompagne, tu pourras voir de toi-même, je pourrai demander à mes collègue de montrer le contenue de leurs sacs et on quitterait la forêt. Et pour répondre à ta question sur … Les pierres Séraphiques tu dis ? Je ne sais pas de quoi il s’agit.

Il laissa un autre silence pour laisser la personne traiter les informations. Il ne pouvait pas se permettre de prendre son cimeterre, ni attaquer avec son stylet, car elle avait juste besoin de relâcher la pression pour faire partir sa flèche. Il entendit soudainement un bruit sourd résonnait non loin d’eux et en direction du ciel : Un orage approchait.

- Je me suis présenté il me semble. Puis-je avoir ton prénom au moins ? Et je serai de poursuivre cette discussion, mais tu ne voudrais pas te mettre à l’abri à l’avant que la pluie ne vienne nous interrompre ?


Mots : 607



J'ai eu 11.2 à mon bac héhé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 150
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Le pillage - PV Gamaliel Mer 6 Sep - 9:30

J'étais vraiment furieuse que des pierres Séraphines avaient disparu ainsi sans que les pièges installées se soient déclenchés. Il y avait un problème quelque part, mais je n'arrivais pas à le repérer. J'avais posé beaucoup de questions à la personne que j'avais rencontré au même endroit. Je me demandais si ce n'était pas lui qui avait volé ces précieuses pierres, il fallait que je sache ce qu'il faisait dans les parages et s'il avait des informations qui pourraient m'aider pour attraper ces voleurs de malheur. La rage au fond de mon cœur était immense, puisque ces pierres étaient vraiment rares et cela ne poussait pas en claquant des doigts. Il fallait des années pour que ce soit devenu des pierres, cela prenait des millénaires... L'homme me demanda de baisser mon arc pour qu'il puisse me répondre, on dirait qu'il n'aime pas beaucoup les armes, bah en même temps, je l'avais pointé directement sur son crane. Je le regardais et je me disais que ce n'était pas si bien que cela, de se faire dominer par la colère et la rage.

L'homme comprit qu'il ne fallait pas m'énerver en ce jour et commença à me répondre. Il s'appelait Fred, il venait des plantes comestibles. "Je ne voyais pas du tout comme une personne cherchant des plantes pour nous nourrir, donc cela me prend beaucoup. Mais soit, j'accepte votre justification dans cette zone. Je suis désolée de vous avoir menacée ainsi avec mon arme. " Je baissais mon arc avant de le ranger derrière mon dos pour lui prouver que j'étais de bonne foi et que je lui faisais à peu près confiance. Oui à peu près, parce que la phase où il se fit frapper sur la tête n'était pas la partie que je préférais dans son récit. Mais, je fis mine de ne rien relever à ce propos. "Oui c'est exact. Je suis une Fille d'Ohibaan ... Et vous alors ? Vous êtes de notre village, il est bizarre que je ne vous ai jamais vu dans le village... Et non, j'ai l'âge de chasser et de pêcher pour mon village, je suis peut être jeune à tes yeux, mais je suis accomplie et je me connais. Je n'ai pas peur de la forêt et de ses mystères. " Encore plus suspect dis donc puisque je ne le connaissais pas de la tribu. Il continua de me parler en me posant à son tour plein de questions surtout sur les pièges. L'envie de lui tirer une flèche en pleine tête était sur le qui vive.

Cependant, je devais rester calme pour tirer le plus d'informations sur lui et sur ses activités dans ce coin de la forêt, mais il jouait bien le jeu. Il ne connaissait pas le secret des pierres et ne connaissait pas du tout les pièges et la forêt. Etait-ce vrai ? Bonne question ! Je le laissais parler tranquillement tout en me donnant des informations. Il était avec son équipe non loin de nous et qu'ils seraient prêt à faire fouiller les sacs de son équipage pour y vérifier le contenu. Devais-je suivre ? Que devais je faire maintenant ? Je n'avais pas l'habitude de prendre une décision aussi rapidement, mais il le fallait à présent. "Oui, je voudrais bien voir vos sacs, même si je vous crois ... Il s'agit d'un grand trésor pour notre peuple, il faut retrouver ses voleurs et leur donner une bonne punition ! Oui vous avez le droit de connaitre mon nom... Je me nomme Anaya et tu as bien raison ! La pluie va nous tomber sur la tête !" La pluie acide n'était pas très bon pour notre peau. Il nous fallait trouver un abri pour quelques heures, à tout casser. Je pris mes affaires et j'avançais vers l'homme, nommé Fred. Ce nom ne lui collait pas du tout. Étrange. "Bon je connais un bon abri pour nous, mais cela va être petit pour nous deux, je vous préviens !"

Je passais devant lui pour lui montrer le chemin. En même temps que nous allions vers l'abri, je me rendis compte que des pierres Séraphines avaient disparu dans ce coin aussi ! Il y avait trop de pierres qui avaient disparu, cela devenait un sujet assez sérieux. Après quelques minutes de marche à pied, une grotte se présentait à nous pour se reposer et se réfugier de la pluie acide. "Voila nous y sommes !"

Nombre de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 380
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Le pillage - PV Gamaliel Jeu 7 Sep - 23:05

Inventaire
Arme ↂ Stylet de Manche et Cimeterre

Elle semblait se calmer et rangea son arc dans son dos tout en s’excusant. Gamaliel ne pût s'empêcher de pousser un soupir de soulagement, mais ne compris pas pourquoi, ni en quoi elle pouvait supposer qu’il fasse partie de son peuple. Il voulait clarifier la situation, car si elle apprenait plus tard en sa compagnie, qu’il ne faisait pas partie des Fils et Filles de l’Ohibaan, elle pourrait très bien ne pas se retenir de lui flanquer une flèche entre les deux yeux. Le demoiselle lui confirma bel et bien qu’elle faisait partie des Fils. Elle s'offusqua du fait que Gamaliel … Ou plutôt Fred, pensait que sa place n’était pas dans la forêt.

- Eh bien soit. Je m’excuse alors et puis, tu as l’air de savoir de te servir de ça. Dit-il en désignant l’arme qui était dans son dos.

Mais Gamaliel nota plusieurs informations plutôt intéressantes qu’elle avait lâchait. Pour elle, cela devait être des paroles sans importance. Elle savait pêcher, chasser et n’avait pas peur de la forêt. Si le fait d’apprendre à pêcher n’aider en rien le simulacre, les deux autres informations étaient révélatrices de problèmes. La chasse. Une personne versé dans ce domaine pouvait traquer un animal ou bien un humain au travers de son environnement, suivre ses traces. De plus, elle connaissait la forêt, donc l’idée de partir en courant, de fuir, était une idée à bannir sur le champ des pensées de Gamaliel. Par contre, il regretta une de ses précédentes paroles, le fait qu’elle pourrait fouiller les affaires de son équipe. Faudrait déjà qu’ils puissent les retrouver. La meilleure option qu’il avait, mais cela relèverait plus d’un coup de chance, était de retrouver le voleur de ces fameuses pierres précieuses. Un trésor d’une grande importance pour elle et apparement pour tout son peuple. Mais ce qui le rendait le plus suspect était les fameux pièges qu’il avait apparemment passé sans déclencher. Cependant, il verrait ça plus tard. Pour l’heure, l’orage approchait rapidement et il n’y avait pas vraiment d’endroit ou se mettre à l'abri. Gamaliel apprit enfin, le prénom de son interlocuteur : Anaya.

Anaya donc, approuva son observation météorologique. Elle s’éloigna et revint avec ses affaires. Elle lui suggéra un endroit qui serait certes à l’étroit pour eux deux, mais au moins ils seraient à l’abri de la pluie d’acide qui allait s'abattre sur la forêt.

- Eh bien je te remercie et enchanté Anaya. Par contre, j’ai du mal quand on me vouvoie. Je suis en rien une personne importante ah ah. Donc tutoie-moi s’il te plait. Enfin si tu veux bien sûr, mais vu qu’on risque d’être ensemble pendant une moment …

Un coup de tonnerre l'empêcha de continuer sa phrase.

- Je te suis volontiers !

Ils partirent donc en direction du refuge promis par Anaya. Cette dernière passa devant pour le guider, et puis comme ça, ça l'empêcherait de déclencher cette-ci les fameux pièges. Le duo arriva enfin à destination, une sorte de renforcement rocheux. Pas assez profonde pour lui pour être une grotte, mais assez pour les protéger de la pluie. Ils s’installèrent et Gamliel enleva son ceinturon et après avoir réfléchi quelques secondes, il releva les manches de sa chemise, et décida d’enlever aussi son stylet de manche. Il retira donc le cuir auquelle était attaché la petite arme. Il posa toute ses armes le plus loin de l’entrée du refuge pour éviter que ça rentre en contact avec la future pluie acide. Gamaliel s'allongea du mieux qu’il le put et le plus loin d’Anaya, pour ne pas empiéter dans son espace vitale. Bien que cela se résumer à un gouffre de même pas un mètre, c’était à son goût suffisant. La pluie commença à tomber alors qu’il prit la parole.

- Bon t’as du t’en douter mais je ne fais pas partit de ton peuple. C’est même la première fois que je un membre de l’Ohibaan. Je te le redis encore une fois, mais je ne connait … ou du coup, vu que tu m’as instruit, je ne connaissais pas l’existence de tes pierres. Et pour les pièges … Je peux juste te dire que j’ai dû avoir de la chance.

Silence.

- Il y a un truc que je t’ai pas vraiment dit, mais vue que tu as fais un pas en ne décochant pas et en m’offrant un refuge pour la pluie, je vais te dire pourquoi je suis là. Je suis effectivement avec un groupe, mais avec l’orage ils ont dû rentrer à la base … au village comme je l’appelle … Bref ! Je suis pour des plantes médicinale ou des plantes étant nécessaires à la conception de remèdes.

Il laissa un nouveau silence.

- Sinon, je pense que tu me laissera pas partir avant d’avoir retrouvé tes pierres, donc à ton avis ? Ou pourrait se trouver le ou les voleurs ?

Mots : 803



J'ai eu 11.2 à mon bac héhé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
 
Le pillage - PV Gamaliel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Les Terres :: La Forêt d'Hanaamu-
Sauter vers: