Partagez | 
 

 Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Dim 12 Mar - 19:22

Une chasse aux sorcières.Rose Gardner



L'emménagement de ma boutique avançait petit à petit, bientôt mes produits seraient sur le marché et je pourrais enfin faire ce qui me plaît le plus et me faire un nom. En attendant, il me fallait plus de matériel et à l'académie, j'ai ouï dire que dans le No Mans Land, une femme qu'on qualifiait de sorcière s'y trouvait. D'après les dires, la femme pouvait accomplir énormément de choses par rapport à la nature. Éventuellement, elle serait capable de me prodiguer une ressource illimitée d'azuris. J'y croyais moyennement, mais le voyage ne serait pas perdu.

Effectivement, au sein du No Mans Land, il reste encore des vestiges non explorés et donc, je vais potentiellement pouvoir trouver des cristaux bleus à l'état naturel. Non seulement, ça m'avancerait dans mes recherches, mais en plus, ça les financerait, c'est gagnant, gagnant. Après avoir reçu l'approbation de mon père, j'enfilais mon exosquelette en prenant soin de bien prendre mes deux armes.

A la porte principale, je demandais au garde du moment s'il savait quelque chose à propos de ces rumeurs sur cette "sorcière." Bien évidemment, pour ne pas m'aider, il ne savait rien sur cette affaire. Le No Mans Land était vaste et dangereux, si je devais m'y aventurer sans informations complémentaires, la tâche allait être plus ardue que ce que j'imaginais. La traversée de Varosha se fit sans encombre, depuis l'élimination des rebelles, les gens se tenaient à carreau au risque de subir, une fois encore, l'intervention des Tadryens.

Je profitais de ma venue à l'avant-poste Elpis pour demander des informations complémentaires, mais les réfugies m'évitaient comme la peste ou ils me signalaient qu'ils ne savaient rien, la voie classique. C'est donc avec un manque de coopération que je sors de l'avant-poste, pistolet mitrailleur en main, direction le désert qu'est le No Mans Land. A quelques kilomètres de la porte, un petit groupe de personnes avait établis un campement provisoire, au vue du helroës en train de cuir sur une broche au-dessus du feu, j'en déduis qu'ils allaient manger sur place. Je m'approchais donc.

- "Hey. Vous auriez des informations concernant les rumeurs d'une sorcière dans le coin ?"

Les hommes se retournèrent vers moi, l'expression qu'ils affichaient ne me donnèrent guère confiance.

- "Ca dépend ce que tu offres en échange, ma jolie.." Dit l'un d'eux en se levant. Les autres le suivirent petit à petit.

- "Je n'ai rien à donner en échange, fait donc ta bonne action et tout le monde en sort satisfait."

- "Ahah ! Ca ne marche pas comme ça par ici, petite... Je dois dire que ton armure me donne vraiment envie... Et peut-être ce qu'il y a dessous."

Sur ses paroles, l'homme sortait une machette d'un fourreau en cuir, probablement artisanal. Les quatre autres personnes firent de même, dégainant des armes de différentes taille. Qu’espéraient-ils accomplir ? Braquant mon arme sur eux, je fis feu immédiatement dans les jambes de deux personnes afin de les immobiliser. Je pensais que ça allait les arrêter, mais ce n'était pas le cas, celui que je considérais comme étant le chef me chargeait, à ma grande surprise. De justesse, j'esquivais la lame, mais son corps, dans toute sa lancée me percuta, me faisant tomber à la renverse. Tout aurait pu se passer correctement, dans la joie et la bonne humeur sans que personne soit blessé, mais l'avarice était bien trop grande chez ce genre de personne. Reprenant rapidement mes esprits, je dressais rapidement mon arme en sa direction avant de faire feu. Le corps se laissa choir sur le sol. Le sable devenait petit à petit rouge de sang.

Le dernier homme arrivait sur moi. Avant que j'ai eu le temps de dresser mon arme vers lui, il donna un coup de pied dans cette dernière, la faisant ainsi valser au loin. Il avait pour seule arme un couteau de chasseur, rien de bien méchant. A l'aide de mieux pied droit, je le fis basculer sur le sol avant de me redresser. Je l'attrapais par le col avant de lui donner un gros coup de poing dans le visage, son nez se brisa instantanément. Après l'avoir relâché, je soupirais avant d'aller récupérer mon arme, je sentis une présence furtive dans mon dos. Je braquais immédiatement cette personne avant d'exclamer :

- "Quoi ?! Tu veux subir le même sort que tes amis ?!"


Mots: 771


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Noah Rives
avatar
♦ Messages ♦ : 40
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Lun 13 Mar - 17:36

No Man's Land, encore une fois Noah fut envoyé dans cette région qui n'a rien d'un beau paysage comme pour les Steppes d'Elysium. Malgré tout son aspect chaotique reste quelque chose d'agréable à voir, rappelant facilement le pouvoir de ce monde sur ses habitants. Cette mission est étrange, surtout d'après les informations pendant le briefing. Les sources sont à l'état de rumeur et d'après les Songes  il s'agirait d'une sorcière qui possède une magie particulière. Noah étant un jeune Simulacre naïve se laisse influencer par toutes les discutions au sujet de cette fameuse sorcière. Ce monde a subi périple surement inimaginable pour lui, des mutations ont affecté certaine population. Donc pourquoi la naissance d'une magie ne serait pas possible même si pour l'instant il y a eu aucune preuve de celle-ci. Etant de Spectre Noah sait aussi que les rumeurs sont parfois surfaite et fondé sur des déformations de bouche à oreille.

Essayant de rejoindre l'avant-poste d'Elpis le jeune homme aperçoit de la fumée noire, surement un campement de fortune par les survivants du coin. A cause de quelque vestige Noah du faire un détour pour pouvoir apercevoir le campement, une fois le feu dans visible  il aperçut une bande parler avec une femme dans une armure. Le visage de Noah se crispa pendant une seconde avec un seul nom en tête ''Tadryon''. Personne ne semblait avoir pris conscience de sa présence, l'agitation fut très rapide, la faible distance lui permit d'entendre la conversation. Le brun n'était pas le seul sur la trace de cette fameuse sorcière. La demande du groupe envers la demoiselle sur son armure et ce qu'il pourrait y avoir en dessous en échange d'information laissa comprendre que Noah doit apporter son aide. Mais à qui ? Par son expérience avec une Tadryon venir en aide aux hommes malchanceux d'avoir des envies charnels sur quelqu'un surpasse dans tous les domaines est très probablement une mauvaise idée.

Noah avait vu juste, la réplique de la femme fut directe, la réplique s'en suivi et malgré son désavantage d'avoir  pris un coup frontale, elle reprit facilement le contrôle de la situation. D'ailleurs le jeune homme hésita à agir dans l'ombre une fois la demoiselle à terre étant vulnérable par une attaque surprise, l'élimination l'assure de ne pas avoir d'ennuis par la suite avec cette personne. Pourtant, il ne préfère pas intervenir se disant qu'elle servirait surement plus vivante que morte. Une fois la menace dissipée Noah voulut se faire remarquer sans être hostile, une mauvaise manipulation de ses actes lui risque un tire directe. D'un pas lourd la lance en main il se place a porté de celle-ci pour que son arme puisse l'atteindre au cas ou d'un besoin de se défendre. La réplique de cette jeune femme fut remarquable, pourtant son cerveau semblait avoir compris qu'il n'avait aucune intention mauvaise, après tout elle n'avait pas encore fait feu sur lui.

- Je ne suis pas de cette bande, sinon j'aurais profité de ta chute tout à l'heure.

Le brun bouge son arme doucement, sans mouvement brusque pour que l'extrémité de la lance touche le canon de la femme, il modifie légèrement la trajectoire pour ne plus être braqué.

- Je n'aime pas vraiment la sensation d'être braqué par une arme, pourrais-tu arrêter s'il te plait ?

Le temps que les esprits ce calme un peu et qu'elle puisse répondre à sa demande le brun revient sur leur conversation précédente qu'est la raison de toute cette folie.

- J'ai cru comprendre que tu veux une sorcière, j'ai entendu des rumeurs à son sujet. Je me dirige justement vers Elpis pour en savoir plus sur cette région, il est possible que je récolte des informations sur elle au passage. Je demande que ta protection pour m'y rendre, cet endroit n'est pas vraiment clément envers les voyageurs solitaires.

687 mots

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t179-noah-rives-terminer
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Mar 14 Mar - 23:48

Une chasse aux sorcières.Rose Gardner



Je regardais l'indigène utiliser prudemment sa lance. Le moindre mouvement bruque de sa part et je l'allumais. Les hommes qui jonchaient le sol en ce moment m'avaient mit dans une colère noire, c'était donc dans on intéret de ne rien tenter. Il me proposait une aliance afin de trouver cette fameuse sorcière. Quel était l'intéret pour moi de partager cette découverte avec cette personne ? Si Akira avait été là, elle aurait probablement dit quelque chose du genre: - "On ne peut pas laisser un sous-évoluer nous rejoindre !" Et je serais probablement d'accord avec elle. Lorsqu'il eu terminé sa phrase, j'éclatais de rire.

- "Ma protection ? Pour récolter des informations ?! AH AH AH !" Je rebraquais mon arme sur lui. Quelqu'un qui réclame une protection est capable de tout pour vous dépouiller. Tadryon n'est plus à décrire, nous ne sommes pas réputé pour notre générosité.

- "On va y aller doucement pour l'instant, veux-tu ? On va s'asseoir un moment."

Alors que je m'enfonçais dans le camp de fortune, les râles des survivants se faisaient de plus en plus faibles, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'ils passent l'arme à gauche. Dans un coin, au milieu d'autres affaires, une couverture était soigneusement pliée. Je la prenais pour la placer prêt du feu, là où j'allais m'asseoir en tailleur avant d'enlever le casque de mon armure pour le poser juste à coté de moi. Tout du long, je n'avais pas baisser mon arme. Je fixais ainsi l'individu qui s'était join à moi. Il ne semblait pas agressif et connaître le rapport de force, il ne m'attaquerai pas.

- "Ma question est la suivante, pourquoi ? Pourquoi devrais-je t'accompagner jusqu'à l'avant poste ? J'y viens, il y a rien à tirer de ces incapables. Tu ne trouveras que misère la bas. Ensuite, soyons honnête l'un envers l'autre... Si les rumeurs sont vraies, que va t-il se passer si on la trouve ? Ou tu me tues ou je te tue. En tant que femme de science, je suis assez curieuse et je ne partagerais pas ce savoir avec quelqu'un d'autre que mon peuple. Bien que je sois ici pour des raisons personnelles. En parlant de ça..."

Je me relevais. L'agonies des hommes s'étaient arretée, sauf celui que j'avais assommé. Il restait profondément endormi. Arme reprise en main, je commençais à fouiller les affaires des hommes. Entre couteaux, lances et ustenciles pour la vie de voyage, il n'y avait rien à en tirer. Je pris tout de même un des sacs avant de récolter toutes armes qui avait un fourreau pour ne pas abimer mon sac. Dans un coffre, je fit la découverte d'un vieux pistolet à barilet, une antiquitée en sois. Je la prenais tout de même, ses pièces allaient m'être inutiles mais ça ferait joli dans ma collection personelle. Dans le tas, j'attrapais une corde avant de la lancer vers mon nouveau copain.

- "Rend toi utile et attache notre ami encore vivant. Lui, a probablement des informations. Pour une traversée du No Mans Land, ils sont plutôt propre et ils ont rien d'utile à la medecine."

J'attrapais un couteau qui traînait avant d'aller vers l'animal embroché au dessus du feu. A l'aide de l'arme, je venais en découper un morceau avant de le mettre en bouche. Je hochais la tête en souriant.

- "Mange, fais comme chez toi le temps que je décide de ce que je vais faire de toi."


Mots: 618


Revenir en haut Aller en bas
Noah Rives
avatar
♦ Messages ♦ : 40
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Sam 18 Mar - 15:14

La réaction surpris un peu Noah, son rire en éclat fut assez particulier. Encore une folle avec une arme avec un égo sur-dimensionné ? Le brun ne pouvait pas encore le dire clairement pour l'instant. Elle l'invite à prendre place, sachant très bien que chez Tadryon leur demande sonne d'avantage comme un ordre le jeune homme suit la directive de la demoiselle pour voir par ou cette entente va t-elle finir. La grande question de son monologue fut de savoir pourquoi devrait-t-elle accompagner Noah jusqu'à l'avant post d'Elpis, d'après elle aucune personnes la-bas ne fourni d'information intéressante pour avoir le moindre intérêt d'y retourner. Alors qu'elle cherche quelque chose après son monologue l'homme à l'agonie réagit à la conversation.

- Personne ne risque pas de te répondre saleté de femme de Tadryon, ils ont peur de recevoir une balle sans aucune raison valable, après tout votre peuple est sans coeur. Dit t-il en rigolant malgré la douleur que cela provoque sur ses blessures. Toi, l'homme vêtu de noir. Pourquoi tu n'as pas fui quand tu as vu cette femme nous exterminé ? Es-tu fou ? Elle te réserve le même sort.

Le brun sorti sa lance de son dos, d'un large mouvement il fit tomber la pointe non loin des parties génitale de l'homme blessé. Un léger sourire sur le visage il répond tout d'abord à la question du prisonnier.

- Je pense que tu n'as pas réalisé ton erreur, si tu avais simplement retenu tes pulsions sexuelles avec tes camarades elle n'aurait surement rien fait de ce genre.

- Surement ? Tu vois tu doute !

- Tu ne comprends pas, je ne suis pas dans sa tête. Comment veux-tu que je te dise avec certitude ce qu'elle pense ?

- Mais ...

Le regard du brun s'assombrie un instant, laissant bien comprendre ses prochains mots, son instinct devrait lui dire que ses yeux veulent dire ''Ferme la''. Après cette brève conversation le brun attache finalement le survivant pour qu'il ne tente rien de stupide, bien que l'ordre vient de cette femme l'idée de détourner le regard sans risque d'une action irréfléchi ne lui déplaisait pas.

- Pour revenir au sujet de la sorcière, d'après les rumeurs sa puissance est supérieure à la nature de ce monde. Tu penses vraiment que je serais à ce moment le plus grand problème ?

Noah remarque quelque chose pendant qu'il prend un morceau viande de l'animal rôti sur le visage du prisonnier, un sourire qu'il tente visiblement de dissimuler autant que possible. Le brun cherche du regard aussi discrètement possible la raison de se sourire, la réponse fut derrière la demoiselle. Un homme l'arme en main qui se dirige rapidement vers le soldat. Une arme à distance réduit au corps à corps anéantie son avantage dans ce genre de situation. D'un mouvement rapide lance en main il se dirige vers la demoiselle, espérant qu'elle comprend lequel des deux hommes souhaitent vraiment du mal. Le coup de lance frôla le visage du soldat, la pointe de l'arme finie dans le torse de l'homme de l'autre côté. Ayant fléchi les jambes pour un meilleur appuis le visage du jeune homme n'était pas si loin de celui de la femme. Quand il reprend une position normal la différence de taille ce senti, le brun ne pouvait pas se retenir de renvoyer son éclat de rire de tout à l'heure avec une phrase bien choisie.

- Cet endroit n'est pas vraiment clément envers les voyageurs solitaires. Dit-t-il avec le sourire.

La référence de leur première conversation, la conclusion de cette phrase fut très facilement interprétable. Avait t-elle besoin de protection ? Noah recule de quelques pas pour sortir de l'espace intime de la demoiselle. Naturellement il ne cherche pas le conflit avec cette femme, mais lui rendre son coup de tout à l'heure était inévitable.

- Merci de ne pas m'avoir tiré dessus, on dirait que notre prisonnier savait très bien que quelqu'un rodait dans le coin.

Noah essaye de détourner le potentiel fureur du soldat de Tadryon sur ce malfrat.
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t179-noah-rives-terminer
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Sam 18 Mar - 22:38

Une chasse aux sorcières.Rose Gardner



Ce jeune homme était intéressant de par ses gestes, mais aussi des mots employés envers le prisonnier. S'il devait être faible, au moins, il était drôle, et c'était un plus si je devais voyager avec lui. En tout cas, il savait comment manier à la baguette les prisonniers alors que ce dernier insultait le peuple de Tadryon de sans coeur. Cet homme avait de la chance d'être tombé sur moi. Si ça avait été quelqu'un d'autre, il aurait fini comme ses camarades bien avant qu'il ait pu ouvrir la bouche.

Voyant que le jeune homme suivait mes directives, je baissais petit à petit ma garde. Il devait être évident pour lui que s'il m'attaquait de front, il n'aurait rien d'autre à tirer qu'une balle entre les deux yeux. Du moins, c'est ce que je croyais. Alors que j'allais croquer un bout de ce magnifique animal cuit à point, il se leva lance à la main, prêt à la propulser dans ma direction. D'un geste maladroit, j'attrapais mon arme, le mettant instantanément en joue. Mais trop tard, la lance s'envolait dans un sifflement. L'espace de quelque seconde, ma respiration se coupa et mon coeur sauta un battement. Je pensais que l'heure de ma mort avait sonné. Cependant, l'arme frôle mon visage, mon doigt était sur la détente.

Un silence. Le silence de la mort comme je l'appelai. Au moment où mon doigt allait presser la détente, un râle étouffé suivis d'un bruit sourd dans mon dos. Sans débarquer l'arme, je regardais dans mon dos. Un bandit de la même carrure que ceux abattus au préalable. C'était probablement une sentinelle ou un éclaireur dont les coups de feu avaient attiré son attention.

Le jeune homme riait, faisait réflexion sur réflexion. Je ne bougeais pas d'un pouce et la colère montait. Pour quelqu'un comme moi, se faire sauver par un sauvageon était un déshonneur. Non pas parce que Tadryon nous inculque des valeurs dés notre plus jeune âge, non, mais parce que je sais de quoi je suis capable. C'était plus pour mon ego.
Le bandit touché se vidait lentement de son sang, mais il n'était pas mort. Autant le laisser dans son agonie. L'autre, le ligoté tirait une bien drôle de tête lorsque mon regard se posait sur lui. Sans attendre, arme en main, je me dirigeais vers lui d'un pas ferme avant d'aller l'attraper par le col. J'allais lui parler en haussant le ton.

- "Tu sais pourquoi les gens comme moi massacre les gens comme toi ?! Parce que vous êtes complètement idiots, des déchets de la société, tu comprends, ça ? Je suis arrivée vers vous avec pacifisme et comme des cons, vous avez simplement essayé de me détrousser. Voilà pourquoi notre ami ici présent, je ne l'ai pas tué. Nous ne sommes pas sans coeur, nous évaluons simplement l'utilité des gens. Maintenant, ma question est la suivante, veux-tu te rendre utile et me dire ce que tu sais ou non ?"

L'individu s'était littéralement uriné dessus, le liquide se mélangeait au sable alors que ses yeux pleuraient la peur. Pris de hoquetements, il me racontait avoir croisé une femme plus au nord, dans un abri de fortune, une structure abimée. Elle avait soigné le chef sans les avoirs laissé entré dans la pièce. Le leader avait été blessé par un animal et est ressortit sans une égratignure.

- "Tu vois ? On n'est pas loin de l'avant-poste, tu y arriveras à pied." Je me retournais vers mon nouveau compagnon. - "Rose. Mon prénom. Allez, allons vers le nord." Je récupérais mes affaires avant d'enfiler mon casque. En passant à côté de l'homme embroché, je vis qu'il n'était pas mort. Dans un moment de générosité, je le libérais de ses souffrances à l'aide d'une balle dans la tête.

Mots: 673

Revenir en haut Aller en bas
Noah Rives
avatar
♦ Messages ♦ : 40
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Sam 25 Mar - 16:07

Comment un peuple évolue dans ce monde ? Pourquoi les habitants de ce monde sont devenus pervertie au point de croire qu'un simple avantage de groupe leur autorise d'assouvir leur fantasme les plus sombres ? Noah ne pouvait répondre, parfois son doux sentiment de vouloir se satisfaire parcours le corps et la seule différence entre Noah et ses vauriens ne se résume qu'à un meilleur contrôle de ses pulsions. Peut-être que chacun d'entre nous cherche à combler ce petit vide, certain le savant parfaite cherchant à l'accomplir, d'autre le garde en eux sans dire un mot et d'autre ne l'admettrons jamais à eux-mêmes.

- Noah, enchanté Rose.

Le brun passe près de sa victime achevée par la demoiselle, un sourire léger sur le visage. La chance joue beaucoup dans ce monde, un coup simultané des trois personnages auraient tout simplement pu causer leur mort à tous les trois, cette vague idée le fit sourire. Leur chemin se poursuit dans le No Man's Land laissant des traces de pas qui s'effacent doucement avec le vent léger qui se lève. Leur mission similaire fut une surprise au début, le brun ne pensait vraiment pas avoir ce cas figure se répète une fois de plus. Tadryon et Spectre se partagent le même panneau pour leur mission ? Le cas d'Akira lui revient en tête, un petit sourire en regardant dans le ciel avec l'image de cette femme à la gâchette facile.

- Rose, ce genre de situation précédente vous arrive souvent ? Il est rare maintenant que les gens prennent leur temps de se connaitre, de se séduire mutuellement dans l'unique but d'avoir un rejeton. Le désir charnel ne doit plus avoir la même valeur quand à n'importe quels moment un monstre peut vous arracher la tête.

En parlant de monstre, un Verrosh immobile se tient au loin. Son comportement néanmoins restent assez étrange, leur posture est généralement plus menaçante alors que celui-ci semble être couché sur le sable. La distance qui sépares le groupe du monstre ne suffit pas pour qu'il n'attaque pas, alors pourquoi ? Son regard semble venir dans leur direction, il dormait peut-être ?

- Il agit bizarrement ce Verrosh non ? Peut-être un lien avec cette Sorcière ? D'habitude leur comportement est bien plus agressive envers des morceaux viandes comme nous.

Le duo s'avance dans la direction l'arme en main, cherchant à chaque fois de bien vérifier qu'il ne soit pas prêt à venir dans leur direction, la surprise de Noah fut grande quand il comprend que ce monstre n'avait plus de vie en lui. Le cadavre comporte plusieurs marques assez étrange, il n'avait aucune trace de sang sur ses crocs ni sur ses autres membres. La créature à probablement attaquer quelque chose qui le dépasse et de loin.

- Une idée sur les marques des blessures ? Des armes blanches n'ont pas un tel pouvoir de destruction, un ami à vous de Tadryon peut-être ?

Le brun savait très bien que la Sorcière était une possibilité, mais trop en dire à son sujet pourrait mettre sa couverture fragile, il n'avait pas besoin que doute de la part de sa nouvelle partenaire. Encore une fois Noah est dans le No Man's Land avec quelqu'un de Tadryon avec le même objectif qui risque de compliquer chaque phrase qu'il va devoir dire, dans ce genre de moment avoir Elsa ne serait pas désagréable.

591 mots

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t179-noah-rives-terminer
Invité
Invité




Message(#) Sujet: Re: Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH| Dim 26 Mar - 20:05

Une chasse aux sorcières.Rose Gardner

 
De quoi parlait-il ? De plaisir charnel ? J'en rougissais un instant. De toute ma petite vie, je n'en avais que très peu parlé, pas même avec mon amie d'enfance. Je me tournais vers lui en marchant, examinant avec plus d'insistance son visage. Pour être honnête, je n'avais été attirée que par une seule personne alors que les autres ne me faisaient aucun effet.

- "Ca ne m'arrive jamais. Je sors que très peu de ma ville natale. Nous sommes plutôt... Civilisé de ce côté-là, je dirais. On se connaît, on se parle. En réalité, chaque couple a droit qu'à un seul enfant. On ne peut pas se permette d'être en surpopulation dans l'état. Mais nous sommes en sécurité alors on peut prendre son temps. Ces bandits n'en avaient et je n'en avais pas, tout simplement."

Cette discutions étrange s'arrêta lorsqu'au loin, on pouvait voir une créature locale couchée sur le sol, museau pointé dans notre direction. Un animal comme cela, seul, ne ferait pas le poids contre mon arme. On s'approchait alors lentement en restant sur nos gardes. Non seulement, j'observais la bête, mais je ne perdais pas mon compagnon de route de vue. Dans ce genre d'endroit, la menace était partout, mais surtout proche de vous. Arrivé sur place, la créature ne bougeait toujours pas, elle était morte. En l'examinant de plus près, Noah fit une remarque pertinente à laquelle j'allais y répondre.

- "Aucune idée, je ne reconnais pas ces marques... On devrait continuer."

La réalité était tout autre. Les marques laissées sur la victime venaient bien d'une arme de notre arsenal. Un fusil d'assaut pour être précise. A ma connaissance, notre peuple ne se déplaçait pas régulièrement dans le No Man's Land. Et nous étions relativement loin de l'avant-poste maintenant. Etait-ce la sorcière qui avait fait ce genre de marque ? La possibilité qu'une femme sauvage puisse avoir accès à notre technologie était dangereuse et je ne pouvais la laisser en liberté. Et si Noah venait à apprendre cela, lui ou son peuple pourrait tenter de voler notre savoir. Si tel était le cas, je devrais l'en empêcher.

La nuit tombait petit à petit et bientôt, il nous serait impossible d'avancer plus loin. Je proposais donc à mon compagnon de faire halte autant partir ensuite sur de bonnes bases. Une fois nos affaires déposées, sauf mes armes, je récupérais des buissons secs ci et là afin de faire du feu. Le bivouac de fortune installé, le silence se fit pendant de longues minutes avant que je le brise.

- "Tout à l'heure, tu me parlais de danger. D'où viens-tu ? Je ne connais que très peu les diverses tribus indigènes qui peuplent notre planète. Oh, et avant que tu te poses la question, nous ne sommes pas tous des assassins sanguinaires. On fait simplement ce qu'il faut pour survivre. Je suis plus une femme de science et de culture qu'une guerrière, il faut savoir être polyvalent, je dirais."

En apprendre plus sur les autres était souvent une bonne chose et je n'avais encore jamais eu l'occasion de réellement discuter avec une personne extérieure à Tadryon, c'était donc l'occasion de savoir comment les autres peuples vivaient. Tout le monde n'a visiblement pas eu la même que nous en terme de technologie. Mais ce qui me perturbait encore plus, c'était ma sécurité. A mes yeux, la nuit allait être courte.

Mots: 597

Revenir en haut Aller en bas
 
Une chasse aux sorcières |Ft. NOAH|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: La Ville Azurée :: Le No Man's Land-
Sauter vers: