Partagez | 
 

 Dashel Sephiröth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dashel Sephiröth
avatar
♦ Messages ♦ : 17
♦ Inscrit le ♦ : 28/04/2017




Message(#) Sujet: Dashel Sephiröth Ven 28 Avr - 15:45

♦ DASHEL SEPHIRÖTH ♦

IDENTITE

Nom: Sephiröth
Prénom: Dashel
Sexe: Homme
Age: 24 ans
Affiliation: Spectre.
ATTRIBUTS

Force: 6
Agilité: 8
Constitution: 4
Perception: 7
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Blanches - ⚫⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚫⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚫⚫⚪⚪⚪
Le Mirage - ⚫⚫⚪⚪⚪


INVENTAIRE

Armes

♦ Epée droite

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

Dashel possède une silhouette grande et mince, quoi que robuste quant on l’observe rapidement. Il mesure prêt d’un mètre quatre-vingt et doit peser dans les soixante-quinze, quatre-vingt kilos. Il est donc grand, mince et possède une musculature développée sans pour autant ressembler à un bodybuilder. De plus, on peut voir dépasser de ses habits des morceaux de tatouages. Dashel, ayant été élevé dans la caste des tatoueurs, est familier avec cet art et en a couvert son corps. Chacun sont différents et ont une signification qui leur est propre.

Le jeune homme prend soin de son corps pour rester au meilleur de ses capacités. C’est un garçon athlétique qui entraine autant sa respiration, que son agilité et sa force. Il considère que garder son corps en forme et en bonne santé l’aidera dans ses missions à venir. La force brute n’est pas sa spécialité. En effet, ses muscles sont sculpté pour développer une force explosive et rapide et non pas puissante et destructrice. Il favorise l’agilité pour se sortir de mauvaises situations plutôt que la force brute, d’où son corps plus mince et ses muscles secs.

Il prend aussi soin de son corps pour garder une apparence physique agréable. Pour lui même, pour être attrayant mais aussi pour le bien de ses missions futures. Il entretient sa peau, uniquement marquée par les rires et les sourires. Il porte une fine barbe brune et lisse qu’il coupe régulièrement. Ses cheveux épais, mi-longs et de même couleur sont souvent détachés et laissés libres, sauf quand il se doit d’être plus présentable ou lorsqu’il est en mission. Il lui arrive alors de les attacher. Ses yeux sont d’un bleu azur profond. ses traits sont plutôt fins et son visage forme un tout plutôt appréciable.

Lorsqu’il lui est possible de se vêtir de la façon qu’il souhaite, il a tendance à porter des colliers et bracelets récupérés à droite et à gauche, des vêtements pratiques et décontractés tout en restant un minimum élégant. Mais il sait rapidement quitter ses habits préférés pour revenir une tenue d’infiltration ou nécessaire à sa mission.


PSYCHOLOGIE

Dashel est très sociable. Il n’a pas de difficulté à aborder d’autres personnes et initier ou entretenir un contact. Il est aimable, souriant et ouvert. Il a de nombreux sujets de discussion, essayant de se cultiver le plus possible pour pouvoir entretenir une conversation avec qui que ce soit. De plus, il est facile de lui faire confiance. Parler avec lui est simple car il sait écouter et transmettre ses idées.

Il semble plutôt calme et logique : il aime penser un minimum avant d’agir, et tenter de résoudre les problèmes qui se posent à lui en trouvant une solution rapide, efficace et intelligente ; il sait garder son sang froid et ne pas paniquer devant un problème ou quand la vie lui joue des tours. Mais cela ne l’empêche pas de se laisser aller et laisser place à son impulsivité.

L’amitié et la fraternité sont des notions importantes pour Dashel. Il est dévoué et sincère. Il aime faire savoir à ses proches ce qu’il pense d’eux. Mais il considère que pour que ces relations soient complètes et saines, il doit garder son indépendance pour ne pas dépendre d’autrui et ne pas perdre son libre arbitre.

Il a tendance à faire ce qu’il lui plait quand cela lui plait. Il sait que certaines règles sont importantes et qu’il ne faut pas outrepasser ses droits, mais il sait aussi en contourner les principes et trouver les failles dans ces dernières. Son caractère calme et réfléchit ne veut, en effet, pas dire qu’il est docile et qu’il suit aveuglément ce qu’on lui dit de faire. Mais cela a tendance à lui attirer des ennuis.

C’est aussi un jeune homme fier, vivant avec honneur. Il essaie de rester intègre et droit. Il assume ses choix et s’il sait comprendre le point de vue des personnes qui s’oppose à lui sans le dénigrer. Il a ses propres convictions et veut garder un code d’honneur loyale et juste.

Dashel est ambitieux. Il espère gravir les échelons et être important, peut être parce qu’il ne sait pas exactement d’où il vient et qu’il a un besoin de reconnaissance de sa communauté. C’est pourquoi Il essaie d’être courageux et ne recule pas devant les défis qui se présente à lui.

Mais l’aspect le plus important de Dashel est sa curiosité. Il cherche toujours à comprendre ce qu’il se passe autour de lui, à connaitre ceux qui l’entoure ou à découvrir le monde dans lequel il vit. Il veut comprendre comment les choses en sont venu à ce qu’il connait aujourd’hui. Qu’y avait il avant tout cela ? Qui est responsable de ce qu’ils connaissent aujourd'hui ? C’est ce qui le pousse à vouloir partir à l’aventure et explorer à la fois le monde et les personnes qui seront sur son chemin.


HISTOIRE


- Des débuts compliqués -


La forêt était bercées pas les rayons de la lune que laissaient passer le feuillage épais des arbres dominants. La vie nocturne de la faune et de la flore battait son plein. La forêt ne dormait jamais vraiment. Le vent faisait vibrer les feuilles et semblait donner un souffle de vit à la végétation. On aurait pu entendre le coeur de la forêt battre au rythme des bourrasques. Le passages des animaux aurait alors été le sang coulant dans les veines de la verdure. Ils passaient par un chemin ou un autre, dans un sens puis dans l’autre parfois plus rapidement qu’à leur habitude. Certains semblaient s’agiter lorsqu’un bruit soudain se répercutait dans ce lieux sauvages tandis que d’autre restait calme et continuait leur marche nocturne. Ce tout formait une chose importante aux yeux de nombreux peuples : la nature. Mère de toute chose et force à la fois créatrice et destructrice. Elle dirigeait le monde de par sa présence ou son absence. Et son absence avait déjà précipité la fin d’une ère : l’âge d’or de l’humanité. Et c’était justement cette humanité qui agitait la plupart des bêtes rodant dans la forêt.

Non loin de l’épicentre de cette activité nocturne, un homme courait dans l’obscurité. Il semblait agité. Et il y avait une bonne raison à cela : la personne a qui il pensait jour après jour, et qui le faisait vivre dans les moments les plus difficiles de sa mission allait bientôt mettre au monde leur enfant. Il avait reçu cette information par correspondance avec un frère de l’enclave. Il ne savait quand elle accoucherait exactement et il ne savait pas non plus s’il serait de retour à temps mais il devait rentrer pour retrouver sa bien aimé et son enfant à naitre. Et alors qu’il courait il se rappelait les paroles de cette femme avant qu’il ne partent en infiltration chez les fils d’Ohibaan.

- Tu sais ce que j’en pense, dit elle en s’assaillant à la table où se trouvait son compagnon. Et tu sais que j’en ai envie. Mais tu n’as pas envie de quitter ton poste… Nous unir maintenant serait une erreur. Tu es important pour l’organisation et ne plus partir en mission te rongerait. Mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas être ensemble et respecter nos voeux.

Elle s’était rapprochée de lui en disant ces dernières paroles et alors qu’elle l’embrassait, elle finit par lui prendre la main et lui dire de le suivre. C’était un très bon souvenir et c’était probablement cette fois là où elle était tombé enceinte. Mais il était parti deux jours plus tard en mission d’infiltration et il ne savait pas. Mais heureusement, maintenant que son enfant allait naitre, son frère était venu le prévenir et il avait quitté son poste. Il savait que c’était une faute grave et qu’il devrait en répondre mais il ne pouvait l’abandonner.

Le voyage fut long et rude pour retourner à l’alcôve. Il traversa bien des territoires et des lieux différents, tant par ses habitants que par sa faune et sa flore. Chaque étape le rapprochait un peu plus de sa destination et lui faisait de moins en moins penser aux répercussions qu’il aurait à subir. Et il savait qu’elles ne seraient pas des moindre. Il avait perdu sa couverture. Et ce volontairement. La missive l’informant de la naissance de son enfant avait été interceptée. Les Fils d’ohibaan s’étaient alors interrogée quant à sa provenance et avaient tenté de lui soutirer des informations. Mais le temps manquant et il avait du trahir ses frères pour réussir à s’échapper et rejoindre sa bien aimé. Il avait seulement voulu retrouver son enfant et sa compagne. Alors, quand il parvint enfin dans la montagne qui l’avait vu grandir, il ne se présenta pour aucun rapport et fonça tête baissée vers les appartements de celle qu’il aimait. Mais il aurait du le savoir, il avait été repéré et son arrivée été attendue. Les autres infiltrés permis les Fils d’Ohibaan avaient du transmettre sa trahison. Alors quand il parvint à l’entrée de la demeure où résidait son amante, il fut intercepté par son supérieur et le responsable qui lui avait donné cette mission.

- Bonjour Raphael. Dit le deuxième homme avec mépris.

- Antoine. Thomas. Dit il en saluant respectivement le responsable et son supérieur. Laissez moi la voir s’il vous plait.

- Tu n’as le droit à aucune revendication. répliqua le responsable hargneux.

- Tu as quitté ta mission, tu as perdu volontairement ta couverture et tu nous as trahis. D’autant plus que tu ne nous fait aucun rapport en arrivant ici. Et tu reviens pour un enfant qui n’est pas nait d’une union et qui ne portera pas ton nom. Rajouta Thomas. Tu devra en répondre.

- Tu t’es parjuré et tu ne mérites rien d’autre que de devenir un Iscariote.. Le coupa le Antoine. Nous trahir… Bouillonna l’homme. Et de façon volontaire qui plus est…

- C’est faut. Rétorqua Raphael. Je…

- Il suffit. Arrêtez le.

Des hommes s’emparèrent alors de raphael qui ne tenta même pas de se débattre.

- Je ne voulais pas vous trahir.

- Peut être, mais tu l’as fait et tu connais les conséquence. continua Antoine. C’est une trahison quoi que tu dis voulu faire. Tu étais en mission. Une mission que le conseil t’as confié, que je t’ai confié. Penses tu que nous t’ayons envoyé la-bas par simple lubie ? Non, toute mission a son importance ! Que doivent penser les Fils d’Ohibaan en ce moment ? Tu sais quel est le châtiment pour cet acte irréfléchi et qui pourrais avoir des conséquence déplorable. Tu ne connaitra jamais ton fils et si tu survis, il ne te connaitra jamais. Tu aurais du peser ta décision avant de nous trahir.

- Nous n’avons pas le choix. C’est la règle pour une tel trahison. Nous non plus nous ne voulions pas cela. Expliqua Thomas attristé mais ferme.

- Emmenez le. Il sera jugé pour la peine du supplice des 30 deniers.

- Non !

Le cri avait résonné dans l’embrasure de la porte d’entrée quand une femme parvint sur le pallier. Elle tenait un bébé dans ces bras qui semblait pleurer. C’est là que les choses dégénèrent. Le responsable enleva l’enfant des bras de la fille et continua ses accusions.

- Cette homme nous a trahis et c’est aussi par ta faute. Si tu ne lui avait pas fait parvenir de message, les Fils d’Ohibaan n’aurait jamais eu de doute. Et tu ne l’aurais pas encourager à rentrer pas la même occasion. Nous n’en serions pas là sans cette lettre. Tu t’es parjurée en étant complice de sa trahison. Son châtiment sera la mort ou pire, dit il en pointant du doigt Raphael. Mais toi Anna, tu ne connaitra jamais ton fils. Il ne portera jamais ton nom.

Ces paroles fit perdre ses moyens à Anna qui voulu récupérer son enfant. S’en fut trop pour Raphael qui tenta de se libérer et rejoindre sa bien aimé. Mais les hommes les séparent rapidement de par leur nombre et Raphael perdu connaissance suite aux coups qu’il reçut.

Le procès eut lieu rapidement. Dans les jours qui suivirent, la sentence fut rendue et les deux amants furent condamnés. Raphael serait condamné à subir le supplice des 30 deniers et l’enfant serait confié à un membre de l’alcôve pour être élever loin de sa mère. Anna ne connaitrait alors jamais son enfant et ce dernier servirait quand même l’organisation. Un nom différent lui fut donc donné : celui de sa mère d’adoption, une tatoueuse à qui il fut confié et qui aurait comme mission de l’élever. Elle choisit son prénom et l’élèverait comme s’il était son fils. Il se nommera alors Dashel Sephiröth et grandira dans la caste des tatoueurs.
- Un apprentissage à double facette -


Le jeune garçon se réveilla tôt pour rejoindre sa mère. Il n’avait pas de cours à recevoir de son précepteur aujourd’hui et c’était une journée qu’il attendait depuis un bon moment. Il allait enfin apprendre l’art du tatouage. Sa mère avait tout organisé pour cette journée. Il devait la retrouver dans la matinée à son salon de tatouage où elle avait décidé de lui faire travailler son tracé pour son premier tatouage. Il était donc impatient de la rejoindre. Tout excité, il se dépêcha de se préparer, enfila des vêtements simples et mangea un morceau. Il était alors temps de s’en aller et il quitta au pas de course la maison qu’il partageait avec sa mère. Il la retrouva rapidement à la boutique.

Cette dernière était une bâtisse de trois étages encastrée dans la pierre. Chaque étage avait sa particularité et une application bien précise. Le rez-de-chaussé était affecté à l’accueil des clients, leur prise en charge et possédait une salle d’attente prévu à cette effet ainsi que le comptoir où l’on accueillait les clients et où ils réglaient leur achat. Le premier étage était divisé en plusieurs box, lieu de travail des tatoueurs. Chaque tatoueur travaillant avec sa mère avait son propre box et était libre de l’aménager à sa façon. La seul règle était la propreté et le nettoyage régulier des outils nécessaire au tatouage. Le deuxième étage était donc le coeur du bâtiment. Le dernier étage quant à lui servait de réserve et de bureau pour faire les comptes, dessiner les tatouages et s’entrainer.

Dashel rentra donc dans le salon de tatouage et retrouva sa mère qui était à l’accueil. Elle discutait avec un de ses collègues qui semblait attendre que son « patient » soit prêt dans son box. Il salua le jeune garçon et s’en alla tatouer. Sa mère pris donc al parole.

- Tu es prêt ? Lui demanda t elle.

Tu vas commencer par t’entrainer. Un client veut un tatouage pour ce soir. Tu as la journée pour te faire la main sur le dessin et faire des tests. Si c’est satisfaisant, je te laisserais le tatouer. Ok ?

Il acquiesça bien évidement, heureux à cette idée. Il l'a suivit au troisième étage et s’installa au bureau avec son crayon, une feuille et le modèle. Il allait le reproduire et le reproduire encore, jusqu’à ce qu’il trouve son dessin suffisamment ressemblant et satisfaisant. Il était à l’aise dans la réserve. L’odeur des plantes séchées nécessaires à la fabrication de l’encre parfumait la pièce de nombreuses odeurs. Au début, cela lui avait fait tourner légèrement la tête mais il s’était vite habitué et cela le détendait à présent. Il dessinait, attentif à chaque détails du tatouage. Il avait jusqu’au déjeuné pour dessiner, ensuite, il devrait s’entrainer avec l’encre sur du cuir.

Sa mère le tira de sa concentration quelques minutes avant treize heure. Elle se pencha sur son dernier dessin et sourit.

- C’est pas mal du tout. Tu t’es bien appliqué. Vient, allons manger et après tu utiliseras le modèle pour dessiner avec les outils que je t’ai apportée et les morceaux de cuir au fond de la réserve.

Ils partirent donc manger, à quelque mètres de la boutique, avec les autres tatoueurs, dans un petit restaurant. Le repas fut bon et il était prêt à retravailler quand ils retournèrent au salon. Il fonça au dernier étage et installa son matériel de tatouage sur le bureau. Il récupéra un chevalet et fixa dessus un morceau de cuir brute beige et clair. Il s’installa sur un tabouret haut et se pencha sur son travail. Il essaya de reproduire le dessin et se rendit compte que cela était beaucoup plus difficile que sur le papier. Il fallait constamment essuyer l’encre qui coulait, la peau devait être tendue et il ne pouvait pas rattraper la moindre erreur. Et encore, il savait que ce serait plus difficile sur le client. Ce dernier saignerait peut être et risquait de bouger. Il s’appliqua donc et recommença de nombreuse fois, il devait trouver le bon rendement entre vitesse et qualité. Il ne pouvait pas tatouer pendant plus de deux heures un client qui avait payer pour moins. Mais il ne pouvait pas non plus risquer de rater un tracé à cause de sa précipitation. Il recommença donc jusqu’à ce qu’il soit satisfait de son travail. Et quand sa mère vint le voir quelques minutes avant que le client n’arrive, elle fut elle aussi satisfaite de l’oeuvre de son fils. Il allait pouvoir tatouer.

L’homme qui venait se faire tatouer était un habitué du salon. Il n’en était pas à son premier tatouage et c’était la raison pur laquelle il avait été choisi pour servir de "cobaye" à Dashel. Il saurait résister à la douleur et ne bougerait pas pendant sa prestation. Ils s’installèrent lui et l’apprenti tatoueur dans le box de sa mère. Dashel commença alors son travail. Il se devait d’être irréprochable et de rendre un travail à la hauteur des attentes de son "patient". Il était stressé et l’homme qui se faisait tatouer dû le ressentir car il essaya de le rassurer et de discuter avec lui pour le mettre plus à l’aise. Cela fonctionna, ce qui le ralentissait était sa propre réflexion et ses angoisses. Mais son esprit était maintenant occupé à répondre à l’homme et à tatouer. Assis sur son tabouret, il traquait soigneusement les lignes du tatouage sans trembler et remplissait les zones de tatouage sombre sur la peau de l’homme. Le motif était plutôt simple et il le connaissait par coeur à présent. Lorsque le client se taisait, le jeune garçon fredonnait pour garder son esprit occupé. Au bout de deux heures de travail, comme cela devait être le cas, il termina son travail sans aucun soucis. Il avait rendu un travail à l’identique du modèle sur lequel il s’était exercé plus tôt.

Son premier client reparti content et sa mère le félicita. il allait pouvoir commencer à tatouer plus et à apprendre avec sa mère et ses collègues. Mais à présent la journée se terminait et il était temps de rentrer. Il prit le chemin du retour et ne tarder pas à arriver chez lui. Sur le pallier, un homme l’attendait : Son précepteur.

- Bonjour Dashel. Alors ? Ca s’st bien passé ? lui demanda t il.

- Oui, très bien. Ma mère était contente de mon travail. Mais que faites vous ici ? Je croyais que j’avais ma journée.

- Oui, et elle est bientôt finie. Je me suis permis de te concocter un petit test. Ta journée à du être éprouvante mine de rien. Tu t’es concentré sur ta tache et après une journée comme celle-ci, te surprendre pour un examen me paraissait être une bonne idée. Selon la voie que tu choisiras plus tard, tu pourras être confronté à des situations comme celle-ci et tu ne pourra pas te défiler. Allez, suis moi.

Dashel ne s’y était pas attendu. C’était surement l’objectif de son maitre. Mais il allait devoir le suivre malgré son envie de se reposer. Il devait passer par là, c’était l’éducation des Spectres et il l'a respecterait.

La soirée fut longue. Il l’interrogea d’abord sur ses connaissances. Son test portait à la fois sur les rites dans l’alcôve que sur les civilisations extérieurs. Combien elles étaient, qui étaient les plus grandes et les plus développés et leur rapports entre elles. Ensuite venaient aussi des questions sur la faune et la flore du monde. Il fallait en connaitre le plus possible pour s’adapter le mieux aux autres peuples. Le professeur procédait ainsi : il posait une question, attendait une réponse qu’il ponctuait d’autres questions pour obtenir plus de détail, puis il donnait sa réponse, expliquant ce qu’il attendait de son élève. Son apprentissage n’était pas uniquement théorique, il fallait aussi travailler sa force physique, son agilité, sa discrétion et sa dextérité. Avec l’heure tardive, il n’était pas question de faire des exercices trop fatiguant. Mais travailler le maniement de l’épée et son agilité semblait un bon choix. Armés tous deux d’un bâton taillé pour ressembler à une épée simple, ils se mirent en position et commencèrent à échanger quelques coups. Son mentor aurait pu facilement avoir le dessus, mais il était question de le former, pas de lui montrer sa supériorité. Il adapta donc son niveau pour que l’échange soit constructif. Au bout d’un long moment, le maitre et l’apprenti cessèrent leur échange.

- Tu as compris l’utilité de notre leçon de ce soir ? Demanda t’il à son élève.

- Je crois oui. Une mission ne se limite pas à ce qu’on fait pendant une journée mais du début à la fin du temps donné pour notre mission. Je dois autant être attentif pendant la journée, parmi le peuples que j’observe que le soir chez moi quand je suis seul.

[color:deeb=003300]- Oui, c’est ça. Un jour, quand tu partiras en mission, ton rôle ne se limitera pas, par exemple à devenir proche d’un dirigeant. Tu devras y travailler pendant la journée, mais imagine que tu deviennes ami de cette personne et qu’il te rende visite à l’improviste. Imagine que lorsque que tu penses être seul, tu sois toi même espionné. Tu dois être autre chose que toi même en mission. Tu n’es plus alors Dashel, membre de spectre et fils de Amara de la caste des tatoueurs. Mais tu peux devenir Eric, politicien à Tadryon. Et tu devras jouer se rôle de jour comme de nuit. Notre travail demande une implication constante. Je veux que tu le comprennes. A partir d’aujourd’hui tu travailleras avec Amara à son salon de tatoueur. Et moi je te formerai quand tu auras des jours libres, mais aussi en venant te surprendre en plain travail, ou même la nuit.

- Oui, je comprends. Cela aurait pu sembler étrange et aurait pu agacer un autre d’être former de cette façon mais Dashel avait confiance en son mentor. Il savait qu’il le formerait parfaitement et il ressentait de l’excitation à cette idée.

- Il est tard maintenant. Retourne chez toi, discute avec ta mère et va te coucher nous nous reversons bientôt.

Les deux hommes se laissèrent et le garçon rentra chez lui. Son apprentissage prenait un tournant intéressant. Il avait hâte d’en apprendre plus et ceux à tous les niveaux. Petit à petit, il allait être intégré dans la caste des tatoueurs et il allait parfaire son éducation au sein de spectre.
- Simulacre -


La fête battait son plein. La musique était forte mais ne parvenait pas à couvrir le son des voix, des cris, des rires et des chopes s’entrechoquant. Il y avait de l’agitation et les nombreuses personnes présentes festoyaient de bon coeur. On pouvait rapidement remarquer que la plupart des convives provenaient de la même caste : celle des tatoueurs. Ils arboraient tous de nombreux tatouages et un style vestimentaire propres à ce groupe. Ils étaient facilement reconnaissables. Mais étaient aussi présent des amis et de la famille provenant d’autre caste. Si les tatoueur était les plus nombreux, c’était pour une bonne raison. Cette fête était en l’honneur des jeunes hommes et femmes qui intégraient la caste. Et parmi ces anciens apprentis figurait Dashel. Il était en âge d’être un véritable tatoueur. Sa formation était terminée et cette soirée était donc pour lui et ses confrères tout juste acceptés eux aussi.

Ce passage était important dans la vie d’un spectre. Cela affirmait la volonté du jeune spectre et l’essayait un peu plus dans la société. Il était reconnu aux yeux de ses confrères et cela était une première étape vers la passage de simulacre à essence ou songe. Dashel en était conscient et il comptait bien profiter de la soirée pour se détendre et se réjouir de son évolution. Il bue de nombreux verres, chanta avec ses amis, dansa pendant plusieurs heures et discuta avec autant de personne qu’il pouvait en croiser. La fête dura jusqu’aux petit matin. Mais Le jeune homme n’était plus présent à ce moment. La soirée avait tourné en sa faveur : il était à présent entrelacé dans des draps blanc avec une jeune femme, plongé dans une danse fiévreuse et sensuel. Il avait 19 ans à présent et il avait déjà eu l’occasion de se rendre aux chambres du plaisir.

Il passa une nuit délicieuse et se réveilla en fin de matinée, la jeune femme avait disparue. Il se rhabilla, et sortit de la demeure de cette dernière. Il décida de rentrer. Il s’alluma une cigarette avant d’arriver chez lui et trouva sa mère sur le pallier qui fumer elle aussi.

- Alors ? Tu as passée une bonne soirée ? Lui demanda t elle.

- Oui, merci encore.

- C’est grâce à toi. Ne me remercie pas. Tu as mérité ta place. Que comptes tu faire maintenant ?

- Je ne sais pas exactement. Enfin si, à peu prêt, mais je vais encore y réfléchir. J’aimerais travailler avec toi, comme tu me l’as proposé. Mais je vais continuer ma formation avec mon percepteur aussi. Je veux finir cette formation aussi. Peut être qu’un jour, quand je serais prêt, je voudrais m’orienter vers les songes ou les essences. Je n’en suis pas encore sûr. Pour l’instant je suis un simulacre et je vais partie de la caste des tatoueur,
dit il en souriant à sa mère, je verrai demain ce que je désire être de plus.


HRP

Pseudo: Sacha
Comment avez-vous découvert le forum ? Le Yin et le Yang
Code: Validé ♪


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t264-dashel-sephiroth
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 316
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Sam 29 Avr - 0:54

Bienvenue Dashel (joli prénom) ! Kaos 1
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 490
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Mer 3 Mai - 13:40

Bienvenue sur Dysnomie ! Je vais modérer ta fiche ♫

Il manque un " h " a ton nom il me semble =)

Citation :
Il mesure prêt d’un mètre 80 et doit peser dans les 75, 80 kilos.
Les nombres doivent être écrits en lettres et non en chiffres.

Pour ton histoire, est-ce que tu en as discuté avec Adam ? Il souhaite s'arranger avec les membres lorsqu'une des familles nobles est impliquée. D'ailleurs, quelle est la famille d'Anna ? Ce n'est jamais mentionné dans ton histoire. Quoi qu'il en soit, si Adam t'a donné son accord pour ce qu'il s'est passé avec Anna, alors je n'ai rien à redire !

Juste, je te conseille de te relire pour te corriger, surtout ton histoire qui est bourrée de fautes dans sa seconde partie.
Par exemple :
Citation :
supplice des 30 derniers
C'est "deniers", pas "derniers" ^^'

Ou encore :
Citation :
Dashel Sefiröt
Ton nom est charcuté ^^'

Voilà, bon courage pour les corrections ♪


: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
Dashel Sephiröth
avatar
♦ Messages ♦ : 17
♦ Inscrit le ♦ : 28/04/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Jeu 4 Mai - 0:57

Merci à vous pour l'accueil :)

Ah oui en effet... j'ai fait pas mal de faute de ce genre... (Je n'aurais pas du écrire dans les transports). Merci je vais les corriger.

Pour mon histoire j'ai vu avec Adam. Il n'est pas vraiment pour, mais n'a pas encore eu le temps de lire ma présentation. Je vais donc modifier mon histoire mais je lui ai demandé si il pouvait me donner son avis quand même. J'attend donc sa réponse et je changerais ensuite ma présentation. :)
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t264-dashel-sephiroth
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 380
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Jeu 4 Mai - 15:34

Salut cher confrère ! Kaos 1

Je te souhaite la bienvenue parmi nous Kaos 10



Kaos 13 Kaos 13 Kaos 13
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 933
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Jeu 4 Mai - 16:01

Bienvenue Kaos 1



Cadeaux ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Dashel Sephiröth
avatar
♦ Messages ♦ : 17
♦ Inscrit le ♦ : 28/04/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Ven 5 Mai - 12:18

Merci pour votre accueil Kaos 1

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t264-dashel-sephiroth
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 1090
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Sam 13 Mai - 1:41


Plop ♪

Désolé pour le retard, j'avais quelques petites choses à régler, mais je suis de retour. Je vais donc m'occuper de ta fiche !

♦️ Déjà, il va falloir que tu te relises parce que c'est vraiment bourré de fautes. Surtout les adjectifs possessifs, qui changent le sens de tes phrases et altèrent leur compréhension. Par exemple:

Citation :
Elle tenait un bébé dans ces bras qui semblait pleurer.

On parle des bras de qui ? De ceux d'Anna ou de ceux de quelqu'un d'autre ? Pour que tu vois un peu à quel point ça peut être dérangeant. ^^

♦️ Comme l'a précisé Calvin, tu dois écrire les nombres en toutes lettres, autant pour les métrages, que pour le supplice des trente deniers.

♦️ Concernant ton physique et ta psychologie, malgré les fautes, je n'ai pas relevé d'erreurs en contradiction avec la ligne du forum. Par contre, pour l'histoire, il va falloir revoir un peu tout ça !
Déjà, pour la noblesse, je t'avais déjà exposé le fait que je n'étais pas pour. Au vu de son contenu, je confirme que ce n'est pas plausible ! Il y a des erreurs concernant le background de Spectre, notamment du point de vue de la question des trahisons. On ne peut pas condamner à mort un homme (ou une femme) qui abandonne sa mission ! Certes il y aura des réprimandes, mais pas point de le mettre au pilori.

Citation :
il fut surpris par son supérieur et le noble qui lui avait donné cette mission

♦️ Les nobles ne peuvent pas attribuer de missions, à moins de disposer d'un grade de supérieur, ce qui ne risque pas d'être le cas, puisque actuellement il n'y a pas de patriarche dans la hiérarchie de Spectre..

♦️ Il y a surtout un gros souci en terme de narration ! Tu as fait plus de 1100 mots sur son père et sa mère et seulement 76 sur Dashel. L'histoire est censée nous en apprendre plus sur lui, précisément. Bien que le récit de sa création soit intéressant, ton personnage n'est pas du tout mis en avant, comparé à son père ! Je me suis demandé, à un moment, si Raphael n'était pas Dashel et si je ne m'étais pas perdu dans l'écrit, en voyant la fin arriver et toujours pas de mention concrète de ton avatar.

Bref ! Même s'il y a du bon, il y a pas mal de choses à retravailler pour que je puisse te valider. Je te conseille de revoir ton histoire afin d'ôter les références aux nobles et de mettre l'accent sur Dashel et non exclusivement sur ses géniteurs. N'oublie pas de te relire aussi et n'hésite pas à venir me voir par mp si tu as des questions et/ou besoin d'aide, je suis ouvert ! Bon courage ♪

Kaos 20


Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Dashel Sephiröth
avatar
♦ Messages ♦ : 17
♦ Inscrit le ♦ : 28/04/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Jeu 18 Mai - 12:11

Merci pour toutes ces informations. Je suis entrain de corriger tout ça :)
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t264-dashel-sephiroth
Dashel Sephiröth
avatar
♦ Messages ♦ : 17
♦ Inscrit le ♦ : 28/04/2017




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Lun 22 Mai - 14:20

Voilà, j'ai édité mon post Kaos 1
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t264-dashel-sephiroth
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 1090
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Dashel Sephiröth Lun 22 Mai - 21:39




F i c h e    V a l i d é e


♦️ Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie ! ♦️

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet et de mettre ta fiche dans ton profil.. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 20



Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
 
Dashel Sephiröth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: