Partagez | 
 

 Spectre Status Recognized - Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth
avatar
♦ Messages ♦ : 25
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2017




Message(#) Sujet: Spectre Status Recognized - Seth Sam 29 Avr 2017 - 22:58

♦ Seth Grimursson ♦

IDENTITE

Nom: Grímursson
Prénoms: Seth et Ingvar.
Sexe: Masculin.
Age: 30 ans.
Affiliation: Spectre.
ATTRIBUTS

Force: 5
Agilité: 10
Constitution: 7
Perception: 3
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚪⚪⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Blanches - ⚫⚫⚫⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚫⚫⚪⚪⚪
Le Mirage - ⚪⚪⚪⚪⚪


INVENTAIRE

Armes

♦ Lame dentée
♦ Couteau à cran

Equipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.


PHYSIONOMIE

Que dire sur le physique de cet homme ? Du haut de ses trente années, son corps donne l’impression d’en avoir vécu le double. Un air fatigué, des yeux peu expressifs, une peau usée par son environnement et une barbe manquant d’entretien… tout ceci lui donne un certain air négligé qu’il n’essaie pourtant pas de corriger.
Mais soyons plus analytiques : si rien sur le visage de Seth n’attire l’attention au premier abord, on peut assez facilement finir par observer ses yeux noisette qui, une fois remarqués, sont relativement esthétiques et, même si cela peut paraître étrange, mis en valeur par ses cernes. En levant les yeux, on peut voir des cheveux châtains foncés sans intérêt ni particularités si ce n’est qu’ils peuvent paraître gras parfois par manque de lavage lors des expéditions dans la nature. Rien qui ne puisse nous faire détourner le regard donc, hormis ses dents assez pointues tenant sur une mâchoire un peu large. Son nez, lui, n’est pas tout à fait droit mais ce n’est pas vraiment quelque chose que l’on remarque très vite. En bref : il est banal.
Mais qu’en est-il de ses habits ? Ingvar n’est pas réellement très bien vêtu : manteaux rapiécés et autres habits raccommodés sans soucis du détail sont légion dans sa garde-robe. Il porte ce qui lui est pratique suivant les situations… et son budget. Les seules choses qui ne changent pas dans son accoutrement sont ses chaussures montantes de marche ayant longtemps servi mais restant très robustes et confortables pour le Spectre.


PSYCHOLOGIE

Vivre seul a rendu cet homme passablement âpre et taciturne. Mais détrompez-vous, ce n’est pas uniquement par méconnaissance du genre humain. Ingvar sait qu’il peut être blessant tout comme il sait qu’il veut être blessant. Les quelques personnes qui s’approchent de lui se heurtent à un mur de remarques caustiques, assurant par la même occasion la solitude volontaire du Spectre. Ce naturel acerbe ne fait pas de lui quelqu’un de reconnu comme extrêmement désagréable pour autant, il discute trop peu avec les gens pour qu’on s’en rende compte, et il est tout de même capable de tenir une discussion sans problème voire de se montrer agréable, surtout quand la cuisine ou la nouvelle nature sont le sujet de la conversation. En effet, ce sont ses deux centres d’intérêt ; plus que ça, ce sont ses deux passions. Sa fascination pour les capacités d’adaptation de la nature n’a d’égal que sa prudence envers elle, et son envie de la dominer, de se montrer plus fort qu’elle. C’est pour cela que la gastronomie est un domaine si intéressant pour lui, car ces mets si durs à trouver dans les espaces sauvages à portée représentent une véritable épreuve qu’il veut surmonter. Cet esprit de compétition est aussi présent dans l’assiduité et le sérieux dont il peut faire preuve lorsqu’il a une tâche à accomplir – bien que parfois ce ne soit pas entièrement le cas -. Ça ne garantit pas sa réussite, mais son ego s’en retrouve moins blessé lorsqu’il échoue.
En parlant d’échouer, sachez que l’aventurier en herbe qu’il est est extrêmement mauvais lorsqu’il s’agit d’infiltration. C’est à peine s’il connaît la situation à l’extérieur en dehors des grandes lignes, ce n’était clairement pas son point fort lors des enseignements du cercle de pierres et son naturel avare l’empêche de se procurer des livres ou des cours particuliers alors qu’il aimerait tout de même combler cette faiblesse.
Malgré tout ce qui a été dit jusque là, Seth ne veut pas se faire d’ennemis, il essaye donc tout simplement de ne pas se rapprocher des personnes issues d’un milieu inconnu, de peur de faire une erreur.


HISTOIRE

Les paupières du réfugié peinent à rester en place alors qu’il essaye de se situer dans le temps. Sa mâchoire lui est douloureuse, il voit trouble, il a soif. Le sol se déplace sous ses pieds… ou l’inverse, question de perspective.
Ingvar se concentre. Que faisait-il avant que cela n’arrive ?
Il la suivait. Elle s’appelait Judit. Lui et les autres étaient tout récemment arrivés à Varosha, en pèlerinage pour une vie meilleure. Judith les avait pris sous son aile à l’entrée de la ville, et, sous l’influence de leur nouvelle chef, le groupe à peine fondé aspirait à rentrer dans l’enceinte de Tadryon. Toujours, elle leur disait que leur vie serait meilleure là-bas, qu’ils pourraient enfin découvrir pleinement le sens du mot « vivre ». Ingvar était encore jeune et naïf – bien différent du portrait qu’on peut faire de lui aujourd’hui, et il respectait au plus au point cette jeune femme et ses contacts qui lui avait permis de survivre dans la cité dévastée. Toutefois, l’adolescent qu’il était se rendait compte qu’elle s’éclipsait de plus en plus souvent… il était curieux de voir ce qu’elle faisait. Les autres partaient aussi fréquemment, mais c’était justifié, et même si personne ne remettait en cause la bonne foi de leur meneuse, tout le monde avait remarqué ses absences.

Alors le jeune se retrouvait là, prenant en filature Judith aussi discrètement que possible. Elle s’approchait d’un campement de fortune isolé, deux autres personnes semblaient l’attendre, l’une d’entre elles étant occupée à écrire quelque chose sur un cahier. Il savait qu’elle avait des contacts qui l’aidaient, mais il les voyait rarement. Qui étaient-ils ? Sa curiosité s’exacerbait à mesure qu’il se rapprochait de ces individus, dissimulé derrière une tente improvisée : une discussion commençait.

Au tout début, la conversation semblait banale. Ils prenaient des nouvelles, discutaient de leur potentielle admission à Tadryon, du groupe et Ingvar se sentait gêné d’écouter. Il ne voulait pas donner l’impression de ne pas faire confiance à Judith, mais il ne pouvait pas partir sans se faire remarquer par ses deux amis... alors il restait.
Les minutes passèrent et, peu à peu, une certaine tension semblait s’installer. L’homme avec qui elle discutait haussa le ton.
« Essaye d’éviter les erreurs de débutante. Pour le moment personne ne les remarque parce que tes… amis ne connaissent pas Tadryon, mais il serait temps de réviser un peu pour ne pas tout faire planter une fois dans l’enceinte de la ville.
- Ne t’inquiètes pas, si j’ai été envoyée ici par Spectre c’est bien parce que j’ai les talents requis, répondit-elle aussitôt. »
Qui était ce « Spectre » ? Le garçon n’en avait aucune idée, mais il était plus concerné par le silence de mort qui régnait. L’avait-on remarqué ? Apparemment non. Peut-être s’étaient-ils mis à chuchoter ? Il tendait l’oreille, essayant d’entendre ce qu’il se disait. « Ne redis plus jamais ça. Sois plus discrète ou tu auras des ennuis. Je ne prends aucun risque. »
Cet homme prenait un ton étrangement menaçant qui effrayait Ingvar alors même qu’il n’était pas visé. Il voulait partir, il voulait rapporter ce qu’il avait entendu aux autres, dans l'espoir d'obtenir un conseil, un avis, une réponse. Alors il tenta de s’échapper discrètement malgré les risques évidents : accroupi et à pas de loup, il rejoignait Varosha. Oui, Varosha, c'est ce qu'il visait. Mais, à son réveil, il n’était pas là-bas. Il avait été attrapé, que ce soit par ces gens ou par des brigands, c'était la seule issue possible.

Combien de temps avait passé ? Il n’en avait pas la moindre idée, mais peu à peu il reprenait ses esprits après avoir contextualisé les événements. Le prisonnier – parce que c’est ce qu’il était et les chaînes qui l'attachaient en témoignaient – tâchait de faire fi de son mal de tête et, après une certaine hésitation, attira l'attention en se raclant la gorge. Après tout, si des gens avaient voulu le tuer, ils l’auraient déjà fait. Quelques secondes après, Judith se retrouvait à son chevet.
« Ah ! Tu es réveillé ! Bravo, à cause de toi je suis suspendue du boulot, enfin pas officiellement pour le moment, mais j’ai Isaac a dos.
- Comment ça ? Le garçon était encore plus confus.
- C’est sûr que dit comme ça, ça ne doit pas paraître très clair… Tu as écouté notre conversation, enfin en tout cas c’est ce qu’on a déduit quand on t’a vu essayer de t’enfuir, et par précaution, tu as fini ici. Maintenant je ne pense pas que tu ais tout entendu par rapport à notre petite organisation mais bon, même si tu n’y connais rien on ne peut pas laisser comme ça quelqu’un peut-être savoir qu’il y a quelque chose qui infiltre et qui s’appelle Spectre.
- Peux-tu m’expliquer ce que je ne suis pas censé savoir ou c’est encore interdit ?
- Oui, je le peux, puisque de toute façon tu ne pourras rien dévoiler.
- Vous comptez me tuer après m’avoir tout raconté...
- C’est tout l’inverse ! Je n’ai aucun intérêt à apprendre des choses à un futur cadavre, c’est une perte de temps. Si tu veux tout savoir de Spectre, et si tu veux vivre soit dit en passant, tu devras nous rejoindre.
- Sans même que je sache ce qu’est ce « Spectre » ?
- Ça n’est pas nécessaire, j’ai quand même appris à vous connaître, vous les réfugiés. Vous avez côtoyé un monde de mystère, donc entre l’inconnu et la mort… elle marqua une pause et repris, mais si après coup tu considères que la mort vaut mieux qu’être chez nous tu peux toujours mettre fin à tes jours.
- Tu essayes d’orienter mon choix... si c’en est un.
- En effet, si tu meurs ici, ta disparition sera suspecte alors que si tu restes en vie, tu pourrais toujours dire au revoir aux autres. Je suis suspendue d’infiltration mais je ne vais quand même pas laisser le groupe dépérir.
- Comment ça ? Je vais devoir partir ? C’est un piège pour me tuer après ?
- Non, c’est pour t’enseigner. Vois-ça comme un déménagement.
- Tadryon ne sont pas les seuls à avoir un vrai territoire alors…
- En effet. Bon, tu choisis ?
- Et quel choix… mais je n’ai rien à perdre, je suppose. Tout dépend de ce qui va m’arriver là-bas. Je vais devoir faire comme toi ?
- En terme d'erreurs bêtes, non, ne fais pas comme moi, même si globalement ce n'est pas la fin du monde vu que je t'ai attrapé. Mais quoi qu’il en soit tu n’es pas obligé de suivre ma voie, là encore tu as le choix. En tout cas je prends ta réponse pour un oui.

A partir de là, les journées se succédaient sans se ressembler. Ingvar fit ses adieux au groupe sous une excuse de piètre qualité avant d’être emmené à l’alcôve. Il appris, expérimenta, se fit appeler Seth afin de correspondre aux standards de Spectre pour ne pas attirer l’attention, travailla un petit peu, appris à cuisiner… tout allait si vite pour lui qu’il n’eut même pas le temps de remarquer qu’il avait changé, et pourtant, à mesure que les jours défilaient, le garçon renfermé devenait un homme cynique.

Aujourd’hui âgé d’une trentaine d’années, et ayant acquis une certaine stabilité, Seth est las de son quotidien. Il veut voir plus grand, et, comme le disait une vieille connaissance, « découvrir pleinement le sens du mot "vivre" ».


HRP

Pseudo: Aucun de particulier.
Comment avez-vous découvert le forum ? Grâce au forum YY.
Code: Validé ♫


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 252
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Spectre Status Recognized - Seth Sam 29 Avr 2017 - 23:08

Salutations Kaos 1

Un futur Spectre ? Kaos 15 Kaos 16
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Seth
avatar
♦ Messages ♦ : 25
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Spectre Status Recognized - Seth Lun 15 Mai 2017 - 0:25

Oh, j'ai oublié de dire que c'était terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 510
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Spectre Status Recognized - Seth Lun 15 Mai 2017 - 0:53


Bonsoir et bienvenue ♪

Ta fiche fut une belle surprise, très agréable à parcourir ! Tu as très bien cerné la faction et certaines de ses subtilités et je ne peux que t'en féliciter. Je te souhaite la bienvenue chez nous ♫


F i c h e    V a l i d é e


Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie !

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet et de mettre ta fiche dans ton profil.. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 20



Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
 
Spectre Status Recognized - Seth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]
» conversion de spectre
» Kyrunne , le spectre de la révolution
» Technique Seth'Gya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: