Partagez | 
 

 Crescend Crimson || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crescend Crimson
avatar
♦ Messages ♦ : 58
♦ Inscrit le ♦ : 11/03/2017




Message(#) Sujet: Crescend Crimson || Terminé Mer 31 Mai - 7:40

♦ Crescend Crimson ♦

IDENTITE

Nom: Crimson
Prénom: Crescend
Sexe:
Âge: Seize ans
Affiliation: Tadryon
ATTRIBUTS

Force: 10
Agilité: 7
Constitution: 7
Perception: 3
COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚫⚫⚪⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Armes Laser - ⚫⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚫⚪⚪⚪⚪
Exosquelette - ⚫⚫⚪⚪⚪


INVENTAIRE

ARMES

♦ P-2 Nixe
♦ P-7 Helhest

EQUIPEMENTS

♦ Rien.

AUTRES

♦ Jet-Board


PHYSIONOMIE

Crescend n’est pas le genre de garçon à attirer l’attention au premier regard: il n’a pas de grands yeux bleus comme tous les héros de nos histoires, ni de longs cils d’ébène ou de cheveux dorés comme le blé. Au contraire, ordinaire jusqu’au bout des ongles, il n’a de particulier que ses deux pupilles d’un noir charbonneux, héritage d’une mère qu’il a perdu trop tôt et dont la mémoire n’est plus que poussières et fragments dissous de souvenirs. De son père, il a reçu une mâchoire carrée, sans trace de pilosité, ainsi qu’une tignasse brune, tirant sur le roux, qu’il prend soin de garder court pour assurer une certaine élégance à son allure. S’il n’en a pas l’air, il se soucie énormément de son apparence et de ce qu’il laisse percevoir par le biais de celle-ci, car s’il a passé toute sa vie dans les décombres et la misère de la Ville fantôme, il sait depuis le tout début que sa place ne se trouve pas à l’extérieur de ces énormes remparts : ce barrage n’a été qu’un obstacle qu’il s’était promis de franchir et il y est parvenu. C’est pourquoi il a toujours pris soin de se vêtir correctement malgré la piètre qualité des vêtements de Varosha et des habits rapiécés qu’il a toujours fini par user jusqu’à la corde à force de les porter. Cela dit, maintenant qu’il est parvenu à traverser les Portes du Mur, nous pouvons le croiser à l’Académie principalement vêtu de noir et de gris, portant contre son buste un collier tribal en bois, dernière œuvre sculptée et gravée par son géniteur avant son trépas.


PSYCHOLOGIE

La vie à l’extérieur des Murs a su forger son esprit et son caractère. C’est pourquoi Crescend n’est pas facile à discerner et encore moins à approcher, plus encore depuis qu’il a subi et ressenti les préjudices de la déloyauté. Il accorde rarement sa confiance à autrui à présent et fuit comme la peste les personnes qui paraissent charmantes, car tout le monde porte un masque selon lui et au lieu de se heurter à une vérité qui pourrait lui nuire, il préfère encore mieux la fuir; autrement formulé, ces quelques mots pourraient facilement définir sa philosophie. De ce fait, Crescend est une personne méfiante, discrète et solitaire, qui n’essaie pas de s’entourer d’amis, mais plutôt de contacts ou d’alliés passagers, changeant de temps à autre au gré de ses besoins. Il songe désormais à sa propre survie avant celle d’autrui, ayant été profondément déçu et choqué par la trahison d’une personne qu’il chérissait par le passé. Pourtant, au plus profond de lui, il sait pertinemment qu’il aimerait de nouveau ouvrir son cœur aux autres, à un ami ou à un confident, sur lequel il pourrait s’appuyer et tout confier, mais l’angoisse d’être, une seconde fois, blessé et démuni face à une telle personne le bloque et l’empêche d’outrepasser cette crainte, ce qui le referme de plus en plus sur lui-même.


HISTOIRE

Je n’aime pas son regard. Elle a une façon de me dévisager qui me dérange et m’intrigue en même temps parce qu’à chaque fois que j’ai le malheur de croiser ses pupilles, j’ai l’impression qu’elle s’amuse à fouiller dans les profondeurs de mon âme. Pourtant, je sais que Novella n’est point curieuse et qu’elle ne serait pas la première à se retrousser les manches pour déterrer les secrets de mon passé. Pour cela, je l’apprécie bien : elle ne me pose pas de questions sur ma vie à l’extérieur du Mur et, en retour, je ne m’incruste pas non plus dans sa vie de petite enfant prodige et cette discrétion que nous entretenons, de l’un à l’autre, m’arrange plus qu’elle ne me plaît, car je n’ai aucune envie de parler de ce qui s’est passé de l’autre côté des Portes et, elle, de ce qui l’exaspère tant à l’intérieur du dôme. Ce qui s’est passé à Varosha reste à Varosha; ce qui s’est passé à Tadryon reste à Tadryon, c’est ainsi qu’est né notre étrange accord à la suite de nos nombreux échanges martiaux, dans les salles d’entraînement de l’Académie. Pas de stylo, pas de formulaires à remplir, pas de signatures ou de témoins pour revendiquer la véracité des termes, tout ce dont nous nous sommes mis d’accord jusqu’à aujourd’hui repose sur notre estimation de l’autre, puisqu’une sorte de respect mutuel s’est créé entre nous deux, sans que l’on sache quand ni comment il s’est formé. Pourtant, c’est par ce respect que nous nous entendons si bien, presque de manière fusionnelle. Sans parole, nous sommes en mesure de savoir ce que pense l’autre, de savoir ce qui le démange et ce qui l’interpelle et ce, uniquement par le biais des yeux. C’est pour cela que je n’aime pas son regard parce que j’ai l’impression qu’à chaque fois que je le croise, la frontière que nous nous efforçons d’entretenir n’est plus qu’une mince ligne floue et incertaine. C’est assez… étrange comme situation, surtout parce que nous apprécions notre proximité, mais la craignons tout autant. Elle comme moi tient en basse estime l’attachement et la fraternité, car ce sont des freins mis aux roues de nos ambitions et, dans notre cas, ils nous ont déçu plus qu’ils nous ont aidé. Si les contacts sont importants, que les alliés sont là pour couvrir nos arrières et veiller à notre protection dans le cadre des missions, les amis, les amours, la famille, toutes ces notions que l’on attribue naturellement à nos pairs pour nous créer un entourage social ne sont qu’apparence et illusion selon elle et moi. Combien d’histoires sur une amitié devenue animosité a-t-on déjà entendu parler? Combien de personnes ont donné leur cœur à l’être aimé avant d’apprendre que leur conte de fée n’était qu’une infâme tromperie ou un jeu sans réelle volonté? Et tous ces récits, c’est sans compter ceux des orphelins abandonnés, des enfants abusés, des parents désespérés, des familles secrètes et déchirées…
Au final, tout ce que nous recherchons, c’est vivre, n’est-ce pas? Vivre aux détriments des autres s’il le faut...

C’est peut-être pour cela – pour vivre certainement – qu’elle a fait ce qu’elle a fait, qu’elle a endormi ma vigilance durant ces années en gonflant l’amour que je lui portais, consciente qu’au moment opportun, je ne pourrais lever la main sur elle, de peur de la blesser, de peur de la perdre malgré la lame, infectée par la trahison, qu’elle a enfoncé dans mon dos et celui de mon père… Que suis-je en train de faire exactement? Lui trouver des excuses pour ce qu’elle a commis? En vérité, je l’ignore. J’ignore tout d’elle, de son vrai nom jusqu’à sa véritable essence. Qu’est-elle exactement, si elle n’est pas ma mère? Qu’est-elle exactement si Donatella Winsch n’était qu’un déguisement? Elle n’a jamais trouvé le temps – ou le courage, ou la volonté, ou l’intérêt – de me le dire avant de disparaître dans le brouillard, emportant dans son sillage les restes d’un amour qu’elle a pris grand soin d’effacer à tout jamais. Peut-être de son esprit, peut-être de son cœur aussi, qui sait vraiment?

… C’est étrange comment tous ces souvenirs refont soudainement surface. Peu importe. Ça ne sert à rien de ressasser de cette façon le passé. Ce qui a été commis a été commis et, de cela, je ne peux rien changer. Je ne pourrais jamais rendre à mon père le futur qui lui a été enlevé et je ne pourrais jamais venger la vie qu’il a perdue par celle de la femme qui le lui a retiré, mais je peux encore faire quelque chose à la place de m’apitoyer, et même si cela ne concerne que moi, elle s’avère être la seule option qu’il me reste : trouver des réponses. Que puis-je faire autrement, à part chercher des réponses, chercher à comprendre pourquoi elle a agi ainsi? Je ne peux rien faire d’autre parce que je suis faible, parce que je l’aime toujours malgré tout ce qu’elle m’a détruit en retour… … … Misère…
L’ambivalence humaine… Qu’y a-t-il de plus chiant?
Peut-être ce désir inavouable d’affection…

« Crimson… Quand vas-tu sortir de tes rêveries? C’est toi qui m’a demandé un nouvel échange de coups, tu t’en souviens? »

En d’autres circonstances, peut-être me serais-je permis de lui adresser un sourire, mais repenser à ma mère, à mon père, à ce qui a mis fin à mon conte de fée m’a progressivement rendu gris et morose. Pourtant, je ne peux pas continuer de me concentrer sur cette maudite histoire : j’ai un futur qui n’attend que moi, un futur dans lequel je compte bien me surpasser et aller au-delà des espérances qu’ont nourri mes parents pour moi… Enfin, en ce qui concerne les attentes de ma mère, je préfère encore les oublier et me dire que tout cela n’était qu’une autre astuce de son jeu, mais en même temps, comme d’habitude, je ne peux m’empêcher de me dire qu’elles étaient, peut-être, vraiment réelles, sincères… Bon sang… Je ne sais pas : me fais-je du mal inutilement ou suis-je simplement stupide finalement?

« Crimson?

- J’arrive, Björn… J’arrive. »


HRP

Pseudo: Cresc’
Comment avez-vous découvert le forum? Par les administrateurs ~
Code: Validé ♫


© Dysnomie




« Les gens se sentent seuls parce qu’ils construisent des murs au lieu de construire des ponts »
- Joseph Fort Newton -
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t318-crescend-crimson-termine#262
Crescend Crimson
avatar
♦ Messages ♦ : 58
♦ Inscrit le ♦ : 11/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé Mer 31 Mai - 7:45

♦ Novella Björn ♦


IDENTITE

Nom: Björn
Prénom: Novella
Sexe:
Âge: Seize ans

Niveau: I
Affiliation: Tadryon.

ATTRIBUTS

Force: 10
Agilité: 8
Constitution: 10
Perception: 3

COMPETENCES

Arts Martiaux - ⚫⚫⚫⚪⚪
Herboristerie - ⚪⚪⚪⚪⚪
Médecine - ⚪⚪⚪⚪⚪
Charisme - ⚪⚪⚪⚪⚪
Marchandage - ⚪⚪⚪⚪⚪
Survie - ⚪⚪⚪⚪⚪

Armes Laser - ⚫⚫⚪⚪⚪
Exosquelette - ⚫⚪⚪⚪⚪

| + |

Armes

♦ P-2 Nixe
♦ P-7 Helhest

Équipements

♦ Rien.

Autres

♦ Rien.

PHYSIONOMIE

Son physique est trompeur, à l’image d’une chimère, car derrière cette allure de jeune fille au visage mince et au corps svelte se cache la force et la ténacité d’une éventuelle soldate de l’Armée. Elle n’en a pas l’air, mais cette peau claire recèle sous ses lignes des muscles fins et un corps plus ou moins vigoureux, marqués par plusieurs années d’entraînements acharnés. Ses traits fins deviennent particulièrement éloquents lorsque nos regards parviennent à capter l’ambre de ses deux iris, tantôt moqueurs, tantôt impassibles, mais toujours remplis d’expressions qu’il est facile de lire et d’interpréter : Novella est un grand livre ouvert. Cependant, timide et réservée comme elle est, il est rare de saisir ses pupilles, car elle évite volontairement de croiser le regard des gens soit en les détournant, soit en les cachant sous sa longue frange aux mèches blondes, presque platines, qui lui tombe souvent sur les yeux étant donné qu’elle attache très rarement ses cheveux : le seul moment où elle vient à les regrouper en une queue de cheval, c’est quand elle s’entraîne pour améliorer ses habiletés martiales et sportives.

PSYCHOLOGIE

Froide, distante, tranchante et asociale seraient les premiers mots qui nous viendrait à l’esprit si l’on croisait la jeune fille. Froide parce qu’elle parle peu; distante parce qu’elle ne paraît pas écouter; tranchante parce que les fois où elle se permet de tendre l’oreille et de répondre, ses propos doivent être directs et cassants; et asociale parce qu’elle n’arrive pas à se faire à la vie en société, une existence cantonnée bien chaudement dans un abri, en sécurité, derrière un grand Mur qui l’empêche de traverser le seuil de ce monde, vaste et inconnu, qui l’attend à l’extérieur; ce n’est pas une vie pour elle. Parce qu’en vérité, Novella est une jeune fille rêveuse et téméraire qui n’aspire qu’à deux choses : explorer l’Univers derrière ces Portes et vivre la vie qu’elle croit avoir toujours méritée, une vie dans laquelle elle ne subirait plus la pression de ses parents et de ses pairs, une vie où elle pourrait simplement être elle-même et pouvoir voler de ses propres ailes.

HISTOIRE

Je ne sais pas exactement ce qui l’a autant absorbé pendant ce temps, mais même en ignorant les causes de son trouble, je ne préférais pas m’immiscer dans ses affaires. Lui et moi étions différents, mais semblables à la fois. Dans une autre vie, une autre époque peut-être, nous avons été frères tant il ne nous suffit de pas grand-chose pour saisir l’état d’âme de l’autre. Pourtant, nous avons beau percevoir que quelque chose ne va pas, nous ne nous sommes jamais risqués à tenter d’en connaître la cause. Peut-être parce que nous sommes soucieux de notre vie privée; peut-être parce que nous ne sommes pas aussi proches que je le pense en réalité… Comment savoir, étant donné que nous n’avons jamais osé aborder le sujet… … Non, en vérité, je le sais mieux que qui conque. En fait, nous ne voulons pas nous rapprocher. Nous avons à cœur notre autonomie et notre solitude et si nous venons à nous parler de nos histoires, de nos vécus, la distance qui nous sépare n’en deviendrait que plus minime, plus insignifiante, alors qu’il n’était pas question de se rapprocher, de s’attacher : nous nous ferions du mal inutilement, car Crescend a ses ambitions et je nourris les miennes tout aussi avidement. Nos routes, inévitablement, finiront par se séparer en chemin.

« Je peux te poser une question avant que l’on commence?

- Hum? »

Je délaisse pour quelques secondes ma position de combat, ne baissant toutefois pas mes poings de mon visage, de manière à ne pas croiser son regard lorsqu’il redresserait la tête.

« Une personne en qui tu as confiance te trahis. Elle t’a caché sa véritable nature pendant plusieurs années en endiguant ta méfiance et en se jouant de tes sentiments et a même fini par tuer l’un de tes proches que tu chérissais tant. Que ferais-tu, bien des années plus tard, si tu la recroisais un jour?

- Je la tuerai. »

Ma réponse était directe, franche et sans une once d’hésitation.

« Fidèle à toi-même à ce que je vois… »

Quel est donc ce sourire que je vois jouer sur ses lèvres? Est-ce bien ce qu’il attendait de moi? Est-ce la réponse qu’il souhaitait que je lui fournisse?

« D’accord… Et si je personnalise un peu cette « personne » et qu’elle prend les traits de ta mère ou de ton père, que ferais-tu?

- Peu importe l’identité de cette personne: je lui enlèverai la vie pour ce qu’elle m’a enlevé en retour. Œil pour œil, dent pour dent, c’est tout. »

Il marque une pause, particulièrement longue, et je finis par me demander si j’ai bien fait de lui dire tout cela avec autant de sécheresse et de dureté. C’est bien la première fois que Crescend me pose une question pareille et sans être totalement prise au dépourvue, je reste tout de même sceptique quant aux intentions cachées de ces questions. Mais, comme escompté, il n’allait certainement pas être celui qui allait m’en parler de vive voix.

« Merci pour ta franchise, Björn. Sur ce, où en étions-nous? »

À son tour, il relève ses poings, amenant l’une de ses jambes devant lui tout en gardant sa seconde jambe vers l’arrière et lorsque je l’aperçus dans une telle posture, une pensée traversa mon esprit. Il n’y a pas que nos routes qui nous sépareront : je ne suis décidément pas faite pour avoir des amis dans le fond.




© Dysnomie




« Les gens se sentent seuls parce qu’ils construisent des murs au lieu de construire des ponts »
- Joseph Fort Newton -
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t318-crescend-crimson-termine#262
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 1303
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé Mer 31 Mai - 16:32

Bienvenue de nouveau ♪

Je passe juste pour réserver une place dans mon harem, à ton compagnon de l'amour. Parce qu'elle est trop mimou ♥️

Kaos 20
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 521
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé Mer 31 Mai - 22:36

Re ♫

Adam, touche pas à mes bleus, et plus particulièrement mes bleues *sbam*

J'ai juste un petit détail à relever : pourquoi tu as bleui la Force de chacun de tes personnages ? Le fait de colorer l'un des attributs, c'est spécifique aux Fils d'Ohibaan, pour marquer l'attribut qui est supérieure aux non-Évolués chez eux. Les Tadryens et les Spectres n'ont pas à le faire ^^'

Sinon, tout le reste est bon. L'histoire est un peu spéciale, chiche en informations mais on a les grandes lignes, donc ça va ♪


: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
Crescend Crimson
avatar
♦ Messages ♦ : 58
♦ Inscrit le ♦ : 11/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé Mer 31 Mai - 23:03

Calvin: C'est corrigé =)
Adam: T'as la barbe et les : pourquoi résister?



« Les gens se sentent seuls parce qu’ils construisent des murs au lieu de construire des ponts »
- Joseph Fort Newton -
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t318-crescend-crimson-termine#262
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 521
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé Jeu 1 Juin - 0:00



F i c h e   V a l i d é e


♦️ (Re)Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie ! ♦️

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet et de mettre ta fiche dans ton profil.. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 7  




: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Crescend Crimson || Terminé

Revenir en haut Aller en bas
 
Crescend Crimson || Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: