Partagez | 
 

 L'Accord d'Harmonie | Solo - Évent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: L'Accord d'Harmonie | Solo - Évent Lun 5 Juin - 16:12

Inventaire:
 


La Nature avait fait son œuvre. Elle avait sans doute décidé de punir Ohibaan, mais de le maintenir en vie. Je devais respecter ce choix, celui de simplement donner un avertissement à celui qui nous représentait et non le ramener à elle, au ceux de ses bras. Le temps avait fait que le clan était tout de même divisé par la volonté de se défendre de nos oppresseurs, peu importait ce que la Nature nous dictait. Un choix qui nous menait aujourd’hui à la guerre. « Quelle bande d’abrutie ! » m’insurgeais-je en attachant ma ceinture de bombes. « C’est qui les abrutit Nana ? » Mihana entra en me tendant ma lance. « Tu pars où ? » Tout le monde était sur le pied de guerre, tout le monde savait qu’ils étaient à nos portes. « Renforcer nos alliances puisque ces imbéciles sont incapables de respecter le choix de notre Mère à tous. » Je claquai la porte sans plus d’explication, laissant là ma petite sœur, pantoise.  Au-dehors, on vérifiait les systèmes visant à ralentir les Tadryens. On entraînait les bêtes un peu plus encore, afin qu’elles soient prêtes au combat. On tentait en vain de faire croire aux enfants que tout allait bien se passer et que la Nature était avec nous, mais tous étaient inquiets de l’issu de cette histoire. Arza, quant à elle,  avait fait en sorte de créer des accords avec nos peuples alliés, afin de pouvoir avoir quelques avantages face aux Hommes de métal. Tandis que la chasse s’ouvrait dans les deux camps, certains en voulaient la chair, d’autre les possessions et nous nous devions d’honorer ces traités pour pouvoir avoir une chance de vaincre nos ennemis.

Les orages nous menaçaient une fois de plus, tandis que la forêt s’engorgeant de plus en plus du sang des deux camps. Les Suppliciés arpentaient nos terres, pensant laver le monde des erreurs de leur dieu, pensant être guidés par une volonté divine. Tous pensaient être dans le droit chemin alors que nous nous étions perdus en cours de route. Les Insurgés étaient désorganisés, moins maintenant que les patrouilles s’étaient intensifiées le soir et qu’Ohibaan avait été jugé par la Nature, mais les plus virulents restaient fixés au but qu’ils s’étaient donné.  Les membres du clan savaient ce qu’ils avaient à faire pour renforcer les alliances et avoir l’aide dont nous avions tant besoin. Arza nous avait expliqué de directement donner nos trouvailles aux peuples en question, mais que les Maldäls ne restaient pas longtemps amarré Hlodalana et que c’était notre priorité. Sïna et moi, proche grâce à cette constitution défaillante que nous avions en commun, avions décidé d’aider afin d’obtenir des bateaux qui pourraient nous aider à mettre en place une stratégie plus meurtrière que si nous ne passions que par la terre. Je me retrouvais à la place du Pendiller, posant les coudes sur le rebord, le regard vers le vide. Sïna et moi étions finalement souvent ensemble plus jeunes, puisque nos maladies respectives nous empêchaient parfois de participer comme tous les enfants.  Aujourd’hui, nous avions grandi, mais les années n’avaient pas effacé notre amitié, ni même notre  faible constitution. Lansä arriva derrière moi, posant à son tour ses coudes sur la rambarde. « Tu sors ? » « Oui, vers Hlodalana avec Sïna. » Il acquiesça en portant son regard vers l’horizon. « Prends Indrä et Täla alors, vous irez plus vite et vous pourrez transporter plus d’objets pour le peuple de l’eau. » « Tes deux grosses Tëneo ? » lançais-je en souriant, moqueuse. « Elles ne sont pas grosses et ce sont des montures exotiques très pratiques ! » Il me tapa affectueusement l’épaule. « Merci. » « De rien, mais ne les traite jamais de Tëneo, elles pourraient mal le prendre. » Il s’éloigna dans un sourire, jaugeant sa lance au passage. Le plan était assez simple au final, nous partions tout d’abord à la chasse avant de laisser les cadavres sur le sol, avant de revenir chercher leurs objets avec les montures. Par la suite, la Nature ferait son travail où les Ohianys passeraient par là et se feraient un plaisir de nettoyer les lieux des dépouilles. Dans quelques heures, nous serons déjà à Hlodalana afin de renforcer l’accord d’Harmonie.

714



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: L'Accord d'Harmonie | Solo - Évent Mer 21 Juin - 16:11


« On peut vraiment les prendre ? »  Sïna laissa glisser sa main dans les plumes de l’oiseau. « Non, nous sommes en train de les voler. Dépêche-toi avant qu’on nous voit. » « Très drôle. » Elle monta sur la bête qui fit un pas en avant. « Elle s’appelle Indrä. » Je montai à mon tour, passant ma jambe au-dessus des sacs de cuir, pour le moment vide. « Essayons d’intercepter un convoi visant à ramener les cadavres des soldats ou trouvons ces foutus soldats tués par ce qui les guette. » Je donnai un coup et la bête partie en direction de l’est. Les arbres défilèrent, tandis que les pattes des Coutrëls frappaient le sol de tout leur poids. Elles serpentaient entre les troncs à toute vitesse. « Ce qui nous guette aussi, tu veux dire. » Cria Sïna tandis que les Mumus sautaient au-dessus de nos têtes. « Ferme là, tu vas te mordre la langue. » Lançai-je en lui souriant. L’air été comme à son habitude chargée d’humidité, mais ce qui nous fit regarder derrière nous fut soudainement les cris d’alerte des Mumus. L’absence d’animaux, si ce n’était des primates, était également un signe. Un Tanëo rentra rapidement dans son terrier, pratiquement piétiné par les montures. « Accélère ! » criais-je, tandis que certaines lianes fouettaient mon visage. « Mälana ? » demanda-t-elle en se penchant un peu plus sur la monture. « Je ne sais pas, on n’est pas sur leur territoire, mais il faut sortir de la zone. » Je la vis tourner la tête derrière elle, puis vers le ciel. Elle cherchait un ennemi qu’elle ne trouvait pas, jusqu’à ce qu’un Mälana ne se retrouve face à nous, surgissant de nulle part. Je tirai frénétiquement sur les reines, le contournant, mais la Coutrël de Sïna s’arrêta net en écartant les ailes, gonflant ses abat-joue rouge vif. Tandis qu’elle tentait de l’intimider, le Mälana grognait en donnant quelques coups de pattes maladroites. J’avais déjà fait demi-tour, arrivant dans le dos de la bête. Les griffes acérées de la Coutrël lacérèrent la chair de l’animal et je lui plantai ma lance à l’arrière du crâne. « Garde le contrôle Sïna ! » Je tirai sur les reines de celle-ci et la calma en lui donnant des fleurs Maaos, donné par Länsa. « Il n’y en a aucun autre ? » Sïna regarda autour d’elle, tous ces sens en alerte. « Il sont désorganisés. Jamais je ne les ai vus attaquer seuls… » « Nous ne sommes même pas sur leur territoire ! » « Les Soldats Rouges ont dû les appareiller en s’aventurant dans les zones… en se défendant. » « S’ils sont des territoires et que les Suppliciés en sont responsables, nous devrions les trouver là-bas, non ? » « Peut-être… Dans tous les cas, nous ne pourrons pas éviter les prédateurs. S’ils ont été dérangés, leurs habitudes vont s’en trouver changés jusqu’à ce que le calme revienne. » « Allons-y, nous n’avons pas franchement le choix. »  J’acquiesçais. « Allons vers l’ouest, c’est le territoire le plus proche. » Je rangeai ma lance avant de lancer ma Coutrël au gallot. Le jour était encore haut, assez haut pour avoir le temps de trouver des objets qui intéresseraient les Lamentaks avant de reprendre la mer.    
553



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 686
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: L'Accord d'Harmonie | Solo - Évent Jeu 22 Juin - 12:48


Une fine pluie s’abattit  sur la forêt, et tandis que nous rabattions nos capuches, le silence vint mettre nos sens en alerte. Le territoire des Mälanas était calme, beaucoup trop pour qu’il ne s’y passe rien. Plus nous avancions, plus nous voyions les feuilles brulées tomber devant nous, les troncs lacérés par les tirs de lasers, des cadavres de bêtes, mais rien du côté des soldats.  « Ils étaient là, c’est sûr ! » Lança Sïna, frustrée. « Regarde… » À nos pieds, une trainée de sang qui montrait que les corps avaient été traînés. « Ça ne veut rien dire, il se peut que les Mälanas restants les aient emportés… » « Et où ça ? Ils sont déjà sur leur territoire, ils les auraient dévorés sur place. » Je posais pieds à terre, maintenant les reines de l’Oiseau qui déjà grattait le sol pour trouver de la nourriture, poussant des petits bruits de contentement. « Tu entends ça ? » Une voix masculine se rapprocha et je me collais à un tronc, lance en main. Sïna était toujours sur sa monture lorsque les deux hommes firent leur apparition.  Le plus jeune passa la main dans sa barbe, acclamant celle qui s’offrait à son regard. « T’es une fille d’O.… de ton vieux là ? C’est bien la première fois que je vois quelqu’un monter un gros piaf ! » Il s’approcha de Täla qui l’accueillit en gonflant ses plumes et en grattant la terre, agressive. « Doucement ! » dit-il en levant les mains tout en reculant. « L’approche pas. » « Et que nous vaut cette charmante visite ? » « Visite ? Vous êtes sur notre territoire, pas l’inverse ! » « Pourquoi deux piafs pour une seule et unique femme ? » Le plus âgé tourna autour de Sïna, prenant au passage son arc pour le jeter au loin. Sans plus attendre, je sortis de ma planche et la pointe de ma lame vint chatouiller sa nuque. « Bien évidemment… » Murmura-t-il avant de se retourner, faisant dévier la lance de sa main. Le bâton jongla alors et le plat de ma seconde lame s’écrasa contre sa joue, la pointe laissant une entaille dans sa chair. Il recula et j’avançai d’un pas pour m’encrer dans le sol, prête à riposter, lame en avant. « Savez-vous où sont les cadavres des Soldats ? » Il sourit. « Vous ne pouvez me tuer. » Je penchais la tête sur le côté, dubitative. « Je n’ai en aucun cas menacé vos vies. Il vous est interdit de nous tuer. » Je souris à mon tour. « Il ne nous est rien n’interdit, cependant, il nous est effectivement conseillé de suivre ce chemin. Vous devriez vous demander si je ne suis pas encline à en prendre un autre. » « Nous ne sommes pas armés. » « Je n’en sais rien du tout… » Il recula, pourtant sûr de lui. « Vous êtes plus un peuple de paix, de celui qui laisse faire la vie. Je n’ai pas peur de vous, je sais que vous savez être juste. » « Arrêtez de nous flatter, ça ne vous sauvera pas. Un geste agressif et cela nous suffi… » « Lâche ton arme ou je la tue. » Le plus jaune avait avec lui une sorte d’arc inversé, d’où une petite flèche pouvait y être lancée. Je n’avais aucune idée du nom de cette chose, mais je voyais cependant qu’elle était bel et bien pointée sur Sïna. « Ne fait pas ça, imbécile ! » Lorsque le plus âgé bougea, le fit un pas pour lui mettre la lame contre la gorge. « Pensez-vous que nous sommes suffisamment menacés à présent ? » « Vas-y Nasträlya… » Je fis faire un demi-cercle à ma lance afin qu’une lame se plante dans l’avant-bras du plus jeune, déviant la course de la flèche qui déchira l’oreille de Sïna, tandis que ma seconde lame s’enfonça dans le visage du plus âgé.  J’entendis son corps tombé de la monture, sa main tenant son oreille qui saignait. J’enfonçai ma lame d’os dans le crâne du dernier survivant avant de la rejoindre. « On doit trouver les corps et sortir de là. » Après avoir suivi les traces de sang, nous arrivâmes à un petit campement. D’un côté se trouvait les corps nus, de l’autre leurs attirails. « On les prend et on se barre. » Lança Sïna. « Putain de Vagabonds sans faction. »

Les Lamentaks apprécièrent tout particulièrement l’arme du jeune homme, ils dirent qu’elle était une petite arbalète, surement trouvée quelque part dans l’une des villes détruites. À dire vrai, je me fichais un peu de leurs lubies pour l’histoire de notre civilisation, tout ce que je voyais, c’était que nous avions rempli notre mission, encore une fois, non sans morts.
807



©Sigfrëli
♥ Approuvé & Adopté ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
 
L'Accord d'Harmonie | Solo - Évent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Les Terres Immaculées :: Hlodalana-
Sauter vers: