Partagez | 
 

 Innocents en cavale [ft. Johar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Vale
avatar
♦ Messages ♦ : 94
♦ Inscrit le ♦ : 27/06/2017




Message(#) Sujet: Innocents en cavale [ft. Johar] Mer 5 Juil - 19:01


Académie de Tadryon


Inventaire:
 

Le soleil était à son zénith, inondant la ville azurée de ses rayons réconfortants, réchauffant les cœurs de tous les habitants... Nan, je plaisante ! Une intense pluie acide s'abattait depuis plusieurs jours sur le dôme recouvrant le dernier bastion d'une race proche de l'extinction. Un fait météorologique étonnant compte tenu du caractère aléatoire de la météo dans les environs. Ces conditions avaient cependant pour effet une certaine congestion de l'académie qui regorgeait littéralement d'élèves. Rien ne valait un bon entraînement. Kara sortit du bâtiment principal de l'académie d'un pas pressé. Elle s'étira de tout son long avant de prendre la direction de la zone d'entraînement dédiée aux armes lasers. L'apprentie venait de passer près de quatre heures dans les sous-sols à écouter un professeur déblatérer sur la physique impliquée dans le mouvement des exosquelettes. A part quelques termes comme vélocité, masse ou vecteur, la jeune Tadryenne n'avait pas retenu grand chose de la leçon. Si la belle n'était pas spécialement bête, elle n'était pas scolaire pour deux sous.

Kara, dont l'éducation était plutôt variée, s'était découverte une petite passion pour les armes à feu depuis sa récente Entrée. L'ancienne Varoc avait pu observer de loin le fonctionnement de ces armes lorsqu'elle vivait encore au-delà des murs mais en tenir une dans les mains et en faire usage tenait presque du miracle. Et pourtant cela lui sembla étonnement naturel. Par nécessité, Kara avait appris à se servir de toutes sortes d'armes, généralement rafistolées à la hâte comme des couteaux ou des lances. Il lui fallut apprendre à gérer la technologie inhérente aux armes lasers, ce qui ne fut pas une mince affaire... Le principe même de fonctionnement lui importait peu du moment que son arme marchait. La partie plus difficile fut d'appréhender les concepts tactiques du combat à distance comme le positionnement ou encore la gestion de l'environnement. Si Kara était encore une novice, c'était avec une certaine joie qu'elle vida sa cartouche d'Azuris sur les cibles situées à une dizaine de mètres. Une joie qui fut interrompue par le gloussement de son voisin sur le pas de tir.

- Ton père il était jardinier non ? Vu comment t'arrose ça doit être génétique. fit un jeune homme d'une vingtaine d'années très propre sur lui en ramenant sa propre cible sur laquelle le nuage d'impacts était visiblement bien mieux centré. Haha mate-moi ça, vous les sauvages vous arriverez jamais à rien. T'as rien à faire ici, retourne chez toi et accomplit ton destin de victime pour le restant de tes jours. Hahaha.

Kara était habituée à cette forme de harcèlement. Pour l'ancienne Varoc, les mots d'un gamin immature n'étaient que de la pisse de Llonpa. La jeune femme avait vécu toute sa vie ou presque dans la nature hostile, elle n'était pas du genre à se laisser impressionner. Elle avait bien mit tout ça au clair lors de son arrivée en leur mettant une rouste mémorable avec son style de sauvageonne sans pitié. Depuis ils se contentaient de l'insulter ou de parler dans son dos. Rien à foutre pensa Kara qui ne prit même pas la peine de lui répondre. Elle se contenta de détourner son regard plein de condescendance pour se concentrer sur son entraînement. Contrairement à ces gamins nés avec une cuillère en argent dans la bouche, elle devait faire ses preuves afin de devenir une citoyenne de Tadryon.

Le jeune homme l'insulta une dernière fois avant de rejoindre ses camarades un peu plus loin. Les rires et les moqueries ne tardèrent pas et se propagèrent même à tous ceux qui partageaient leur façon de penser. Du moins c'était ce que Kara pensait. Les conversations étaient en réalité bien plus sinistres.
614 mots

Codage by @Adam
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t402-kara-vale-you-want-a-piece-o
Johar
avatar
♦ Messages ♦ : 136
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Innocents en cavale [ft. Johar] Lun 10 Juil - 4:59


Inventaire:
 



Des problèmes, toujours des problèmes. Tu avais l'impression de les attirer comme les Xuxotus attirent les prédateurs. Un peu d'exercice, voilà ce qu'il te fallait, car si tu avais dû enchaîner les cours barbants ce matin, tu avais ton après-midi de libre, et quoi de mieux que de se défouler un peu sur une cible? On ne pouvait pas dire que c'était ton truc les armes, tu te sentais beaucoup plus à l'aise avec ton Exo qu'avec les armes de poing ou les fusils chargés d'Azuris mais tu ne t'en tirais pas trop mal pendant les cours. De toutes façons l'utilisation de ces armes à lasers était une partie importante de ta formation et t'entraîner un peu ne te ferait certainement pas de mal. Tu te diriges donc vers les zones d'entrainement, peu surpris de voir que de nombreux couloirs de tirs étaient déjà pris. Tu t'installes à côté d'une jeune Conscrit que tu ne connais pas et qui a déjà commencé à tirer. Se concentrer sur sa cible reste le plus compliqué pour toi dans le difficile exercice du tir. Tu as toujours besoin de bouger et l'immobilité quasi totale qui est nécessaire à une bonne visée t'agace mais tu essaies encore et encore. Tu prends une grande inspiration, vides ton esprit des disputes que tu subis de plus en plus souvent avec ton père et positionne ton Helhest dans le prolongement de ton bras en face de ta cible. Un oeil fermé, la bouche entrouverte tu t'apprêtes à tirer mais on te déconcentre: la fille a côté de toi a vidé ses chargeurs en quelques secondes et s'est ainsi attiré les moqueries d'une bande d'imbéciles, archétypes des natifs égocentriques bouffis d'orgueil que tu détestes tant. Mais ce ne sont pas tes aaffaires. Tu as bien assez de problème comme ça pour défendre stupidement une ancienne Varoc et puis un seul regard te suffit pour savoir qu'elle n'en a pas besoin. La cible, tu reportes ton attention sur la cible toujours intacte.

Mais le terme de "sauvages" qui sort de la bouche du natif suprématiste t'agaces, ton bras bouge et ta mâchoire se contracte. Tu es bien placé pour savoir qu'un natif n'a pas plus de chances qu'un Varoc de réussir à Tadryon: ton père est un ancien Varoc et il est aujourd'hui une Cape Ecarlate, ayant gravi les marches de la hiérarchie militaire de façon magistrale. Mais peu importe... "mêle toi de tes fesses mon vieux...". Intérieurement tu boues, leurs éclats de rires sont comme des coups de marteau sur tes nerfs fragiles et tu sens tes mains trembler à force d'enserrer de toute leur force ton arme de poing. Tu n'as qu'une envie c'est de leur foutre ton poing dans la figure mais tu sais que tu ne le feras pas et pour plusieurs raisons. Parce que tu sais que tu prends tout trop à coeur et que tu es beaucoup trop impulsif pour réagir de façon mesurée ; ensuite parce que tu n'as aucune envie de te faire morigéner par un supérieur si une bagarre venait à éclater, car cette histoire remonterait instantanément aux oreilles de ton géniteur et qu'il s'agissait là de la pire chose qui pouvait t'arriver ; pour finir et il s'agissait de la raison la plus importante... "c'est pas tes affaires bordel de merde! Concentre-toi Jo'!"

Ton arme se stabilise, ta respiration régulière fait à peine vaciller ta poitrine, tes yeux perçants repèrent le point parfait et tu appuies sur la gâchette. Le laser a frôlé le point central du crâne de ta cible, c'est l'un des meilleurs tirs que tu n'aies jamais fait... même s'il t'a fallu cinq bonnes minutes pour te mettre en conditions. Car tu n'es pas dupe: en dehors de Tadryon, dans une situation critique et sous pression, tu es bien incapable de réaliser un tel exploit. Mais pour l'instant tu ne veux pas retenter l'expérience, tu entends encore les rires des imbéciles derrière toi et tu sens ta décision de ne pas te mêler de cette histoire commencer à fléchir. Alors tu ranges ton arme après ton seul et unique tir et te diriges d'un pas énergique vers le réfectoire pour y prendre ton repas. Tu mangeras seul, comme toujours lorsque Donovan n'est pas là. Tu es d'ailleurs bien l'un des seuls natifs à ne pas traîner en bandes comme ceux dans la salle de tir... mais tu en es fier plus qu'autre chose, car comme on dit... "il vaut mieux être seul que mal accompagné"...

Mots: 794


♪ Donovan and Johar's Bromance ♪
♦ Johar's Theme ♦
♠ Achar's Theme ♠
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t111-johar-dasterion-natif-tadrye
 
Innocents en cavale [ft. Johar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: La Ville Azurée :: Varosha :: Tadryon-
Sauter vers: