Partagez | 
 

 ♦ Description ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 411
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: ♦ Description ♦ Sam 9 Juil - 23:54



Tadryon

"La liberté n'est pas au commencement mais à la fin. La liberté est le fruit du bon ordre." - Pierre Gaxotte

La description qui suit évolue jusqu'au centre de Tadryon : les premiers quartiers sont les plus proches des Murs tandis que les derniers se rapprochent du Palais central.



Les Quartiers Résidentiels sont grossièrement où la majorité de la populace est regroupée. Ils sont substitués en blocs, nommés selon l'alphabet latin et dans le sens horaire. Les bâtiments sont immenses et accueillent de nombreux habitants, de par les quartiers personnels qui sont relativement étroits. Concrètement, chaque citoyen possède sa chambre personnelle à son arrivée, il ne s'en voit octroyer qu'une plus grande lorsqu'il fonde une famille et déclare cela à la bureaucratie ; à certains égards, on peut considérer ces chambres comme des cellules et ces grands immeubles comme des prisons, mais les Tadryens ne sont que rarement défaitistes, puis l'espace est suffisamment bien aménagé pour éviter les cas de claustrophobie. Puis les chambres sont entièrement personnalisables, ce qui permet à chacun de faire ressortir son caractère et ses goûts rien qu'en entrant dans son habitat.

Au sein des Quartiers Résidentiels traînent les citoyens qui ont un boulot moins proche du gérant que de l'employé de base. Les voisins s'entendent donc généralement bien, car ils se retrouvent à peu près tous dans leur condition respective. Les lieux ne sont guère agréables à l’œil, puisque le gris ressort surtout de ces tas de bâtiments reliés entre eux par des passerelles ; quelques néons viennent égayer un peu les nuits, et des affiches de publicité et de propagande habillent les murs ternes, ainsi que de nombreux graffitis qui sont rarement retirés car très souvent remplacés. On s'efforce de ne pas en faire un endroit malfamé, puisque c'est la première escale de tout nouveau citoyen. Puis, il faut préciser que l'aspect monotone de ces quartiers s'explique par le fait que c'est l'endroit le plus récent à avoir été aménagé.

Étant donné l'immensité des lieux, des métros automatisés – que les Tadryens ont baptisé les Transitaires – ont été construits pour permettre une meilleure accessibilité à tous les recoins possibles et inimaginables. Ces transports s'étendent jusqu'aux Quartiers Nobles où il faut alors marcher pour continuer son ascension vers le centre. Cet immense réseau est entièrement sécurisé par des caméras et des membres de l'Armée, déguisés en civil ou non. A noter que ces transports sont gratuits, puisque le passe de citoyen sert de ticket d'accès, puis il n'y a pas de véhicule à Tadryon, ces derniers étant réservés à l'Armée pour l'exploration en dehors des Murs. Les routes aménagées en contrebas sont donc uniquement bondées de civils ; l'utilisation du Jet-Board et autres variantes est malgré tout autorisée.



Grosse centrale énergétique de Tadryon, les Quartiers Industriels sont là où se rendent la majorité des travailleurs. La cité étant doté d'un complexe système, il faut des tas et des tas d'experts pour faire tourner la machine. C'est par exemple dans ses souterrains que le Dôme, le bouclier qui englobe la ville, tire son énergie. Ingénieurs, techniciens et ouvriers collaborent ensemble pour faire fonctionner ces séries d'usines avides d'Azuris ; le nombre conséquent de ces dernières permet d'anticiper une panne et de toujours pouvoir fournir suffisamment d'énergie à la population. C'est d'ailleurs les zones, mise à part les Quartiers Nobles, les plus sécurisées ; les patrouilles sont constantes et chaque recoin est surveillé pour éviter tout débordement.

Mais ce n'est pas tout, ces quartiers servent également d’entrepôts pour les Armes Laser et les Exosquelettes. En outre, c'est là-bas qu'on peut y dénicher les bijoux dernier cri et qu'on puisse y réaliser une maintenance si nécessaire. Les mécaniciens et armuriers pullulent aux pieds des firmes pour faire tourner leur petit commerce, ils sont la plupart du temps soutenus par l'Armée et la Compagnie qui ne manquent jamais d'experts en armement et cybernétique.



C'est le point central des Quartiers Industriels : l'Académie de Tadryon. Si on s'en tient à la dénomination stricte, l'Académie est effectivement une école, qui enseigne autant aux enfants nés entre les Murs qu'aux nouveaux arrivants [Voir Us & Coutumes pour plus d'informations]. De l'extérieur, l'Académie ressemble à un gigantesque campus, avec ses étudiants qui vagabondent autour. L'intérieur est tout autant propice à l'enseignement, avec des salles de classes sur plusieurs étages, un gymnase, une cantine, etc. Au-delà de ça, des installations ont été rajoutées pour apprendre le métier dédié à chaque citoyen. Néanmoins, il faut savoir que l'Académie a été fondé sur un complexe souterrain qui existe toujours et qui sert actuellement aux recherches de la Compagnie.

Les sous-sols de l'Académie sont occupés par divers laboratoires et autres ateliers servant la science, le summum de la technologie est conservé à l'abri. Du test du nouveau prototype d'arme jusqu'au nouveau module d'Exosquelette, en passant par divers essais biologiques sur la faune et la flore extérieures, la Compagnie dirige toutes ces installations, elle y est d'ailleurs directement implantée pour les superviser d'une main de maître. Ce complexe prend la forme d'une série de pièces plus ou moins grandes – selon les besoins – reliées par des couloirs sécurisés. Il est tout à fait possible d'accéder à ces locaux sur autorisation, pour peu que votre visite serve leurs intérêts ; c'est par exemple là que les Récupérateurs viennent pour offrir leurs trouvailles. Certaines parties du complexe sont par contre interdites au public et les archives les concernant sont classées secret Défense ; peut-être qu'un jour, leurs travaux seront connues comme une incroyable avancée pour Tadryon.

L'Armée possède d'ailleurs une bonne partie de ce complexe, afin d'entraîner ses soldats via des simulations. Elle travaille en étroite collaboration avec la Compagnie pour améliorer les ressources de la lance de fer de Tadryon. N'importe quel citoyen peut se rendre dans les locaux de l'Armée pour tester leurs compétences, ou servir de cobaye pour de nouveaux prototypes parmi les vastes hangars mis à disposition.

Enfin, il faut noter que le plus grand hôpital de Tadryon est voisin avec l'Académie. Forcément, la technologie médicale est à son paroxysme et sa capacité d'accueil est optimale. C'est uniquement là-bas que sont aussi réalisées les modifications cybernétiques, en cas de traumatisme grave du patient, puisqu'il regroupe les meilleurs experts de l'Académie sur le plan médical.



Éparpillés un peu partout en ville, mais surtout concentrés vers le centre, les postes armés de Tadryon servent de points de ralliement pour tous les soldats de l'Armée. Ils servent en outre de commissariats, où il est plus commun de croiser des soldats en civils que lourdement blindés sous leur Exosquelette. C'est là que se rendent les membres de l'Armée pour entamer leur service de la journée et qu'ils récoltent les plaintes des citoyens. Ces bureaux sont dotés de salles d'interrogatoire, de caches d'armes, de réserves de contrebande et de cellules. Les alentours d'un poste armé sont teintés de vives couleurs dorées et possèdent une architecture plus flamboyante, quasi-proche de celle des Quartiers Nobles, avec des panneaux holographiques qui rappellent les mesures de sécurité et les lois en vigueur à Tadryon.

Tous ces postes armés sont sous la juridiction du QG de l'Armée, dans la partie Nord de la cité, qui fait office de poste armé beaucoup plus imposant et qui peut accueillir plusieurs unités pour des débriefings généraux. Cernés de hauts murs, le QG est interdit d'accès aux citoyens, contrairement aux autres postes, seuls les membres de l'Armée et les hautes sphères de la société peuvent y pénétrer librement ; les autres sont uniquement autorisés sur convocation. Si le complexe de l'Académie sert de camp d'entraînement pour les soldats, le QG est pour eux un centre de commandement pour les missions capitales, celles organisées notamment en étroite collaboration avec les autres groupuscules de Tadryon.



A l'Ouest de la ville, non loin des Quartiers d'Affaires, se trouve le Sanctuaire du Solstice Écarlate, qui rassemble autour de lui un petit territoire consacré à la Foi. Plusieurs autres lieux de cultes y sont regroupés mais ils ne sont guère aussi imposants que celui dédié au nouvel Ordre. De la taille d'un modeste temple, des zébrures rougeâtres et nacrées ornent ses murs externes jusqu'à converger en une harmonie solaire au-dessus des portes principales ; celles-ci sont constamment ouvertes, jours et nuits, pour accueillir ses fidèles ou autrui.

A l'intérieur, les tons rouges deviennent moins présents car purement symboliques, ce sont surtout des nuances vertes et bleues qui tapissent l'intérieur. Partout, des fresques racontent en détail l'histoire des héros de Tadryons, les Capes Écarlates, et leur combat contre l'ennemi de l'Humanité, la Nature ; ces gravures sont par ailleurs informatisées, afin de faire apparaître des textes et images holographiques pour les plus curieux.

Si le hall ne paye pas de mine, avec notamment son mystérieux globe gelé au centre, les autres pièces sont plus petites et servent généralement à la contemplation, la méditation, ou la confession entre fidèles. Les étages supérieures sont réservés aux quartiers personnels des Capes Écarlates et de l'Archimandrite, ainsi que quelques chambres libres pour les égarés de la foi.



Sans conteste les lieux les plus visités de tous, les Quartiers d'Affaires représentent le pôle attractif de Tadryon.

De jour, une ribambelle de boutiques en tout genre est accessible pour dépenser l'argent gagné à la sueur de son front. Ici, des Tadryens qui ont su faire preuve de leur savoir faire ont pu monter leur propre commerce pour égayer le quotidien de la société, ils ont alors leurs propres quartiers aménagées à l'étage au lieu des habituelles chambres des Quartiers Résidentiels. Ce sont principalement des commerces de proximité, comme des drogueries ou des prêts à porter, mais il existe aussi des supérettes qui proposent un choix plus large, bien qu'elles soient en réalité plutôt rares. Puis il y a quelques bars pour faire passer le temps lors des pauses. En bref, une bonne partie du nécessaire pratique s'y trouve.

De nuit, l'ambiance est différente, ce qui se ressent par l'aspect plus bondé des rues aux heures nocturnes. Les modestes pancartes sont noyées dans l'océan de couleurs et de lumières des néons, et ceci annonce le début des "festivités". Ce sont alors les établissements plus récréatifs qui ouvrent leurs portes, tels que des bars dansants, des discothèques, des salles d'arcades, etc. Les gens se rendent alors aux Quartiers d'Affaires pour s'amuser et oublier l'espace de quelques heures qu'ils sont des conscrits d'une cité militarisée qui les protège d'un monde ravageur. Il est assez difficile de s'y déplacer aux heures tardifs, mais il ne faut pas oublier que l'Armée veille toujours à ce qu'aucun débordement ne vienne déranger la quiétude des Tadryens. Consommez donc autant que vous le pouvez, mais demeurez responsables.



Au strict centre de la cité se trouvent les Quartiers Nobles, le joyau bleuté de Tadryon. Plus que de servir à loger les familles nobles dans leurs palaces, ces quartiers servent à démontrer la richesse de la cité. Ici, tout est propre, tout est beau, de jour comme de nuit, chaque parcelle de cet hypercentre représente l'espoir naissant d'une nouvelle et puissante civilisation. Étant donné que l'Élite n'est pas non plus assez nombreuse pour se targuer d'avoir les Quartiers Nobles à elle seule, ces derniers sont ouverts à la plèbe.

Il n'est pas facile de s'y orienter tant l’homogénéité de l'endroit peut paraître troublante aux premiers abords, avec son aspect lisse et pyramidale, mais les recoins clés sont repérables d'assez loin. Les Nobles peuvent d'abord se vanter d'accueillir des grands commerces, et chics par-dessus le marché, dont l'unique centre commercial. C'est uniquement là-bas qu'on peut y trouver des produits à la hauteur des plus fortunés ; des magnifiques apparats jusqu'à la joaillerie de luxe, en passant par la parfumerie prisée de l'aristocratie. De même, les nobles restaurants n'ont rien à envier aux cafés des Quartiers d'Affaires, pareil pour les clubs privés ; notamment les clubs d'effeuillage qui reflètent la luxure à laquelle s'adonne la plupart des Nobles. Des petits espaces verts synthétiques y ont été construits pour offrir l'illusion d'une nature calme et domptable, et des fontaines égayent les carrefours. Bien qu'elles soient privées, les villas des Nobles valent le coup d’œil tant leur architecture propre reflète l'exploit de leur lignée.

Toute cette richesse converge enfin vers ce grand espace qu'est la Place Hélios, où se situe notamment le fameux Palais de Tadryon. La place est aussi impressionnante que l'édifice du gouvernement, ce dernier accueille les grandes pontes de la ville, dont bien évidemment le Gouverneur qui y réside. A l'intérieur, il n'y a que des politiciens affiliés à au moins une famille noble, qui souhaite ancrée son influence sur le système en place. Le hall surmonté de gigantesques piliers traîne un tapis azuré jusqu'au fond de la salle, où se trouve le trône du Gouverneur, quelques petites marches plus haut. Les pièces adjacentes servent de salles de conseil pour les divers plans de Tadryon ; bien qu'il soit à noter qu'il existe une salle de conseil plus grande, au dernier étage, pour les réunions plus importantes. Pas n'importe qui peut pénétrer dans le Palais, il faut déjà acquérir quelques privilèges pour avoir l'honneur de s'y rendre.
© Dysnomie


: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
Calvin
avatar
♦ Messages ♦ : 411
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: ♦ Description ♦ Sam 9 Juil - 23:55



Habitants

Vous êtes libres de rencontrer ces individus. Seulement, veillez à conserver leur personnalité et à ne pas user du libre-arbitre de chacun. Vous ne pouvez les tuer, les séduire ou les abuser moralement, sauf cas particulier. Si vous avez un doute, n'hésitez pas à mp l'administrateur en charge du groupe.

Note : Bien que Manis Ahua et Aïa Calrisom fassent partie de l'Élite, vous pouvez interagir avec elles, ce sont des PNJs contrôlables au même titre que les autres.




Nom: Ahua
Prénom: Manis
Age: 20 ans

Faction: Tadryon
Fonction: Idole

Fragment de Vie
Bien vite, les dirigeants de la cité ne sous-estimèrent pas les célébrités entre leurs murs. Le peuple a besoin de s'identifier à une personne d'influence, quelqu'un qui peut les distraire et les aveugler, leur faire oublier l'horreur du monde extérieur. La jeune Manis Ahua devint cette distraction malgré elle.

De sang noble, Manis délaissa toute affiliation avec sa famille pour s'adonner à sa passion : la musique. De chanteuse de cabaret à coqueluche de tout un peuple, son charme naturel et sa voix envoûtante eurent tôt fait de chasser la morosité des habitants. Chacune de ses apparitions est une bénédiction, ses concerts sont sujets à de grands rassemblements festifs, on s'arrache les goodies à son effigie... Nul ne sait pourtant que cette idole est très proche du gouvernement.




Nom: Tonnorgi
Prénom: Dian
Age: 31 ans

Faction: Tadryon
Fonction: Inspecteur

Fragment de Vie
Dian Tonnorgi a un profil intéressant car né au-delà des terres de Varosha, bien qu'il n'ait jamais précisé où. Certes peu loquace, il a pourtant fait en sorte d'attirer l'attention pour qu'on le fasse entrer à Tadryon : ses compétences combatives et son esprit lucide lui ont permis d'avoir les bonnes grâces de l'Armée.

Actuellement, Dian travaille en tant que soldat en ville, plus particulièrement en tant qu'inspecteur. Il s'est fait une petite réputation qui l'étiquette comme le meilleur enquêteur de la Ville Azurée. C'est donc principalement vers lui qu'on se tourne pour régler des mystères en privé, avant de faire appel aux gros bras de l'Armée. Le bougre sait se faire discret et fait en sorte que les secrets de ses "clients" ne soient pas divulgués publiquement.




Nom: Calrisom
Prénom: Aïa
Age: 53 ans

Faction: Tadryon
Fonction: Cape Écarlate

Fragment de Vie
A l'âge de treize ans à peine, le Solstice reconnut en elle la fougue de la toute première Cape Écarlate, Logan Soness, et récompensa son courage précoce. Aïa Calrisom s'est effectivement fait connaître lors de la révolte des Évolués en 2682 ; l'adolescente a sauvé de nombreuses vies lors de cet événement marquant en pilotant un exosquelette inadapté à son gabarit.

A l'inverse de ses collègues qui tâtent majoritairement l'extérieur, Aïa ne s'est jamais aventurée en dehors des Murs, préférant assister directement le peuple de l'intérieur et cultiver la foi dans leur cœur. Son air intimidant n'est à craindre que pour ses ennemis, car elle n'hésitera pas à mettre sa vie en jeu pour les valeureux citoyens. En tant qu'Héroïne du Solstice, ses qualités de guerrière sont évidemment effrayantes et d'une aide incommensurable pour la populace.




Nom: Nekoval
Prénom: Lamy
Age: 34 ans

Faction: Tadryon
Fonction: Docteur

Fragment de Vie
A la base cheffe de projet en cybernétique dans les locaux de l'Académie, la prodige Lamy Nekoval se tourna finalement vers le secteur des soins il y a quelques années. Ses services ont permis à de nombreux citoyens de retrouver un usage fonctionnel de leur corps, grâce à son expertise dans la médecine cybernétique.

Lamy travaille à l'hôpital rattaché à l'Académie et est très souvent présente lors des chirurgies ; c'est elle qui a notamment donné naissance à l’œil rouge du Gouverneur Dredge Clayton. La doctoresse reste malgré tout une militante qui refuse de voir la cybernétique s'étendre au-delà du domaine médical et condamne fermement toute pratique illégale. Elle est bien altruiste mais refuse de muter le visage de l'humanité ; ceci dit, elle cache très bien son attirance pour les fils d'Ohibaan et leur mutation...




Nom: Lainva
Prénom: Poxnevaari
Appellation: Poxbelt
Age: 28 ans

Faction: Spectre
Fonction: Machiniste

Fragment de Vie
Du côté des quartiers industriels, il existe un garage en particulier qui est bien connu de la plèbe : celui de Poxnevaari Lainva, surnommé "Poxbelt". Se qualifiant lui-même d'artiste indépendant, l'acerbe et jeune mécano est un touche-à-tout, surtout en ce qui concerne les armes lasers et les exosquelette. A ce sujet, il a refusé plusieurs fois de rejoindre les rangs de la Compagnie pour d'obscures raisons.

La seule requête officielle que Poxbelt ait accepté est celle d'être garant du bon fonctionnement des Transitaires. Il ne commande pas réellement le réseau mais ses incroyables connaissances en matière de mécanique et informatique font de lui un technicien fiable. Il s'avère néanmoins que cette opportunité lui a permis d'obtenir les bonnes grâces du groupuscule Spectre, auquel il appartient secrètement depuis des années.

© Dysnomie


: ☤ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t70-calvin-lovelace
 
♦ Description ♦
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: La Ville Azurée :: Varosha :: Tadryon-
Sauter vers: