Partagez | 
 

 Mauvaise idée - PV Madii

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 113
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Mauvaise idée - PV Madii Jeu 13 Juil - 13:42

Chronologiquement, cet évènement se passe après la rencontre de Sigfrëli et Nohaam et avant l’évent Multi-rp.

Inventaire:
 

HA ! YAHH ! OUHHHHHH !” J’essayais de m’entrainer aux arts martiaux. Je n’avais pas la compétence pour, mais j’avais envie d’apprendre et de maîtriser cet art si précieux dans un combat. Cela pourrait me sauver la vie. Mais pour l’instant, je ne connaissais pas les gestes, ni les postures. Il fallait qu’une personne puisse m’aider dans cet art. Mais qui ? Je continuais de m'entraîner ainsi, puis je sortis mon arc pour viser quelques troncs d’arbres. Il fallait que je continue à me perfectionner dans l’art du tir et de la visée. Je commençais bien à maîtriser mon arc, mais ce n’était pas la perfection non plus. Il ne fallait pas rêver quand même. “Anaya !” Je m'arrêtais soudainement pour savoir à qui était la voix en question. Je relevais la tête doucement pour voir mon Oncle Paternel. “ Natahm, cela faisait longtemps que je ne t’ai pas vu, tu vadrouilles tellement à gauche et à droite que je ne sais jamais quand tu reviens exactement ou quand tu restes au village avec nous. On mangera ensemble ce soir ?” - “ Nous verrons bien car je pense repartir bientôt pour découvrir de nouveau lieu. Oui ce sera parfait de nous réunir autour d’un bon repas. Ce sera le moment de me raconter ce que tu as fait depuis que nous sommes parties. Je suis bien content de te revoir et tu as bien changé depuis la dernière fois.

Je rougis. Je n’avais pas l’habitude qu’on me dise cela, je rougissais facilement aux bons commentaires. Natahm me prit dans ses bras avant de me serrer fort. Il me chuchota dans mon oreille :” Je sais bien que tes parents te manquent, mais nous ferons de notre mieux pour que tu sois heureuse avec nous.” Je lui souris avant de se détacher de lui doucement. Il me prit par les épaules et m’emmena au village car le temps n’était pas bon. Une pluie d’acide allait bientôt arriver sur nous. Je levais mon nez au ciel, et le ciel était bien gris, mais ce n’était pas une pluie d’acide. “Non, c’était une tempête de neige.” Je regardais mon oncle dans les yeux et nous partîmes en courant pour se réfugier dans notre maison, avant qu’il ne soit trop tard pour nous. Je n’avais pas envie de mourir sur cette tempête de neige. Le vent se leva rapidement, les prochaines secondes allaient être décisives. Il fallait que nous soyons dans le bâtiment dans les trente prochaines secondes ou nous étions morts. Je courus comme si ma vie en dépendait, mais elle en dépendait justement !

Quelques secondes plus tard, nous étions arrivées dans une grande maison où il y avait déjà beaucoup de personnes. Dans cette maison, un groupe de personnes s’était rassemblé autour d’une femme enceinte. Je m’approchais de ce groupe pour savoir ce qu’il se passait. Je les poussais un peu pour observer la scène. Une jeune femme, Maya, pleurait de toutes ses larmes de son corps :” Madame, vous allez bien?” Je lui pris la main pour la calmer et savoir ce qu’elle avait. Maya accepta bien cette gentillesse et commença à parler doucement entre plusieurs sanglots :” Mes enfants … Mes enfants sont partis jouer ce matin dans la forêt, je leur avais dit de faire attention et de ne pas aller trop loin en cas de problème. Mais une tempête de neige s’est levée subitement. Et je ne sais pas où ils se trouvent exactement. J’ai essayé de les rechercher mais en vain ! Je vous en prie aidez-vous. Retrouvez mes enfants … Je ne sais plus quoi faire …” La jeune femme versa des larmes encore et encore. Je regardais par dessus de mon épaule, et je voyais bien que la tempête de neige se rapprochait dangereusement de nous et les enfants pourraient mourir de froid. Comme la dernière fois. La dernière fois, une tempête de neige s’était levée et cela avait surpris tout le monde. Des enfants avaient été retrouvé morts, gelée à cause du froid et de la neige. Nous avions pleuré ces enfants pendant des jours entiers.

Nombre de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Madii
avatar
♦ Messages ♦ : 27
♦ Inscrit le ♦ : 03/07/2017




Message(#) Sujet: Re: Mauvaise idée - PV Madii Ven 14 Juil - 15:44

Inventaire:
 

"-Mon doux arc! Toi qui es si bien sculpté! Toi qui es si tendu! Si beau! Enfin..presque..!" ..  fis je à moi même en le nettoyant doucement avec soin et amour. Eh oui, mon arc est devenu depuis mon envol, mon précieux objet que je prenais partout avec moi. Ce pauvre, il était tout sal à cause de moi, toute la nuit quasi, je m'étais entraînée, il a donc subi. C'est pourquoi ce matin, je m'en occupais, je prenais le temps de le laver avant de repartir. Et une fois propre, je me relève d'un bond en criant un "FINI!" . Calmement, je pose mon arc sur le sol près de mon lit et va vite m'habiller chaudement, vu le vent qui était dehors, le sourire s'étendant largement sur mon visage à l'idée de sortir de nouveau. Et qui sais, je croiserais quelqu'un là-bas, je serais donc pas seule cette fois. Rapidement, je me lave vite fait, m'habille, prends le temps de boire un peu et attrape mon arc en sortant à toute vitesse.
Lorsque je suis dehors, je marche d'un pas rapide en chantonnant, saluant, avec gentillesse, même au passage quelques personnes que je croise. Bon, je ne leur parle quasi jamais, mais c'est un plaisir de voir des sourires, je me stop même près d'un petit groupe de jeunes enfants pour leur frotter la tête pour rire. Quoi de mieux pour moi, pour aller m'entraînée, que de voir le bonheur autour de moi.
Alors que je marchais l'air de rien, je me stop en entendant deux personnes rebrousser chemin en parlant du temps, disant qu'il fallait vite se réfugier, car une tempête allait rapidement s'abattre ici. C'est là que je lève la tête pour regarder le ciel et effectivement ça ne sentait pas bon. "-Pourquoi il faut que ça arrive maintenant!" grognais-je tout bas en grimaçant, moi qui voulais partir pour me défouler, et m'entraînée, c'était bien raté. De toute façon il ne  fallait pas rire avec la nature, cela, je l'avais appris depuis longtemps. C'est pourquoi je fais demi-tour rapidement. En sentant le vent se levé, j'attache mon arc et me mets presque à courir, en aidant les plus âgés et plus jeunes au passage, à aller vers l'endroit le plus proche qui n'était autre que la salle commune. Je gardais mon calme en me mettant en tête l'objectif de mettre à l'abri ceux qui sont dans le besoin, et puis, il y avait moi avec, il fallait que je m'abrite aussi.
Une fois en sécurité, je souffle de soulagement. Je vois les personnes entrées en discutant, et se regroupait l'une près de l'autre. Moi je souris, au moins, on est là, pour la plupart des personnes. Maintenant, il ne me restait plus qu'à attendre que tout cela passe et que je puisse retourner dehors. Cela arrive, c'est ainsi. Dans un mouvement, je plonge ma main dans mes cheveux, et m'étire en contournant les personnes qui était sur mon passage. Et là, une voix, une voix de jeune femme retentit non loin de là, alors qu'un groupe se forma au centre. Me demandant ce qui se passait, je m'approche, quelques bribes de dialogues me parviennent.  "-... Mes enfants sont partis jouer ce matin dans la forêt..." . En entendant cela, j'ouvre grand les yeux et me fraye un chemin à toute vitesse parmi les personnes. Et je vois la enfin la tête d'ou provenait cette voix si brisée. C'était une des mamans du peuple. Enceinte à en juger son ventre. Respirant calmement, j'écoute la suite tout en regardant par moments la fille qui se tient devant elle, jolie fille rousse, si attentionnée. En écoutant la fin des explications de la mère, mon cœur se serre d'un coup. Si ses enfants se retrouvent piégés sous la tempête, les chances de les revoir un jour sont très minces, voire impossibles.  Ce serait d'ailleurs dur pour cette maman de perdre ses enfants.
La voir pleurée ainsi, suppliée qu'on l'aide me fendis le cœur. Me mordant la lèvre, je m'approche de la femme et de la fille. Il fallait agir vite. L’œil bienveillant, je me pose devant les deux femmes et fini par prendre la parole, tout en serrant les poings. Parler devant tout le monde ainsi, surtout avec la situation actuelle, cela me rendait peu à peu nerveuse en fait. Mais l'envie de retrouver les enfants était plus forte que tout.  "-Il faut agir le plus rapidement possible! Je me porte volontaire pour partir les chercher! Si  l'on n'agit pas, ils vont tomber sous la neige! Et je ne pense pas qu'ils soient suffisamment prêts pour trouver un abri seuls!".. Fis je rapidement. Mon regard balayait l'assemblée, pour finalement tomber de nouveau sur la fille à la chevelure rousse.  Je ne la connaissais pas plus que cela, mais j'avais, ou plutôt "on" n'avait pas le choix.  "-Acceptes-tu de m'accompagner? Si oui, est tu prête pour partir la tout de suite? On n'a pas beaucoup de temps!" .. Je dis cela rapidement en me tordant les doigts. J'espérais juste ne pas m'être fait passer pour rien, j'espérais qu'elle accepterait cette demande, ou que même d'autres se proposent. D'un coup, je me sentis si petite et peu à peu vulnérable. Attendant sa réponse avec impatiente, je prends déjà mon arc, et le serre dans ma main fortement. Commençant déjà à penser aux lieux à chercher, à quoi faire dans telle ou telle situation si cela arrivait. Tant de scénario se montrait, tout aussi dur les uns que les autres. Et pourtant je voulais tellement penser que tout se terminera bien.

Nombre de Mots:
 


"Rien n'est plus fort que nos deux âmes liées!"

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t415-presentation-de-madii-finie
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 113
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Mauvaise idée - PV Madii Mer 19 Juil - 16:28

J'avais l'impression que les tempêtes de neiges arrivaient de plus en plus souvent, à moins que c'était mon cerveau qui me faisait défaut en ce moment. Je restais avec la jeune femme mais je ne savais pas quoi lui dire pour la rassurer, pour lui dire que tout allait bien se passer maintenant. Je la regardais tristement car je savais que la tempête de neige faisait des ravages si on restait trop longtemps dehors. Je serrais le poing car la dernière fois, j'avais retrouvé des enfants morts gelés. J'étais vraiment arrivée en retard... Alors, je ne voulais pas retrouver ces enfants morts par ma faute en termes de temps et en termes de moyens. Je fis une grimace avant de l'effacer pour continuer de réconforter la jeune femme.

Les gens autour de moi, n'avaient pas réellement envie de sortir avec cette tempête. Je pouvais les comprendre dans un sens, mais bon, je ne pouvais pas laisser des enfants innocents dehors dans ce froid, c'était impossible ! Les personnes baissèrent les yeux pour éviter que je les regardais pendant de longues minutes. Je soufflais avant de me relever. Soudain, une jeune femme énergique entra dans le cercle et hurla qu'elle était prête à partir dans la forêt et à retrouver ces enfants. Je me retournais vivement vers cette voix, il s'agissait de Madii. Il parait qu'elle avait vécu la même chose que moi, mais elle s'en était sortie autrement. Même commencement mais pas la voie à la fin. Je la connaissais de loin, je ne m'étais jamais pris la peine de lui parler ou de la prendre en compte. Mais j'étais différente aujourd'hui, je m'ouvrais aux autres pour le bien de la communauté.

Puis, elle se tourna vers moi pour me proposer d'aller avec eux pour le bien de tous. Je souris doucement avant d'afficher un grand sourire : " Y a pas souci, de toute façon, c'était mon objectif dans tous les cas. Je suis contente que tu veuilles aller les sauver, malgré le mauvais temps." Je me relevais doucement et je m'approchais en prenant mon arc dans mes mains. " Tu as raison, il faudrait se dépêcher avant qu'il ne soit trop tard pour nous et pour eux. Tu as pris des équipements et tes armes pour qu'on puisse partir maintenant ?"  J'étais en train de compter le nombre de flèches qu'il me restait dans mon fourreau. Je n'avais pas envie de compter un animal sauvage dans la forêt ou bien sur des hommes de métal. Mais cela m'étonnerait bien que nous trouvions des destructeurs de métal si près de chez nous ... Je secouais la tête bien fort, pour éviter de penser à cela.

Il me restait une vingtaine de flèches à tout casser, mais je devrais en refaire prochainement avant que je ne sois à court. J'étais prête à partir maintenant de la grande maison. J'attendis la réaction de la jeune femme, Madii. Je commençais à me diriger vers la grande porte. Le vent soufflait fortement, le froid me faisait mal à mes chevilles. Le froid ne me faisait pas peur, loin de là, mais j'avais peur de retrouver les enfants morts encore une fois par cette tempête. J'avais l'impression que je portais vraiment la poisse lorsque j'allais faire une mission à l'extérieur du village. Je poussais la porte de la maison pour commencer le sauvetage. La neige tomba un petit flocon, et le vent était encore bien pour avancer dans la forêt sans avoir de problèmes. Le soleil n'existe plus sur la surface de la Terre. Je me retournais vers la jeune femme :" Tu es prête ? Il faut partir maintenant !" Je commençais à courir pour entrer dans la forêt froide et sombre. Il fallait absolument que nous les retrouvions, il le fallait ! Je courrais dans les bois et les nuages étaient vraiment sombres. Je me demandais partout il fallait commencer, je me sentais perdue pour le coup.

Nombre de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Madii
avatar
♦ Messages ♦ : 27
♦ Inscrit le ♦ : 03/07/2017




Message(#) Sujet: Re: Mauvaise idée - PV Madii Ven 21 Juil - 15:04

Quand elle s'était retournée vers moi, je m'étais raclé la gorge. Ce n'est pas tous les jours que je sors ainsi de mon coin pour proposer quelque chose ainsi. Au fond, je ne cessais de me dire que c'était tout juste du suicide, que je nous mettais direct en danger. Puis sa voix me sortit de mes pensées et je la fixe longuement, plutôt surprise. Et là, à la fin de sa première phrase, un large sourire s'étire sur mon visage, montrant ainsi mes dents. C'était mélangé de joie de faire équipe, et d'excitation, d'adrénaline pour la suite.
Rapidement je fais un petit oui de la tête à sa demande et montre le tout. Vu que je devais partir ce matin, j'étais déjà prête.

"-Oui! J'ai tout! Je suis déjà prête!" .. Fis-je en la regardant faire, tout en me dandinant fortement sur place pendant qu'elle vérifiait son matériel. J'avais prévu un petit stock de flèche de toute façon, vu mon niveau toujours, je dirais, lamentable, valait mieux prévoir quelques recharges. Heureusement que je maniais bien le croc courbé pour avoir au moins une chance de me défendre. Et bon dieu que ça me rassurait de voir qu'elle utilisait l'arc. Et un point commun avec elle, c'est déjà super non?. Ainsi, si jamais tout se passe bien entre elle et moi, je pourrais lui demander quelques conseils si et là. S'entraîner ensemble. S'aider. Mais bon, là encore une fois, je m'éloigne de la réalité.

Quand je la vis allée vers la sortie, je la suivis rapidement en ignorant les regards des autres, voire même les chuchotements. Et restais juste à côté d'elle en la regardant par moments. Finalement, il n'y avait pas que moi qui songeais à tout cela. Elle semblait à l'Ouest aussi. Alors que j'allais parler, elle prend la parole avant et ferme ma bouche avant de la rouvrir et de lui répondre. "-Oui! Je suis prête, pour de bon!" Répétais je avant de la voir se mettre à courir. Dans un élan, je la suivis, ignorant les quelques flocons tombés, ainsi que le vent. C'est le cœur battant la chamade dont je m'enfonce dans la forêt avec elle. Chaque départ là-dedans me rendais nerveuse en fait, surtout avec la neige qui approche. Le regard fixe sur ce qui se trouve devant moi, je mets tous mes sens en alerte, faisant attention à tout ce qui m'entoure, faisant attention aux endroits où je mets les pieds. Ce serait bien dommage de tomber ainsi et de me faire en plus, passée pour rien. Ou de nous mettre dans des situations inutiles.

Une fois que l'on furent bien entré dans la grande forêt sombre, mon sérieux surgit. Mon instinct avec et je ralentis un peu la cadence. Car je n'avais pas envie de rater quoi que ce soit sur notre chemin.
Quelques minutes après je finis par parler, tout bas. Ce n'est pas que je voulais faire échouer quoi que ce soit, mais parler m'éviterait de trop stressé ou de perdre mon sang-froid pour rien. De ne pas laisser de blanc entre nous deux. "-Hum, c'est Anya, c'est bien cela? Moi c'est Madii! Je...ce que tu as fait pour cette femme, c'était super gentil! La réconforter, je veux dire! Tu...tu penses que l'on peux arrivés à les retrouver? Que l'on aura une chance?" Fis je avant de me rendre compte que je parlais sûrement beaucoup trop. C'est là que je passe ma main dans mes cheveux, gênée avant de contourner certaines branches pour ne pas me les prendre dans la face. "-Excuse moi, je ne devrais pas parler dans ces moments-là!" fis je rapidement avant de me reconcentrer sur notre mission, enjambant ainsi un petit obstacle avec faciliter. Je partais toujours en forêt, pour mes petites quêtes, mes petites découvertes, mais jamais pour sauver quelqu'un. Et je peux dire, ça change tout. D'autant plus que derrière se cache le danger à niveau plus élevé. Ce qui était bien, c'est que je connaissais quand même un peu les lieux. Et mon idée serait de vérifier les endroits proches des habitations de survies. Car peut-être qu'ils auraient essayé de les trouver. Qui sait.

Nombre de Mots:
 


"Rien n'est plus fort que nos deux âmes liées!"

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t415-presentation-de-madii-finie
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 113
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Mauvaise idée - PV Madii Mar 25 Juil - 15:14

Alors que je lui avais demandé plusieurs fois si elle était vraiment prête à partir dans ces conditions, elle me répondit rapidement que c'était pour bon et qu'elle n'avait pas réellement peur. Je l'avais regardé dans les yeux pour savoir à quel point elle n'avait pas peur de la tempête de neige. Elle était vraiment forte d'esprit pour être ainsi, je ne l'avais jamais réellement côtoyer mais elle me plaisait beaucoup. Je lui souris rapidement avant de reprendre une expression du visage plutôt sérieuse. Peut être que le Destin m'avait amené sur sa route pour une raison particulière, mais laquelle ? Je haussais les épaules doucement avant de prendre la direction de la forêt sombre. Je levais le bout de mon nez vers le ciel et je le vis blanc. Les nuages étaient énormes, le vent se levait petit à petit et là, je me disais qu'il était vraiment temps que nous nous dépêchions pour retrouver les enfants.

Cependant, la forêt était vraiment grande et y a trop d'endroits où se cachaient. Je pris une longue inspiration avant de s'enfoncer dans la forêt sombre et humide. Je n'avais réellement envie de perdre mon temps avec les animaux sauvages et s'échapper de leur griffe. Je me massais les tempes pour essayer d'éviter tous problèmes avec eux, mais cela allait être bien compliqué je pense. Une fois que nous étions dans la forêt, il était temps de se mettre au travail pour les retrouver, car dans une heure, ou beaucoup moins. La tempête se rapprochait dangereusement de nous, de notre village. Le temps pressait.

Alors que je cherchais des traces de pas dans la neige-boueuse, la jeune femme se présenta comme pour détendre l'atmosphère de cette mission. Elle se présenta en disant qu'elle s'appelait Madii et me féliciter de ce que j'avais fait pour réconforter la jeune maman. Je lui souris doucement mais d'un sourire triste. Elle me posa des questions concernant les enfants et je lui répondis avec une grande franchise : " Oui c'est Anaya. Faut toujours rassurer les personnes qui ont perdu des choses importantes dans leur vie, il faut toujours leur donner de l'espoir comme pour cette mère. Elle a perdu ses enfants, donc il faut que nous l'aidons à se relever de cette douleur. Pour ma part, je veux absolument aider cette jeune femme, je sais que ses enfants sont encore vivants et je le veux absolument ! Je vais te raconter quelque chose. Lors de la dernière tempête de neige, des enfants s'étaient un peu trop éloignée du village et s'étaient fait piéger par la tempête. J'étais jeune et un peu naïve durant ce temps. Je m'étais ruée pour les retrouver et quelques heures plus tard, je les avais bien retrouvé... Mais mort congelés par le froid de la tempête. Alors, cette fois, je le jure que je les retrouverais vivant même si je dois donner par ma propre vie."

Je m'étais un peu énervée sur la dernière phrase de mon monologue, mais je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que c'était ma faute, que j'avais mis trop de temps pour les retrouver. Je baissais la tête avant de continuer nos recherches :" Le temps est imprévisible, c'est pour ça que nous faisons attention au ciel et aux changements de temps. Et cela ne me dérange pas que tu me parles! Cela me fait bien plaisir de discuter avec quelqu'un et cela m'empêche de penser au pire pour eux." Je scrutais le sol, mais je ne vis rien, puis à l'horizon et dans le ciel. Mais rien. Pas une fumée, pas de traces de pied,pas de vêtements déchirés dans les branches des arbres. Rien de tout cela. Je continuais de regarder autour de moi, en faisant attention à tous les détails de la forêt. Je pourrais tellement aller plus vite, si j'avais à ma disposition un Garges. Il fallait absolument que j'en possède un pour aller plus vite dans ce genre de mission ou bien dans les explorations.

Soudain, je vis quelque chose sur le tronc d'arbre. Je me mis à courir comme une folle pour arriver à cet arbre : "Madii, viens vite, je crois que j'ai trouvé quelque chose d'intéressant pour nous." Tout en disant cela, je sentis le vent se levait et les flocons tombées plus vite que tout à l'heure. Sur le tronc d'arbre, une trace de sang était bien visible. Était il frais ? Était il sec ? Est ce le sang d'un animal sauvage ? Ou bien des l'un des enfants ? Mystère ...

Nombre de mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
 
Mauvaise idée - PV Madii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Les Terres Immaculées :: La Forêt d'Hanaamu-
Sauter vers: