Partagez | 
 

 L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Johar
avatar
♦ Messages ♦ : 139
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest] Ven 4 Aoû - 1:33

Achar





"Oui tout à fait... évidemment que non, ce n'est pas ce que je veux dire mais il faut prendre en compte les risques..."

Un petit morceau de plastique fondu vint interrompre la conversation lorsqu'un des interlocuteur reçut le projectile sur le front.

"Dans le mille!"

Un peu plus loin, caché sous un bureau, un gamin d'une douzaine d'années à la chevelure dorée s'amusait à utiliser deux filaments d'appareil à souder pour arracher des fragments à la table sous laquelle il se trouvait. Il ne fut néanmoins pas assez rapide pour replonger dans sa cachette et lorsque ses yeux rencontrèrent ceux du prêtre, il sut que ça allait barder pour lui.

"ACHAR!"

Sa roulade sur le côté fut inutile, le bras puissant dans un Exosquelette au revêtement élégant attrapa son t-shirt fermement et le décolla du sol.

"Je t'ai dit de bosser le rapport que tu dois rendre la semaine prochaine à l'Académie, je peux savoir pourquoi tu n'es pas en train d'étudier?"

Le ton était menaçant et l'autorité suffisante pour que le garnement ait l'intelligence de ne pas sourire avec arrogance. Pourtant, si Achar était passé de la salle d'à côté dans laquelle il travaillait, au bureau de son tuteur c'est qu'il avait été attiré par un débat qu'il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas ce débat car pour lui la réponse était déjà évidente et il n'y avait pas lieu d'avoir de discussions. La main qui le soulevait sans un effort au-dessus du sol depuis maintenant de longues secondes resserrait son étreinte à mesure que la réponse se faisait attendre. L'enfant se racla la gorge et finit par prendre son courage à deux mains:

"Il faut que vous alliez les aider."

Pris au dépourvu, le jeune prêtre reposa sur le sol le blondinet et fronça les sourcils d'un air interrogateur.

"De quoi est-ce que tu parles Achar?"

Du haut de ses vingt-cinq ans, maître Elias avait un brillant avenir devant lui: charismatique, altruiste et ne faisant qu'un avec son Exosquelette, il était un fervent défenseur des valeurs Tadryennes et plus encore de celles du Solstice. Pourtant, à la plus grande incompréhension d'Achar, il refusait d'aider ceux qui en avaient le plus besoin. Le petit natif poursuivit avec bravoure:

"Vous avez dit qu'c'était trop risqué d'aider les Varocs qui sont attaqués par je-sais-plus-quel-monstre. Mais vous défendez toujours ceux qui en ont besoin normalement. Pourquoi vous voulez pas les aider? Ils sont comme nous, non? Y a plein de Tadryens qui étaient d'anciens Varocs et..."

Mais le prêtre Elias secoua la tête en rétorquant:

"Non, je protège Tadryon, et j'aide mes concitoyens. Ce n'est pas la même chose, je refuse de sortir risquer ma vie pour des gens qui sont peut-être des criminels ou que sais-je...Tu ne comprends pas, c'est normal. Tu vis encore dans un monde d'enfant."

Mais Achar haussa le ton:

"N'importe quoi! Moi je veux bien aller les aider!"

Pour Elias en revanche, la discussion était finie. Il ébouriffa la tignasse doré du garçon et le poussa vers la salle d'étude:

"Allez, va finir ton rapport Achar, dépêche-toi."

Achar fila rapidement mais ne s'arrêta pas dans la salle, il traversa le couloir et poursuivit sa route en dehors du temple du Solstice. Puisque personne ne voulait aider les Varocs, lui le ferait!

Mots: 579

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t111-johar-dasterion-natif-tadrye
Gabriel Hest
avatar
♦ Messages ♦ : 27
♦ Inscrit le ♦ : 23/07/2017




Message(#) Sujet: Re: L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest] Dim 6 Aoû - 18:06

Gabriel attendait seul dans la salle où on lui avait demandé de rester quelques minutes plus tôt. Il attendait une entrevue avec son supérieur à l’Académie, son instructeur. Habituellement il était toujours à l’heure, il y mettait un point d’honneur et apprenait à ses étudiants à faire de même, cela paraissait donc étrange à Gabriel qu’il le fasse attendre. Ou bien il s’agissait là d’une manœuvre volontaire visant à le déstabiliser, mais il ne voyait aucune raison qui justifiait cela. Quand la porte s’ouvrit, il vit que son mentor raccrochait le combiné avec une personne inconnue. Il paraissait avoir reçu une mauvaise nouvelle, cela se lisait sur son visage. Il fit signe a Gabriel de s’asseoir face à lui et lui proposa quelque chose à boire, que le Tadryen accepta volontiers.

« Bon, si je voulais te voir à la base c’était pour te parler de tes récents tests à l’Académie. Rien de très important en somme… Je voulais te confier une mission, mais les plans ont changé, tu vas bien aller en mission, mais une tout autre mission. On a reçu un appel de détresse de Varosha, les gens là-bas seraient aux prises avec une créature encore inconnue qui massacre la population. Je viens juste de l’apprendre, et on doit envoyer des renforts. Mais le problème, c’est que l’armée n’acceptera jamais d’envoyer des hommes pour aider ces gens dehors…»
« Et c’est moi, les renforts ? C’est un peu léger non ? »
« On ne peut pas se permettre d’envoyer l’armée pour ça comme je te dis, on ne sait même pas de quoi il en ressort. Si ça se trouve, la bête est déjà loin. C’est une mission pour une recrue comme toi, tu auras d’autres personnes avec toi, mais puisque tu es là, tu vas pouvoir y aller en avant-garde. Je suis coincé, parceque le sort de Varosha n’intéresse pas tout le monde, au contraire. Mais je sais que toi, tu serais capable de t’y rendre pour les aider. C’est pour ça que je te demande de répondre à cet appel à l’aide.»
« A vos ordres. »

Il partit donc de l’Académie pour aller se préparer au départ. Tout cela ne l’enchantait guère, être envoyé sur une demande dont on ne savait rien. Il pouvait aussi bien tomber sur une créature de son ressort que sur une chose ingérable. Mais il devait se plier aux ordres, quels qu’ils soient. Il mit donc son exosquelette encombrant, et prit ses armes après avoir consciencieusement vérifié le niveau des cartouches d’azuris et après avoir bien nettoyé chaque partie des armes individuellement. L’entretien était primordial pour l’équipement d’un soldat, autrement il risquait de ne plus fonctionner au moment critique. Une fois prêt, il rejoignit les autres personnes qui avaient été désignées pour faire partie de l’expédition, et ils sortirent ensemble pour Varosha.

Une fois plus proches de leur objectif, ils prirent la décision de se scinder en groupes de taille plus réduite, afin de ne pas attirer l’attention. Ils se dispersèrent dans la ville à la recherche de la créature. Gabriel regardait autour de lui à la recherche de pistes, mais même si la panique régnait toujours, aucune trace de la créature. Il s’agissait peut-être d’un simple cas isolé, une bête qui était partie depuis… Mais un cri le sortit de ses pensées, un simple mot.

« Contact ! »

Il se retourna pour découvrir une grosse créature foncer vers eux, renversant tout sur son passage, un Llonpa. Il sauta de côté, plus alourdi qu’aidé par l’armure qu’il portait, et tira du mieux qu’il put. La bête n’arrêta pas son chemin, et c’est ensuite par son commuicateur qu’il comprit que d’autres groupes aussi avaient rencontré ces choses. Ce serait plus dur que d’habitude, a n’en pas douter. Il se releva et constata que son binôme avait eu moins de chance que lui. Heureusement Dhalia n’était pas là cette fois…

Gabriel resta un moment debout. Les rues étaient désertes, les gens s’étaient barricadés ou avaient fui, mais il se sentait observé…
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t479-gabriel-hest
Johar
avatar
♦ Messages ♦ : 139
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest] Ven 15 Sep - 1:35

Achar





"J'ai b'soin de personne moi!"

Mais en même temps que ces mots s'échappaient de sa bouche enfantine, Achar se rendit compte qu'il ne pourrait aller bien loin tout seul. Car le plus dur restait encore la sortie de la ville: c'était bien beau de s'échapper du Temple du Solstice, c'était une autre paire de bras d'Exosquelettes de sortir de Tadryon quand on faisait un mètre cinquante les bras levés. Le gamin ne s'avoua cependant pas vaincu aussi vite et repéra un groupe de Tadryens dont le pas déterminé semblait le mener vers les remparts... c'était peut-être sa seule chance! Ils étaient tous équipés, armés et le groupe était exactement celui qu'il lui fallait: assez imposant pour se fondre dans la masse mais pas énorme non plus afin de ne pas attirer trop l'attention des gardiens. Il prit une grande inspiration et rabattit sur son crâne la visière de sa propre armure connectée. Son Nixe et son Lamia étaient rechargés, son Exo portait déjà les traces de combats qu'il avait subi lors des récents événements mais sa volonté était plus puissante que tout. Il faut dire que le petit natif avait la tête dure: à partir du moment où il avait décidé que la justice se trouvait du côté des Varocs, rien n'aurait pu l'empêcher de partir à l'aventure.

"Allez courage!"

Dernière petite phrase de motivation à lui-même avant de s'élancer derrière le groupe qui franchit les portes. Il se glissa discrètement dans leurs grandes ombres d'adultes aux Exosquelettes massifs avant de s'enfuir derrière un petit campement de réfugiés, monté sur les vestiges d'un ancien bâtiment tombé en ruine. Il avait réussi! Pour la seconde fois de son existence, il se retrouvait seul en dehors de Tadryon. Encore une fois il ressentit au plus profond de ses entrailles d'enfant Tadryen une peur mêlée à un sentiment grisant d'excitation. Achar prit le temps de reprendre ses esprits et sa respiration, il avait une mission: aider les Varocs! Il fallait pour l'instant qu'il suive de loin le groupe de Tadryen afin de ne pas être pris à parti par des réfugiés peu scrupuleux. Le gamin tenta de rester à une distance convenable, ce qu'il faut pour ne pas être repéré mais assez proche pour pouvoir connecter sa radio à ses concitoyens adultes en cas d'attaque. Mais il fut plus embêté lorsque le groupe se sépara soudainement sous ses yeux et de façon efficace et rapide. Achar n'eut d'autres choix que de suivre le plus discrètement possible le Tadryen le plus proche de lui. Il ne savait pas vraiment s'il réussirait à ne pas se faire repérer durant son excursion et à rentrer sans encombre à Tadryon, il fallait dire que sa candeur et son innocence rendait possible et noble sa quête inconsciente et dangereuse. Il s'arrêta cependant en entendant des bruits de pas sur le chemin en contre-bas, alors que lui même escaladait des monceaux de ruines pour avoir une vue dégagée sur le Tadryen qu'il avait pris en filature. Il vit le Llonpa arriver. Il s'apprêta à crier mais une peur enfantine l'en empêcha: et s'il se faisait prendre et qu'on le ramenait à Tadryon? Que dirait le prêtre Elias? Il passerait un sale quart d'heure, c'était certain. Ce bref moment d'hésitation suffit à la créature féroce à achever sa course. Achar se mordit la lèvre, culpabilisant immédiatement sur sa conduite égoïste. L'homme avait survécu mais il aurait pu lui venir en aide, et il avait refusé de le faire pour éviter une simple punition. Un sentiment de honte submergea l'enfant qui continuait son ascension et le troubla suffisamment pour lui faire perdre contenance: le pied du natif ripa sur un gravât et il chuta durement, déboulant jusqu'en bas des ruines.

"Aïe..."

Face contre terre au travers de sa visière, Achar se félicita d'avoir son Exo sur lui pour un tel choc. Il était évident que sa mission discrétion était tombée à l'eau...

Mots: 687

Vraiment désolé pour le retard, ça devrait aller mieux pour moi à partir de maintenant!  Kaos 3

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t111-johar-dasterion-natif-tadrye
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest]

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invasion des nuisibles [ft. Gabriel Hest]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: La Ville Azurée :: Varosha-
Sauter vers: