Partagez | 
 

 Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sharon Leonheart
avatar
♦ Messages ♦ : 10
♦ Inscrit le ♦ : 16/07/2017




Message(#) Sujet: Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen] Lun 14 Aoû - 8:01

Inventaire de mission:
 

A l'origine, Sharon était partie avec toute une escouade de compagnons. Des vivres, des tentes, des armes, et certains avaient même emportés des exosquelettes. Dans l'ensemble, le groupe était plutôt bien préparé. Ils avaient pour tâche de ramener du matériel d'une épave d'avion dont on disait que certaines parties du moteur fonctionnaient encore. De plus, on attendait d'eux qu'ils fassent quelques prélèvements pour la recherche. En soit, cette aventure n'avait rien d'extraordinaire, il s'agissait même d'une virée banale.
Pourtant, il a suffit d'un instant. D'une seconde passée à regarder le ciel nocturne pour que tout vire au cauchemars. Sharon avait observé les alentours, tandis qu'une lourde angoisse pesait dans son estomac. La végétation s'était refermée sur elle. Elle était perdue, incapable de retrouver son chemin. Dénuée de sens de l'orientation fiable et de connaissances astronomiques suffisantes elle ne pu que maudire sa propre incompétence. Seulement armée de son fusil et d'une veste qui ne lui serait pas d'une grande utilité si la température chutait violemment, elle n'était pas dans les meilleures conditions pour survive à ce que le monde était devenu.
Nullement découragée, la jeune femme se persuada qu'avec de la persévérance, elle retrouverait ses compagnons et qu'elle poursuivrait l'expédition. C'était sans compter sur sa très grande perception qui la fit tourner en rond pendant des heures, avant qu'elle ne parte dans la direction tout à fait opposée à celle du campement duquel elle s'était retirée.
La lune laissa bientôt place au soleil, la nuit au jour, les ténèbres à la lumière. Les heures passèrent sans qu'elle ne soit capable de retrouver la trace de ses compagnons, ou indice concernant la bonne direction. La faim et la soif ne tardèrent pas à se faire sentir tandis que le crépuscule pointait le bout de son nez.
Peu à peu, il fut de plus en plus difficile d'avancer. Une sorte d'épais brouillard recouvrant peu à peu la zone, la brune était désormais rendue aveugle par les éléments. Positive jusqu'au bout, elle décida de ne pas perdre espoir.
Elle ne s'arrêta de marcher que lorsqu'elle failli percuter un drôle de rocher. Enfin, une statue, dont il était difficile d'imaginer l'allure originelle, rongée par les intempéries. C'est alors que la jeune femme perçu une odeur à laquelle elle n'avait pas prêté attention jusqu'ici, le sel. Un élément qui la troubla profondément et la fit regarder de droite à gauche. Du sel ? Alors qu'elle pensait se trouver aux abords de la forêt dans laquelle son escouade avait campé pour la  nuit ? C'est là qu'elle réalisa à quel point elle s'était égarée, à quel point elle ignorait tout de l'endroit où elle avait mis les pieds. La peur s'insinua lentement dans ses tripes, tandis qu'elle réfléchissait au meilleur moyen de s'en sortir. Les poings sur les hanches elle fit demi-tour et manqua de percuter une quelque chose. Sharon fit un bon en arrière pour reprendre son équilibre et dévisagea la silhouette encapuchonnée et toute de noir vêtue. La brume était si épaisse que les quelques mètres qui la séparaient de l'ombre suffisaient à la rendre presque invisible. La vision était irréelle. Comme sortie tout droit d'un rêve, ou d'un cauchemars, Sharon ne le savait pas encore. Elle plissa les paupières, quelque peu méfiante face à cette nouvelle apparition.

- VOUS ÊTES ? s'enquit-elle avec une crainte difficilement voilée.

Le courage nait de la peur. Sharon tenta de reprendre le contrôle de la situation. Elle bomba sensiblement le torse, les épaules en arrière, les pieds bien plantés dans le sol. Cette chose à laquelle elle faisait face avait tout l'air d'être une sorte de esprit qui hanterait les lieux. Mais tout le monde sait que les fantômes n'existent pas ! N'est-ce pas ?
_________________________
669 mots
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t454-sharon-leonheart-pas-de-pani
Carmen Neutram
avatar
♦ Messages ♦ : 53
♦ Inscrit le ♦ : 16/07/2017




Message(#) Sujet: Re: Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen] Mar 22 Aoû - 17:01

♦ Mésestime Naturelle ♦


Inventaire de mission:
 




Un morceau de pierre bleue sans reflets était posé sur le bureau peu organisé de Carmen. Parmi les objets entourant cette étrange pierre ; des feuilles, un carnet ouvert, des croquis, des morceaux de sanguine et de charbon en désordre, un verre d'eau une lampe à huile faiblissante et quatre livres empilés avec des marques pages improvisés à divers endroits. On lui avait offert cet étrange objet sans apparente valeur en guise de remerciements pour service rendu. Elle était loin de penser qu'aider à ranger les cuirs de l'échoppe voisine lui vaudrait une quelconque récompense, un verre tout au plus. Quoi qu'il en soit, Carmen l'avait accepté sans en faire grand cas, après tout elle trouverait bien quoi en faire. A ceci près que quelque chose avait retenu son attention, la pierre semblait faire parti d'un tout. Comparé aux gemmes classiques celle ci semblait plus lisse mais surtout l'intérieur était dénué de tout éclat. Comme si l'objet ne laissait aucune lumière traverser la pierre d'ordinaire légèrement translucide. Ce cadeau n'avait aucune valeur mais avait le mérite d'être assez joli.

Un mystère bien étrange bien qu'il ne s'agisse que d'une pierre, une source de curiosité donc bien singulière pour la jeune spectre. Il y avait toute une foule de question qui stationnaient depuis quinze jours dans l'esprit alambiqué qui lui servait d'intellect. Pourquoi celle ci est opaque ?  Pourquoi le centre semble vide sans que la lumière n'y passe ? Quelqu'un avait il taillé cet objet ? Ou est l'autre morceau ?

La couleuvre bleue n'arrivait pas à en tirer quoi que ce soit, et l'hypothèse la plus probable à laquelle elle avait pensé est qu'il s'agissait d'une gemme bleue un peu plus vieille ou concentrée que les autres. Une autre idée avait parcouru les méandres de ses pensées. Et s'il s'agissait d'un "oeil" d'acellu ? lLeur létalité rendait toute étude improbable voire impossible. L'océan du Génésis était un endroit que l'on déconseillait pour toutes exploraiton solitaires.

Quoi qu'il en soit il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir, il y avait un lac ceint par la plage de l'océan maudit. On disait apercevoir des lueurs bleues dans le ciel proche de la plage. La plage abondait d'acellu, mais Carmen n'était pas à ce point suicidaire, du moins c'est ce qu'elle pensait. Car l'idée était devenue obsédante, et bien qu'il s'agisse d'une simple pierre une petite voix dans la tête de Carmen ne cessait de répéter : "Et si ça vient vriament d'un acellu ?"
On leur avait souvent décrit ces créatures sans vraiment avoir le coeur net sur leur véritable forme tant il était dangereux de s'en approcher. Mais la lueur bleue dans le ciel rejoignait toutes les versions, la forme de cette pierre lui paraissait trop proche de cette description pour ne pas tenter d'en être sûre. Bien qu'elle soit sûre de se tromper, sa curiosité avait prit le dessus.

Elle s'approcherait donc prudemment de la plage en gardant le lac comme point de repère, que pourrait il se passer de mal ? Le plan était simple mais manquait peut être de précision. Cela n'allait malheureusement pas arrêter la "belle bleue". Avant de partir Carmen s'était saisi d'un morceau de miroir, elle comptait garder un oeil sur ses arrières afin de ne pas se faire surprendre par ce genre de créatures. Il fallait éviter tout contact.

Cinq longues heures de trajets constituait la partie la plus ennuyeuse, elle s'était arrêtée à mi chemin des monts pour profiter d'un repas de fortune, un morceau de venaison cuite généreusement partagée avec les habitants du mont. A force de passer par ici Carmen commençait à reconnaître quelques têtes, bien que les conversations ne s'en tiennent qu'à de purs échanges d'informations et ses escales d'une heure ou deux pour les plus longues.

Après un long trajet Carmen commençait à apercevoir le lac intérieur, elle s'y dirigea donc et avait sorti son miroir de sa sacoche, le tenant dans la main gauche lui donnant la vision au dessus de son épaule, incliné légèrement vers le haut. Le problème est que plus elle s'approchait du lac, plus son champ de vision se réduisait, la brume prenant place autour d'elle. Elle ne voyait qu'à quelques mètres d'elle, gardant son miroir au cas une lueur bleue se dessinait dans le ciel, pour l'instant rien. Quelques pas encore et Carmen était totalement perdue.
Elle n'avait pas compté dans son plan simple, que la brume lui empêcherait tout repère. La voilà maintenant qui arpentait depuis une heure et demie la plage à la recherche de ce fameux petit lac. Finalement, cette maudite pierre pouvait bien attendre qu'elle se retrouve dans cet étendue damnée.

* Bien joué Carmen, bien joué *

Un silence pesant s'était installé, laissant Carmen particulièrement tendue. En toute logique, une plage ça fait du bruit, même l'absence de bruit fait du bruit, mais ce silence là n'était pas naturel. Quelque chose se tramait et semblait défier les lois physiques, dans quoi s'était elle encore fourrée ?
La brume s'était épaissie, les yeux dorés de Carmen scrutaient tout ce qu'il était possible d'observer, soit absolument rien. Elle voyait ses pieds, bon signe, ses bottes était recouverte ci et là de sable, bon signe, son miroir ne reflétait que la brume derrière elle, mauvais signe, aucune lueur bleue en vue, bon signe autant que mauvais signe. Que se passait il donc ?
Un choc fit bondir Carmen en arrière son miroir levé et sa main droite à égale hauteur, formé en un poing. De ce qu'elle avait senti il s'agissait d'une personne. Comment cela se fait il ? Est-ce le point de rendez vous des âmes damnées ?

Une jeune personne semblait se dessiner à travers les brumes, ses poings descendirent mais ne se desserrèrent pas tout de suite. Une voix plutôt aiguë était sortie de cette étrange silhouette rassurant à moitié Carmen, il s'agissait d'un être humain doué de raison. Et ce qui est doué de raison peut être questionné voire influencé.
Sur la défensive Carmen répondit à la question qu'on venait de lui poser dans un ton plutôt fébrile par une autre :

- Une âme en peine, et vous ?

La couleuvre n'allait certainement pas décliner son identité à une inconnue, qui plus est ce n'était pas dans ses habitudes. Elle répondit donc par une demie vérité, mais il y avait fort à penser que la jeune personne en face d'elle soit dans la même situation.
Carment choisit de reculer d'un pas, de sorte à garder une distance raisonnable tout en profitant de la brume pour s'y cacher. Elle commença à tourner autour de la pâle silhouette, elle ne pouvait pas se cacher trop loin de peur de la perdre de vue, mais il fallait qu'elle change de position. Si sa cible était hostile rester en mouvement et vague était un atout non négligeable, surtout lorsque l'on est pas armé.



1146
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t450-carmen-neutram-termine#4497
Sharon Leonheart
avatar
♦ Messages ♦ : 10
♦ Inscrit le ♦ : 16/07/2017




Message(#) Sujet: Re: Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen] Sam 2 Sep - 4:52

Sharon avait un esprit plutôt pragmatique. Ainsi, quand elle prenait la peine de poser des questions, elle s'attendait à en avoir une réponse claire et concise. Un nom, un âge et si possible une appartenance ethnique. Malheureusement le fantôme ne déclina aucune de ces trois informations, laissant la brune nager dans le brouillard et la perplexité. Comme si je n'avais que ça à faire, grommela-t-elle intérieurement.
Égarée et loin de ses compagnons, la Tadryenne était sans défense, tout juste équipée d'un pistolet aux munitions limitées. L'ombre devant-elle ne semblait pas armée de quoique ce soit. A moins qu'elle n'ait caché quelque arme de destruction massive sous son manteau, ce qui demeurait peu probable dans un lieu désert mais envisageable tout de même.
Il fallait espérer que Sharon serait suffisamment agile si l'autre décidait de vérifier la couleur de son sang.

La silhouette sembla se fondre plus encore dans la brume, devenant plus floue et vaporeuse qu'elle ne l'était déjà. Quand elle se mit en mouvement, Sharon fur contrainte de plisser les yeux, tant se concentrer sur l'image onirique devenait un exercice difficile pour elle. Elle se mit immédiatement en position de garde, ou du moins, ce qui y ressemblait le plus, bien que son implantation incertaine dans le sol ne lui soit d'aucune utilité, puisqu'elle n'était pas du genre à encaisser les coups. Elle ne savait pas si ce qui se tenait devant elle était réel ou non. Elle n'avait aucun moyen de le savoir et craignait de l'apprendre. Ainsi donc, Sharon évita délibérément de répondre à la question qui lui était renvoyée, peu disposée à faire des efforts si son interlocutrice (car sa voix était plutôt féminine) avait refusé d'en faire.

-

EN COURS
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t454-sharon-leonheart-pas-de-pani
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen]

Revenir en haut Aller en bas
 
Mésestime Naturelle - Unreal adventure [PV : Carmen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Eden :: L'Océan du Genesis-
Sauter vers: