anipassion.com
Partagez | 
 

 Gotor Rozlëon [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gotor Rozlëon
avatar
♦ Messages ♦ : 77
♦ Inscrit le ♦ : 12/09/2017




Message(#) Sujet: Gotor Rozlëon [En cours] Mar 12 Sep - 22:53

♦️ GOTOR ROZLËON ♦️

IDENTITE

♦️ Nom: Rozlëon
♦️ Prénom: Gotor
♦️ Sexe: Masculin
♦️ Age: 18 ans
♦️ Affiliation: Fils d'Ohibaan.
ATTRIBUTS

♦️ Force: 5
♦️ Agilité: 11
♦️ Constitution: 5
♦️ Perception: 11
COMPETENCES

♦️ Arts Martiaux - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Herboristerie - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Médecine - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Armes Naturelles - ⚫️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Charisme - ⚫️⚫️⚪️⚪️⚪️
♦️ Marchandage - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Survie - ⚫️⚫️⚪️⚪️⚪️
♦️ Zoologie - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️


INVENTAIRE

ARMES

♦️ Lance Insecte
♦️ Crocs Courbés

EQUIPEMENTS

♦️ Rien.

AUTRES

♦️ L'indicateur d'air pur - statuette Maïne de la taille d'une main, représentant un Mossï, qui se ternit lorsque l'air est de moins en moins respirable. Pratique au sein des territoires où l'air est très pollué.


PHYSIONOMIE

Il n'est pas très grand, un mètre quatre-vingt cinq tout au plus, ni très épais. Deux bras fins tombent le long d'un corps longiligne dissimulé derrière des vêtements usés trop grands et mal ajustés. Ses guenilles flottantes semblent par moment abriter un squelette désarticulé aux épaules trop fines que le poids de la vie – ou l'habitude prise d'une mauvais posture – affaissent légèrement. Nu, il n'est qu'un adulte pas tout à fait fini, un enfant qu'on aurait étiré en longueur mais pas en largeur. Il a regardé ses camarades se fortifier quotidiennement, les a vu regarder avec envie les corps dessinés des Värshas, se jurant d'un jour faire de leurs enveloppes charnelles le même bloc de muscles noués, de nerfs entrelacés et de force brute. Il a essayé, lui aussi, de tailler dans le vif de sa carcasse, de faire évoluer ce cadeau de l'Insoumise. Sans grand succès.

Au sommet de cette lance chancelante se dresse la tête singulière d'un garçonnet devenu adulte trop tôt, ou trop vite. Un petit nez écrasé surmonte une bouche aux lèvres fines et pincées, souvent invisible, dissimulée derrière un amas de foulards colorés. Il parle peu. D'une voix trop grave et rauque pour son allure d'adulte en formation. Il écoute, beaucoup. À peine visibles, noyées dans son imposante tignasse flavescente, ses petites oreilles rondes essayent de se frayer un chemin vers le monde qui l'entoure. Cette tignasse, ce crin, il ne s'est jamais décidé à la raccourcir. Chaque jour, il l'organise, lui donne forme. Tantôt nonchalamment, tantôt avec plus d'application qu'il n'en a jamais apporté à une quelconque autre tâche. Quelques mèches viennent souvent embêter ses petits yeux bruns qu'il semble ne jamais pouvoir ouvrir entièrement. Il a le regard dur, froid, comme s'il essayait à tout moment de percevoir le Shemtri de toute chose.

Comme la plupart des Sylves adultes, il est lui aussi tatoué. Les plus visibles de ces marques sont venues se greffer sur son visage, par dessus ses deux yeux et sur son front. La douleur qu'il a ressentie lorsque ces griffes sont passées sur ses paupières n'avait alors d'égal que la détermination qui l'avait poussée à choisir ce dessin à cet endroit précis. Lorsqu'un de ses foulards glisse, d'autres marques similaires peuvent être aperçues sur le côté droit de sa nuque.

Il n'est rien de plus qu'une brindille qu'on imagine se rompre au premier contact. Un fragile escogriffe , pas assez adulte pour ne plus être tout à fait enfant. Et pourtant, on peut deviner dans son regard l'assurance des hommes, le calme des réfléchis et le détachement des observateurs. Comme s'il avait déjà vécu dix autres vies. Ou comme si celle-ci l'avait déjà lassé.


PSYCHOLOGIE

On l'a toujours pris pour un rêveur. Même sa mère, qui pourtant devrait le connaître mieux que quiconque, le range dans cette catégorie. Lui la déteste, cette boîte, ce tiroir fourre-tout dans lequel on range sans distinction aucune les timides, les penseurs, les prétentieux taiseux et les muets. Lui se sait tout sauf rêveur. Il ne parle pas, c'est vrai, mais c'est la seule façon qu'il a trouvé pour ne pas dire d'âneries. Partout où il va, il se sent à part. Il n'est pas prétentieux, loin de là. Il n'a d'ailleurs pas d'estime de lui-même. Non pas qu'il ne s'aime pas, mais il ne comprend pas la nécessité du moi au sein de ce nous dans lequel il évolue. Alors il essaye, peut être trop, d'ailleurs, de se mettre en retrait, de n'être qu'une pièce de ce puzzle trop grand qui le dépasse un peu, même s'il refuse de l'admettre.

Ce refoulement du moi, du je, du nom propre, il l'a souhaité dès qu'il a pris conscience de ses origines. Il ne serait rien, rien de plus qu'un morceau de Shetra au sein du Tout. Il ne veut pas être plus et souhaiterait même parfois être moins. Il est là, mais ne se sent jamais réellement à sa place. Sans cesse habité par la sensation d'être en trop, il se terre dans ce silence mal interprété. En réalité, il écoute, il apprend. De tout et de tout le monde. Il s'imprègne, en permanence. Il veut savoir, tout. Comprendre, tout. Quitte parfois à y réfléchir des heures durant. Quitte parfois à refuser la simplicité des choses. Tout est pour lui sujet à réflexion. La signe, sans doute, que le passage à l'acte, quel qu'il soit, l'effraie.

Voilà sa ligne de conduite, le chemin qu'il s'efforce suivre, celui tracée par l'Insoumise. Mais comme tout Homme, il lutte. Il lutte contre le jaillissement le plus primaire de son moi, celui là même qui mettrait en péril son cheminement. Il ressent une brûlure, au dessus de son nombril, là où son cœur vit et son corps bat. Une petit flamme vacillante qui lèche ses pensées, qui embrase la haine qui naît de l'incompréhension. Cette flamme, il la nourrit en pensant à son père, à Tadryon, à ses incompétences.

S'il apprend rapidement à ressentir les Shetra, il n'a jamais été doué pour le partager. Il n'y a qu'avec sa mère, Eléa Rozlëon, qu'il a tissé un lien plus fort que les autres. Un lien auquel il aime s'accrocher fermement quand il sent que tous les autres, toutes ces microfibres qui le relient à la communauté, s'effritent.


HISTOIRE

2718.

Il s'était pris ça en plein visage. D'un coup sec. Comme une gifle assénée sans aucune retenue. Il avait mis du temps à retrouver ses esprits. Rien ne l'avait préparé à ça. Du moins, il avait pris soin de se tenir à l'écart de tout ce qui aurait pu lui mettre la puce à l'oreille. Il avait compris, tout petit déjà, que quelque chose au sein de sa famille n'allait pas. Il n'était pas le seul Fils d'Ohibaan à ne pas avoir de père autre qu'Ohibaan lui même. Il avait d'abord pensé qu'il n'était pas né ici. Que sa mère était une réfugiée, de Tadryon ou d'ailleurs. Mais il avait fini par réfuter cette idée en grandissant sans pour autant réussir à la remplacer par une autre, plus convaincante et rassurante. Il avait alors simplement décidé d'enterrer au plus profond de lui même ces questionnements égoïstes, inutiles au Tout et à la communauté. Jusqu'à ce jour.

Il ne sut jamais ce qui avait décidé sa mère à tout lui avouer ce jour là. Le poids des années était-il devenu trop lourd pour ses frêles épaules à elle, ou avait-elle simplement pensé alléger la charge qui pesait sur les siennes à lui ?  Il était allongé sur son matelas sommaire quand elle vint s'assoir à côté de lui. Il ne l'avait même pas entendu. Elle souriait, comme d'habitude. Mais cette fois, ce mouvement de lippes n'avait rien de rassurant, ni même d'avenant. C'était celui qui trahissait la gêne, la peur, l'angoisse. Elle avait la voix plus douce encore qu'une plume d'Irvam. Chaque syllabe qu'elle s'arrachait semblait pourtant la peiner plus que la disparition de cent êtres vivants simultanément.

« … C'est tout ce qu'il y a à savoir, Gotor. Mais tu demeures avant tout un fils d'Ohibaan. »


Ainsi donc à 14 ans, Gotor Rozlëon avait appris qui il était. Ce qu'il était. Une exception du Tout, une création non normée, dessinée par la puissante violence d'un Zoomiran hors de lui. Son Shetra n'était pas issu de l'Amour, mais d'une pulsion irrépressible. Sa mère avait été violée. Son père, banni dans le Désert Pourpre, au sein duquel il avait probablement périt. Une foule de questions se précipitèrent dans un cerveau qui poussait toujours plus contre les parois de son crâne pour respirer un peu. Était-il toujours en droit de se considérer comme un fils d'Ohibaan à part entière ? La communauté avait-elle une quelconque appréhension le concernant ? Avait-il le droit à la haine ? Devait-il vivre avec cette nouvelle information, ou continuer à survivre sans ? On venait de lui confier la pièce manquante à son rouage, mais lui n'était pas certain de savoir où la positionner. Il aurait sans doute préféré ne rien savoir. Quand on ne sait rien, on n'a rien à oublier. Rien à pardonner. Rien.

2704.

Jamais acte n'avait pu dénoter autant avec son contexte. Alors que le peuple entier était occupé à célébrer la prospérité et la paix lors des fêtes de la Grande Insurrection, lui cherchait avidement le réceptacle de sa bestialité. Il la vit, là, au milieu de la foule. Elle n'avait que faire de ses avances. Elle était méfiante comme un Pecus, mais probablement, pensa-t-il, qu'elle serait tout aussi docile que ces derniers une fois dressée. Les minutes s'égrenaient, et quand vint à cette jeune femme le besoin de s'écarter du reste de la foule, il saisit l'occasion. Personne n'aurait pu le soupçonner d'un quelconque acte malveillant, lui, Zoomiran émérite dont l'équipe chantait les valeurs à chaque retour d'excursion dans les contrées lointaines. C'est pourtant à l'écart des célébrations, seulement éclairé par la pâle lueur des pierres bleues, qu'il s'était rappelé qu'il était animal avant d'être humain. Chaque pulsion libératrice l'éloignait de sa culpabilité alors que d'une main il faisait taire les gémissements qui aurait du le rappeler à sa condition humaine. Il avait rompu l'équilibre, dénaturé l'Amour et bafoué un cadeau de la Créatrice du Tout. Dès le lendemain, son exil avait été collégialement acté. Personne ne l'avait regardé partir. La communauté s'était concentrée sur le plus important. Un enfant allait naître. Le chagrin d'Elléa devait être partagé, pour qu'elle puisse s'épanouir à nouveau.

2720.

Sa mère avait tenu à le serrer dans ses bras avant son départ pour l'Envol. Il s'y était résolu, sans grande conviction. Le contact charnel l'incommodait. Armé d'une lance qu'il ne savait manier qu'approximativement depuis quelques semaines, il s'était enfoncé dans la forêt à la recherche d'un lieu où s'installer. Il avait été surpris dès son deuxième jour de marche par une averse de pluie acide, fort heureusement partiellement retenue par la dense végétation de la forêt. Il avait mis plus de temps qu'il ne l'espérait à retrouver l'un des abris en peau de Garges mais était finalement parvenu à s'abriter. Les nuits passèrent mais à peu d'occasions ses yeux furent clos. Il était alerte, peut être plus qu'il ne l'avait jamais été. Il aimait à penser qu'il était vigilant alors qu'il était en réalité terrifié. Cet environnement, qu'il pensait silencieux lorsqu'il se trouvait au village, était un orchestre dissonant et complexe qui se révélait aux voyageurs solitaires de la forêt. La peur d'être ici la proie de l'Hanaamu ou d'un Sagon l'habitait constamment. La semaine s'écoula pourtant sans que Gotor n'ait à se mouvoir outre mesure ni à tuer. En réalité, l'idée le rebutait. Il se contenta d'ingérer choums, luminös et binäes amères et de mener pour le reste une vie d'ascète. La faim, la peur et la méditation renforcèrent minute après minute sa conviction initiale : il n'était rien d'autre qu'une ridicule pièce interchangeable d'un Tout qui existait sans lui.


HRP

♦️ Pseudo: Gotor, c'est très bien.
♦️ Comment avez-vous découvert le forum ? Je jouais sur l'Île aux Joyaux avant. Je voulais retrouver un forum similaire en termes de qualité contexte. J'ai fouillé les Internet et j'ai été charmé par ce que j'ai découvert ici !
♦️ Code: Validé ♥️


© Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t552-gotor-rozleon-en-cours#6678
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 480
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Mar 12 Sep - 23:04

Bienvenue et bonne rédaction de fiche Kaos 1



J'ai eu 11.2 à mon bac héhé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Gotor Rozlëon
avatar
♦ Messages ♦ : 77
♦ Inscrit le ♦ : 12/09/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Mar 12 Sep - 23:35

Bonsoir et merci !

J'espère que cet avatar n'est pas encore utilisé (d'après la liste, je ne crois pas). Je l'ai trouvé dans le topic des jolis avatars mis à disposition !

J'ai tout essayé, je n'arrive pas à insérer l'image souhaitée en tête de présentation...

Je suis encore en train de m'imprégner de tout le contexte (j'ai rarement vu de forums aussi riches) mais je pense être capable de rédiger une fiche fidèle à tout ce que j'ai lu. Je vous demande tout de même de la patience et de la bienveillance pour supporter les erreurs liées au background que je ferrai certainement.

Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t552-gotor-rozleon-en-cours#6678
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 1100
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Mer 13 Sep - 7:15

Holà

Ne tant fais pas, nous ne sommes pas des Tyrans et les fautes que vous pouvez faire, peuvent être le signe que, quelque part, il y a un problème dans l'organisation du forum ou son contenu

Pour l'image d'entête, tu peux utiliser ceci: http://www.hostingpics.net/
Bonne continuation de fiche et bienvenu !


© Yamashita d'épicode


Cadeaux ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Teagan Ehle
avatar
♦ Messages ♦ : 775
♦ Inscrit le ♦ : 04/07/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Mer 13 Sep - 7:17

Hey ! Bienvenue ! J'adore cet avatar, j'ai hâte de voir de quelle façon tu vas l'incarner ! :3
Bon courge pour la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t426-teagan-ehle-termine#4231
Anaya Luzissa
avatar
♦ Messages ♦ : 150
♦ Inscrit le ♦ : 02/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Mer 13 Sep - 8:43

Punaise oui ! Un nouveau vert dans notre grande famille Kaos 4 Kaos 4 Kaos 4
Bienvenue parmi nous Kaos 1
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t124-anaya-luzissa-terminee
Gotor Rozlëon
avatar
♦ Messages ♦ : 77
♦ Inscrit le ♦ : 12/09/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Jeu 14 Sep - 0:13

Bonsoir et merci à tous et à toutes pour vos messages !

Le premier jet de ma fiche est terminée, j'attends vos retours avant une première correction. J'espère que vous prendrez plaisir à la lire.

Bonne soirée Kaos 1
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t552-gotor-rozleon-en-cours#6678
Sigfrëli
avatar
♦ Messages ♦ : 371
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Ven 15 Sep - 22:10

J'ai adoré la lecture Kaos 25 bienvenue parmi nous Gotor !
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t110-sigfreli
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 1100
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Sam 16 Sep - 13:49

Holà

Tu écris très très bien dis donc !

Alors juste un truc, mais c'est surtout pour m'éclairer: "S'il apprend rapidement à ressentir les Shetra, il n'a jamais été doué pour les partager."

Comme une personne n'a qu'un Shetra, je me suis demander ce que tu sous entendais Parce que si c'est partager son Shetra, alors il ne le faut pas au pluriel

Pour les cheveux aussi ! Je sais que l'image, il a les cheveux blanc gris, mais si tu veux les garder comme tel, il faudra qu'il est une sorte de maladie génétique où ses cheveux son "sans couleur". Sinon, met blond platine C'est juste de manière officiel, pour que je puisse te valider

Sinon c'est tout bon !


© Yamashita d'épicode


Cadeaux ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Gotor Rozlëon
avatar
♦ Messages ♦ : 77
♦ Inscrit le ♦ : 12/09/2017




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Dim 17 Sep - 10:50

Bonjour à tous et à toutes !

Tout d'abord, merci pour vos compliments Kaos 16 Je viens ici aussi pour perfectionner mon écriture et me redonner l'envie d'écrire (plusieurs de mes projets littéraire étant aujourd'hui en berne faute de motivation).


Concernant le Shetra, c'était une erreur d'inattention. Elle a été corrigée. Les cheveux ne sont plus gris, aussi ! Bref, c'est modifié !

Bonne journée Kaos 20
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t552-gotor-rozleon-en-cours#6678
Nasträlya
avatar
♦ Messages ♦ : 1100
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours] Dim 17 Sep - 12:24



F i c h e   V a l i d é e


♦️ Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie ! ♦️

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet et de mettre ta fiche dans ton profil. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Nous disposons également d'un DISCORD, pour la faction sur ce lien - ICI.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 16






© Yamashita d'épicode


Cadeaux ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t74-nastralya-vandorallen
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: Gotor Rozlëon [En cours]

Revenir en haut Aller en bas
 
Gotor Rozlëon [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: