Partagez | 
 

 Une question d'entrainement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haniya Sothog
avatar
♦ Messages ♦ : 160
♦ Inscrit le ♦ : 25/09/2017




Message(#) Sujet: Une question d'entrainement Jeu 5 Oct - 6:30

Une question d’entraînement
W/ Gotor Rozleön

Inventaire de mission
Spoiler:
 

Ce matin là, Haniya s'était levée pleine d'énergie. Enfin, encore plus que d'habitude. Dans la journée, elle avait rendez-vous à la caserne afin d'améliorer sa technique avec un croc courbé. Étant donné la morphologie de la demoiselle, il était impensable pour elle de manier des armes lourdes. C'est pourquoi elle avait opté pour un arc en arme principal et un croc courbé en arme secondaire. Faire de multiples entailles de manière rapide et précise, ça lui ressemblait plutôt bien.

En ce qui concernait l'arc, elle considérait qu'elle se débrouillait pas trop mal. Elle touchait sa cible une fois sur deux cependant il fallait que la cible soit de taille non négligeable, pas trop loin et, bien sûr, immobile. Après, ce n'était qu'un début, ça ne faisait pas très longtemps qu'elle s’entraînait.

En attendant l’entraînement avec l'un des Varshas, elle devait se rendre utile pour le village. Rapidement lavée et habillée, elle quitte le village avec une équipe partie chercher de la nourriture, Elle devient rapidement une mini-tornade qui dérange le travail de ses aînées. Elle n'arrive à ses concentrer sur sa tâche et fait des erreurs. Très vite, on se contente de lui confier les livraisons au village. Autant utiliser son excès d'énergie à bon escient.

Péniblement, les accompagnateurs d'Haniya arrivent jusqu'à l'heure du midi. Pour eux, ce n'est qu'une pause avant de reprendre pour le reste de la journée mais c'est une pause qui a symbole de vacances. Ils sont libres de l'impatience de la prétendante Varsha qui va se préparer pour son entraînement.

Dès la fin du repas, elle se dirige vers la caserne en courant, ça va de soi. C'est sur le terrain des vrais soldats qu'elle va devoir se montrer forte. A cette heure-ci, personne n'est présent, elle est bien en avance sur les horaires. Ne pouvant rester assise très longtemps, elle se met à fureter de tous les côtés tandis que, lentement, d'autres élèves arrivent. Finalement, en dernier, leur instructeur arrive et leur demande de se mettre en rang.

Posément, il leur explique l'intérêt d'une telle arme et les différentes manières de la tenir. Haniya n'écoute pas vraiment, elle trépigne sur place laissant son imagination partir loin sur les exploits qu'elle ferait avec une telle lame sur le champ de bataille. La seule chose qu'elle perçut du monde réel fut quand l'instructeur déposa au sol des crocs courbés factices en bois afin de s'entraîner sans se blesser. Dès qu'il eut dit de venir en prendre une, Haniya partit comme une fusée bousculant l'élève le plus proche d'elle.


Haniya !! Il est grand tant que tu apprennes la discipline.
Désolé. Je suis impatiente.
Sur le champ de bataille, l'impatience est récompensée par la mort. Retourne à ta place et crois-moi, si je te vois courir encore, je trouverais bien un moyen de te fatiguer.
Désolé.


Alors que tous reprenaient leur place, l'instructeur s'adressa à tout le monde.


Aujourd'hui, je vais vous apprendre à vous familiariser avec votre arme et à porter quelques coups qui ne seront pas forcément mortels mais qui vous sortiront de sales affaires. Vous allez travailler en binôme. Haniya, tu fais équipe avec Gotor. Les autres, vous choisissez comme vous voulez.

La miss se tourna vers celui qui serait son partenaire et elle se fit presque mal aux cervicales pour le regarder dans les yeux. Il était beaucoup plus âgé mais surtout beaucoup plus grand qu'elle. Son instinct lui disait que ce duo n'était pas forcément un cadeau de bienvenu.
570 mots
1er post
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t587-haniya-sothog-terminee#6779
Gotor Rozlëon
avatar
♦ Messages ♦ : 46
♦ Inscrit le ♦ : 12/09/2017




Message(#) Sujet: Re: Une question d'entrainement Mer 11 Oct - 10:20

Une question d’entraînement
W/ Haniya Sothog

Inventaire de mission
Spoiler:
 

Il n'avait jamais vraiment contemplé l'idée de devenir un guerrier. Il se savait trop frêle, trop peu vivace et probablement trop fragile psychologiquement pour envisager une carrière militaire. Il n'avait pas de mépris pour les Varshas – comment aurait put-il en avoir pour des Fils et des Filles aussi dévoué(e)s ? – mais se demandait parfois comment tous ces gens pouvaient accepter de mettre leur Shetra en jeu pour tous les autres. N'avaient-ils donc aucune attache, aucune crainte, ces vaillants qui affrontaient tout sans ciller ?

Depuis qu'on lui avait appris à tenir sa lance convenablement, il ne lui était pas venu à l'idée qu'elle pourrait être une arme. Il ne l'avait jamais vue que comme un outil, au même titre qu'un ustensile de cuisine, qui lui permettrait de chasser, voire, dans les situations les plus extrêmes, de se défendre. Ses crocs courbés, offerts par sa mère après son Envol, n'avaient eux jamais servis à rien d'autre qu'à couper une pièce de viande ou quelques herbes aromatiques.

Seulement, sa perception avait été bouleversée par les événements récents. Depuis l'arrivée des Fils d'Ohibaan dans la Fédération de Jade, il avait entendu toutes sortes de choses. Chacun avait son avis, plus ou moins tranché, sur la question. Le peuple aurait moins souffert s'il avait été mieux préparé, disait l'un. Plus d'hommes forts auraient pu sauver des vies supplémentaires lors de la montée des eaux, affirmait l'autre. À l'écoute, comme toujours, Gotor avait fini par se faire une raison. Il ne deviendrait sans doute pas un grand Varsha, mais au moins pouvait-il mettre son corps à disposition de la communauté autrement qu'en le leur imposant comme un poids mort.

La lance étant un instrument trop grand pour être manié en groupe, il avait choisi de suivre les leçons d'un instructeur spécialisé dans les armes de contact. Il n'était pas le seul, manifestement, tant le terrain d'entraînement grouillait de jeunes congénères. Cette vision le dérangea subitement. Il rentra un peu plus le menton dans ses foulards. S'il aimait observer, il n'aimait pas tant l'être, d'autant plus lorsqu'il s'agissait de l'être pendant une phase d'apprentissage.

Il fronça un peu les sourcils quand il vit une jeune Fille se faire sermonner par l'instructeur. Il les fronça encore un peu plus lorsqu'il entendit son nom lié au sien. Il n'avait rien contre les femmes, loin de là, mais cette petite boule d'énergie semblait bien plus agile que lui et risquait de rapidement lui donner le tournis. Néanmoins, il découvrit sa bouche pour la saluer de sa voix monocorde avec le respect qui lui était dû.

- Bonjour, Haniya. Je remercie l'instructeur de nous avoir faits partenaires et j'espère que nous pourrons progresser ensemble.

Il rabattit ses foulards sur le bas de son visage et empoigna ses crocs courbés comme il l'avait toujours fait. Le Varsha passa derrière lui et corrigea sa position fermement, lui plaçant les pouces à l'intérieur de la poigne et lui faisant plier les genoux d'un coup sec. Il ne broncha pas.

- Elles sont sans doute petites, mais bien utilisées, ses armes peuvent vous sortir de toutes les situations, commença l'instructeur. Pensez aux crocs du Mälana. Ce n'est pas leur force, que vous devez redouter, mais l'endroit où ils vous mordront. Il désigna sa jugulaire du plat de la main. Un frisson général gagna l'assemblée. Ne retenez qu'une chose : avant de penser à tuer, pensez à ne pas l'être.

Le Varsha parlait fort, de manière précise. Il continuait de tourner autour de chaque paire pour corriger une position, faire taire les chuchotements et déployer son aura. Ses pas étaient précis, légers, comme s'il ne touchait le sol que pour prendre un court envol.

- C'est pourquoi ces crocs courbés ne sont pas vos armes. Vos jambes le sont ! Sans un bon jeu de jambes, n'espérez pas porter le moindre coup. Vous serez mort bien avant cela.

Il décida d'illustrer son propos avec quelques pas habiles, tournoyant sur lui même en maniant ses petites lames comme si elles n'étaient que des extensions de ses bras gonflés. La poussière qui jaillissaient de ses pieds l'entouraient, prodiguant à la démonstration des airs de spectacle d'artifices. En un éclair, il fut à portée d'un couple d'élèves, sa lame en bois s'arrêtant à quelques centimètres de la jugulaire d'un Fils probablement du même âge que Gotor.

- Les plus grands, servez-vous de vos jambes pour ne pas vous faire toucher. Ne portez pas de coup. Les plus petits, touchez.

Un rapide coup d'oeil permit à Gotor de comprendre que les paires avaient toutes été constituées de la même manière. Il était vraisemblablement le grand ici. Il regarda sa partenaire de son regard perçant et commença à sautiller sur lui même, attentif, prêt à essayer d'esquiver ses coups.
Nombre de mots : 791
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t552-gotor-rozleon-en-cours#6678
Haniya Sothog
avatar
♦ Messages ♦ : 160
♦ Inscrit le ♦ : 25/09/2017




Message(#) Sujet: Re: Une question d'entrainement Dim 15 Oct - 1:46

Une question d’entraînement
W/ Gotor Rozleön

Inventaire de mission
Spoiler:
 

Le garçon en face d'elle venait de se découvrir le visage pour lui dire bonjour. Jusque là, elle ne lui avait encore jamais parlé de sa vie. Même si la communauté des fils d'Ohibaan est plutôt réduite, surtout dernièrement, et qu'elle le connaissait de vue et de nom, elle n'avait jamais pris le temps de s'arrêter de courir pour engager la conversation.

Haniya trouvait sa voix triste. Pas grave, s'il fallait qu'elle soit énergique pour deux, elle le ferait, ça ne la dérangerait pas.

Salut. Tu vas bien ? J'espère que je ne vais pas être trop nulle parce que je n'ai jamais utilisé de crocs encore. Du coup, pas de doute, je vais progresser. C'est déjà un bon point.

La jeune fille n'avait pas eut le temps de faire un peu plus ample connaissance que leur instructeurs s'avançait vers son binome. Elle n'était pas rassurée mais, cette fois-ci, elle n'avait encore rien fait de répréhensible. Toujours ça de gagné. Immédiatement, elle se mit dans une position qu'elle trouva à peu près adaptée, les pieds légèrement écartés et les crocs à l'envers, c'est à dire les lames de bois qui dépassent du côté de l'auriculaire. Elle avait plus d'affinité avec cette position.

Sothog, ton arme n'est pas là pour faire joli, tiens la correctement. Et écartes plus les pieds, tu vas finir au sol à la moindre bousculade.

Menant le geste à la parole, il lui donnant un coup de pied dans le cheville pour la positionner correctement. Un geste bien violent pour la demoiselle car, en comparant son poids à la force du Varsha, son pied glissa sur plus de quarante centimètres, manquant de la faire tomber.

Alors que l'instructeur s'en allait vers un autre groupe, Haniya lança un regard à Gotor voulait dire : « il ne rigole pas celui là ». Son instinct de survie lui disait qu'il n'était pas préférable de parler à voix haute.

Lorsqu'elle se tourna à nouveau vers le Varsha, il venait de faire sa référence aux Mälanas. La jeune femme n'avait jamais eut la folie de s'aventurer sur leur territoire mais n'en avait pas vraiment entendu que de charmantes choses. Cependant, ce qui lui fit froid dans le dos, c'était d'entre parler de jugulaire. Elle savait bien qu'en devenant Varsha, elle aurait fatalement à faire avec la mort, probablement la sienne, mais ça n'avait jamais été aussi concret pour elle qu'à ce moment là. Mais ce n'était pas le temps de se décourager, pas elle.

La suite du cours concernait le jeu de jambe des guerriers. Alors que le prof faisait une petite démonstration, la jeune femme ne s'était absolument pas attendu à le voir aussi agile et rapide. Avec une telle carrure, elle le voyait plutôt en bourrin avec des armes lourdes capables de renverser un homme, en aucun cas de l'approcher comme ça pour un geste aussi précis et mortel. Un autre frisson la parcourue. Comment pouvait-elle devenir efficace si un tas de muscle était capable de faire ça ? Finalement sa vitesse et son agilité semblaient accessibles à tous.

Elle n'eut pas le temps de réfléchir trop longtemps à la question car il était temps de passer à la pratique. Il fallait que les plus petits passent à l'attaque. Haniya retrouva son sourire et son dynamisme. Immédiatement, elle se remit à sautiller sur place, prête à bondir sur son adversaire.

Est-ce que tu es prêt ?


Quoi qu'il se passe, Haniya était fair-play, elle n'allait pas attaquer Gotor par surprise. Sure que leur instructeur y retrouverait à dire mais ils étaient à l’entraînement, non ?

Dès qu'il donna son accord, elle bondit d'un côté puis revint de l'autre, tentant la feinte avant de fondre sur le jeune homme.
619 mots
2ème post
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t587-haniya-sothog-terminee#6779
 
Une question d'entrainement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Les Terres :: Hlodalana :: Le Bassin Sinaën :: Vëtanie | La Ville Végétale-
Sauter vers: