Partagez | 
 

 - Automne Dionis -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Automne
avatar
♦ Messages ♦ : 37
♦ Inscrit le ♦ : 30/10/2017




Message(#) Sujet: - Automne Dionis - Mar 31 Oct - 19:38

♦️ AUTOMNE DIONIS ♦️

   
IDENTITE

♦️ Nom: Dionis
♦️ Prénom: Automne
♦️ Sexe: Féminin
♦️ Age: 23 ans
♦️ Affiliation: Spectre.
ATTRIBUTS

♦️ Force: 8
♦️ Agilité: 11
♦️ Constitution: 2
♦️ Perception: 6
COMPETENCES

♦️ Arts Martiaux - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Herboristerie - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Médecine - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Armes Blanches - ⚫️⚫️⚫️⚪️⚪️
♦️ Charisme - ⚫️⚫️⚪️⚪️⚪️
♦️ Marchandage - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Survie - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️
♦️ Le Mirage - ⚪️⚪️⚪️⚪️⚪️


INVENTAIRE

Armes

♦️ Épée droite (Arme principale)
♦️ Stylet de manche (Arme secondaire)

Equipements

♦️ Rien.

Autres

♦️ Rien.


PHYSIONOMIE

« A l’image de la saison d’antan, Automne resplendit à la lumière du soleil et semble en prise d’une profonde mélancolie les jours de pluie. »

Un corps élancé, des formes en adéquation, rien de superflu. Automne est une belle femme et ça se sait… Des traits fins fournissent un visage anguleux, des lèvres charnues, un nez droit et des yeux légèrement en amande d’une grisaille éteinte. Le tout surmonté d’une indomptable crinière, personnification à l’état pure des ballets aériens de feuilles mortes de l’ancien temps. Il lui arrive de calmer la tempête en les attachants grossièrement ou en passant un ruban noir pour les maintenir dans un équilibre précaire ce qui lui donne un air grossier, nonchalant.
Le reste est tout aussi lucratif : des muscles fins, discrets et sagement entretenus. Des formes des plus simples qui subliment le tout car au final, physiquement parlant Automne n’en demeure pas moins banale mais d’une banalité parfaite qui fait d’elle une marginale hors norme.
Le corps se tient droit, fièrement vers le soleil. Les talons de ses bottes en cuire claquent sur le sol d’un rythme soutenu marquant une course que personne n’oserait arrêter. Sa présence se fait sentir, chaleureuse les jours de soleil, morbide les jours de pluie.  


   
PSYCHOLOGIE

« A l’image de la saison d’antan, Automne resplendit à la lumière du soleil et semble en prise d’une profonde mélancolie les jours de pluie. »

La demoiselle est d’humeur changeante, lunatique à ses heures perdues, quand ça lui chante. De par ses origines au sein de Spectre, les responsabilités et les attentes qu’on lui impose semblent être bien trop grandes et lourdes pour ses fines épaules…
Doit-elle suivre les pas de ses prédécesseurs tel Anaël qui semble surveiller ses faits et gestes ?
Doit-elle sacrifier sa vie pour les ambitions de sa famille qui veille à ses faits et gestes ?
Doit-elle, doit-elle, doit-elle…
Automne donne l’impression d’être forte, mauvaise au plus haut point, sadique, qui n’hésitera pas à taper là où ça fait mal même si c’est un coup bas. La moindre faille et elle s’y engouffre avec aisance car elle est présentement bien plus habiles avec les problèmes d’autrui qu’avec les siens. Elle ne recule devant rien, obstinée, déterminée, elle vous accule dans un coin sombre avant de vous piétiner, de vous détruire sans la moindre once d’empathie.
Automne a du caractère. Une force ardente en elle qui la submerge dans les moments d’émotions et qui la met tout bonnement hors d’elle.
Automne ne veut plus penser, ne veut plus réfléchir. Bien qu’elle soit dotée d’un brillant sens de l’observation et d’une logique à toute épreuve, ses atouts ne prennent sens que dans le feu de l’action qu’elle cherche désespérément.
Automne n’est qu’une romantique née à la mauvaise époque.


   
HISTOIRE

Souviens-toi.

De tes ancêtres qui se perdirent dans la montagne, aveuglément. De ta famille qui depuis une décennie panique sous l’idée de perdre leur nom. De tes frères qui t’ont ouvert la marche. De ton nom, candide spectacle d’une saison qui annonçait un renouveau certain, infaillible.
« Automne… Il y a longtemps, sur une Terre oubliée de tous il y avait des saisons. Les saisons étaient constituées de mois, et les mois de jours. L’automne était le nom d’une saison où pendant des jours, les feuilles des arbres se coloraient de mille feux annonçant ainsi leurs chutes, une mort certaine de la flore pendant que les animaux allaient se cacher sous terre. Le vent soufflait alors les vestiges de l’été et ainsi le monde dormait pendant des jours… des jours… avant le renouveau. » La mère était penchée sur son nouveau-né, elle pleurait dans un sourire serein. Du bout des doigts elle caressait cette peau fragile tout en murmurant. « Automne… Tu es le renouveau de cette famille. Sous le soleil de jours meilleurs, tu brilleras aux yeux de tous. » La mère était heureuse, de la même manière qu’elle a été heureuse jadis, pour ses fils. Dionis exultait. La famille au complet se réjouissait, fêtait, et surtout prédestinait déjà le nouveau-né à de grands projets…


Souviens-toi.

De ce matin-là où comme à ton habitude tu n’en avais fait qu’à ta tête. Tu avais dévalé les marches quatre à quatre, épée en main,  avec ton précepteur qui t’ordonnait de te plier à ses exigences, à savoir les Arts de l’ancien monde.  « Mais je connais déjà, Mère me conte tout ce qu’il y a à savoir avant de dormir. Je veux me battre ! »  Hurlait-elle à son attention avant de, une fois en bas dans le hall, prendre une position offensive les deux mains sur la poigne, bras légèrement fléchis et la lame droite. « Mais… Mademoisel… » « Laissez donc vieux sage, je vais m’occuper d’elle. » Coupa une voix froide dénuée de toute expression. Anaël, l’ainé dela dernière génération des Dionis lâcha un sourire qui n’en était pas un avant de dégainer sa propre arme. « Tu sais, tu ne devrais pas négliger l’instruction de maître Pre’Hel petite-sœu.. » « En garde ! » Souffla-t-elle tout en plongeant en avant et d’un imperceptible mouvement de poignet pour faire monter sa lame brièvement et attaquer en estoc son frère qui para sans soucis, amusé par tant de hardiesse. Il riposta sans crainte d’une attaque verticale, ample. « Bougez vos pieds Mademoiselle. » Le bruit du métal sonna. Elle avait paré tant bien que mal, fléchissant d’une jambe pour encaisser le poids de l’attaque. Le souffle court, elle recula gardant sa lame basse, prête à riposter à tout instant. « Bouge tes pieds petite-sœur, tu n’es pas faite pour encaisser, même avec une parade ! » Nouvelle attaque frontale d’Anaël, le bras tendu, cherchant à embrocher la petite dernière des Dionis qui d’un bond sur sa diagonale esquivera aisément l’assaut tout en contre-attaquant aussitôt : la lame sur le côté, un mouvement circulaire visant le bas ventre de son agresseur qu’elle atteindra dans un cri de victoire.
Victoire qu’elle n’eut guère le temps de savourer que déjà son frère se jeta sur elle pour saisir son poignet avec force pour lui faire lâcher son arme. Surprise, tout se passa si vite qu’elle ne put se dégager et qu’elle se retrouva sous l’emprise d’une clef de bras. Derrière elle, il se pencha vers son oreille. « Je vais te donner une bonne raison de suivre tes cours d’histoire plutôt que de faire la maligne avec une épée… » « Jeune maître non ! » Trop tard. Le précepteur grimaça, Anaël sourit de sa propre stupidité tandis qu’Automne ouvrit grand les yeux quand son épaule droite se déboita. Bouche ouverte, les genoux tremblant sous la douleur elle s’écroula sur elle-même les larmes ruisselant sur les dalles froides.
Souviens-toi de la douleur, du sadisme de ton frère que personne n’osait remettre à sa place sous prétexte de ses talents et de son avancée dans la hiérarchie. C’est ici que la rancune commença à germer mais tu n’en avais pas encore conscience ; il t’en aura fallu du temps avant de te rendre compte que, pourrie-gâtée que tu as été, tu n’es qu’un instrument au service des uns et des autres.


Souviens-toi.

« Tu vas voir, ça va bien se passer… Puis en plus Adam n’est pas si mal que ça. Au contraire ! » Lui soufflait Jezabel tout en s’affairant à mettre de l’ordre dans ses cheveux. « Automne, tes cheveux ne sont pas possibles ! Tout ça pour dire que tu fais un bon choix, Adam est quelqu’un de doux je pense… » Assise au bord de son lit, Automne était au bout de sa vie et ne voyait qu’un immense précipice à ses pieds. « Je veux mourir… Mais… Je ne sais pas… Imagine que… Je ne suis pas à son goût… Que je ne sache pas quoi faire ?! » Nerveusement elle tira un paquet de cigarettes de sa poche pour en passer une à ses lèvres qu’elle alluma sans plus attendre. « Arrête un peu veux-tu ! Tu lui plairas forcément, tu es belle et ne t’en fais pas tout se passera bien ! » « Arrête un peu Jez’ ! Je ne suis pas aussi belle que toi, aussi talentueuse que toi… Pour preuve, je suis ton aînée et tu me devances sur tous les aspects ! » « Crois-moi Automne, ton heure viendra plus vite que tu le penses… Bon ! J’en ai marre ! » Jezabel se redressa, tira d’une commode un morceau de tissu noir qu’elle passa autour de la tête de son amie, le tout pour lui maintenir ses cheveux capricieux. « Le petit détail qui fait tout… Adam ne tiendra pas longtemps ! »

« Souviens-toi ma Fille, le jeune Andrivon et pas un autre. » « Je sais Mère. » « Nous comptons tous sur toi Automne. Dionis est entre tes mains… » Pour toute réponse Automne baissa la tête, offrant son front au baiser de sa mère qui glissa à la suite le voile blanc devant son visage.
Souviens-toi du vent, de l’odeur émanant de la foule, du brouhaha qui se stoppa net quand tu fis ton entrée avec les autres filles, du tissu blanc qui caressait ta peau blême   de la peur qui s’agrippait à ton estomac. L’eau coula sur ton front emportant ton innocence. Quand tu ouvris les yeux il était là, non loin, tu le désignas. Adam.


Maintenant vis Automne, sois la mort qui précède le renouveau de ce monde.

HRP

♦️ Pseudo: Braguette
♦️ Comment avez-vous découvert le forum ? Top-site !
♦️ Code: Validé ♪


©️ Dysnomie

Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t608-automne-dionis#7424
Gamaliel Sodélé
avatar
♦ Messages ♦ : 469
♦ Inscrit le ♦ : 01/03/2017




Message(#) Sujet: Re: - Automne Dionis - Mar 31 Oct - 22:53

Bienvenue membre de la noblesse de Spectre



J'ai eu 11.2 à mon bac héhé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t112-gamaliel-sodele-fiche-termin
Automne
avatar
♦ Messages ♦ : 37
♦ Inscrit le ♦ : 30/10/2017




Message(#) Sujet: Re: - Automne Dionis - Mer 1 Nov - 1:13

Cimer Albert ! Kaos 13
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t608-automne-dionis#7424
Automne
avatar
♦ Messages ♦ : 37
♦ Inscrit le ♦ : 30/10/2017




Message(#) Sujet: Re: - Automne Dionis - Mer 1 Nov - 1:15

Et je double post même pour signaler que ma fiche est terminée !
C'est un peu laborieux, dur de reprendre après quelques années de pause...
Et je ne sais pas pourquoi, mais mes points/tirés dans "identité" "Attributs" etc, se sont décalés... J'ai essayé de trouver la raison dans le code mais... Voilà. Kaos 9
Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t608-automne-dionis#7424
Adam
avatar
♦ Messages ♦ : 1303
♦ Inscrit le ♦ : 03/03/2016




Message(#) Sujet: Re: - Automne Dionis - Mer 1 Nov - 13:19

C'est parfait ♪ N'oublie pas de passer au recensement également pour ne pas disparaître dans les limbes o/



F i c h e    V a l i d é e


♦️ Bienvenue officiellement au sein de Dysnomie ! ♦️

Tu peux désormais commencer le rp au sein du forum. N'oublie pas de recenser ton avatar dans ce sujet et de mettre ta fiche dans ton profil.. Tu peux également faire une demande de rp dans la section appropriée et créer ton agenda pour recenser tes écrits en cours.

Nous disposons également d'un DISCORD, pour la faction sur ce lien - ICI.

Je suis le responsable de ta faction, n'hésite pas à me contacter par mp pour tout projet ou questions en rapport avec elle.

Kaos 20



Revenir en haut Aller en bas
http://dysnomie.forumactif.com/t71-adam-andrivon#138
Contenu sponsorisé




Message(#) Sujet: Re: - Automne Dionis -

Revenir en haut Aller en bas
 
- Automne Dionis -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dysnomie :: Préambule :: Identifications :: Confirmées-
Sauter vers: